Le 10 millième Airbus : un A350 pour Singapore Airlines

air-journal_airbus-10000e-singapore-airlines-a350-900

Quarante-quatre ans après le vol inaugural de son premier avion, un A300, Airbus livrera vendredi prochain son 10.000e appareil, un A350-900 destiné à la compagnie aérienne Singapore Airlines.

L’avionneur européen a annoncé la tenue d’une cérémonie spéciale le 14 octobre 2016 à Toulouse pour la livraison du dix-millième avion produit dans ses usines, l’A350-900 MSN54, à la compagnie nationale singapourienne – qui est le meilleur client de ce modèle. Singapore Airlines en a en effet commandé 67 au total : 60 aménagés pour accueillir 42 passagers en classe Affaires, 24 en Premium et 187 en Economie (253 places au total ; cinq sont aujourd’hui en service), et sept A350-900 ULR qui devraient compter 170 places et lui permettre de relancer des vols directs vers New York en 2018.

Le premier A350-900 de la compagnie de Star Alliance avait été livré en février, atterrissant le 2 mars dans sa base à l’aéroport de Singapour-Changi. L’avion remis vendredi par Airbus sera lui déployé le 23 octobre vers San Francisco.  Rappelons que Singapore Airlines fut aussi compagnie de lancement de l’A380 en 2007, 19 des 24 superjumbos commandés étant aujourd’hui en service.

Qatar Airways est de son côté compagnie de lancement et plus gros client des A350XWB, avec 43 A350-900 et 37 A350-1000 attendus ; son douzième A350-900 doit lui être livré d’ici la fin du mois. Airbus annonçait vendredi que les 41 A350-900 en service commercial avaient dépassé le cap des 3,5 millions de passagers transportés, lors de plus de 16.000 vols sur plus de cinquante routes. Son dernier-né est en service chez sept autres opérateurs : Cathay Pacific, China Airlines, Ethiopian Airlines, Finnair, LATAM Airlines Brésil, Thai Airways et Vietnam Airlines. Au total, la famille A350XWB a enregistré 810 commandes fermes de la part de 42 opérateurs.

air-journal_a350-900-singapore-airlines-qatar-airways-cathay-pacificair-journal_Singapore Airlines A350-900 1er vol

http://www.air-journal.fr/2016-10-10-le-10-millieme-airbus-un-a350-pour-singapore-airlines-5170775.html

Commentaire(s)

  1. 10000 machines volantes livrées depuis sa création en 1976 Airbus et L’Europe peuvent être fières ………Souhaitons le 20000ème avant 2030 ..avec par la même occasion le doublement entre 2016 et 2030 de la vente des A380 avec 600 appareils livrés …Just do it !

  2. la meilleure compagnie et l avion le plus silencieux ……testé chez finnair en janvier , pas la peine d avoir le casque bose réducteur de bruit……c était tout juste impressionnant ……quand a singapore air cela reste mon meilleur souvenir en A380 en 2008 londres/singapour en buisness…juste magic

  3. David

    « Le doublement entre 2016 et 2030 de la vente des A380 avec 600 appareils livrés… » Dans vos rêves cher ami. À part Emirates, aucune des compagnies ayant déjà commandé l’A380 n’en veux de nouveaux mais bon on sait pourquoi. Emirates n’a pas les mêmes contraintes que les autres compagnies. Pour le reste, elles cherchent à s’en débarrasser en témoigne Malaysia Airlines, Air France qui a annulé et converti ce qui lui restait d’A380 à réceptionner, Singapor Airlines qui n’a pas renouveler son contrat de location de son premier A380. Vous pensez que toutes ces compagnies se trompent?
    À un moment donné, il faut se rendre à l’évidence. L’A380 est certes une belle machine mais un cuisant échec commercial. C’est de fait le nouvel A340. Même Airbus ne se fait plus guère d’illusions. C’est pourquoi elle a décidé de miser sur l’A350 en introduisant notamment la version 1000 et peut un jour la 1100.
    D’aucuns se sont réjouit quand Boeing a laissé entendre qu’il pourrait arrêter la production du 747-8. Mais ce qu’il n’ont pas compris c’est que le 747-8 et l’A380 menaient le même combat. L’échec de l’un signifie forcément celui de l’autre et personne n’arrivera à me démontrer le contraire.
    L’A380 a été un gros péché d’orgueil de la grenouille (Airbus) qui voulait se faire aussi grosse que le boeuf (Boeing). Raté! Pour une prévision dite haut et fort de vente de plus 1200 ex d’A380 en 10 ans, on n’est même pas au tiers. Si ce n’est pas un échec ça, je ne sais pas ce que c’est. Alors bien sûr, les causes de cet échec sont multiples et complexes et il serait exagéré de blâmer Airbus sur toute la ligne. S’il y a des causes économiques (coût du pétrole, cout d’exploitation de l’A380), il y a aussi des causes politiques, oui des causes politiques car il est évident que les Américains ont fait du lobbying pour que l’A380 échoue. Je sais, c’est méchant mais c’est comme ça. Chacun se bat comme il peut et personne ne me dira que les Européens eux sont des enfants de chœur.
    En conclusion cher ami, il faut faire le deuil de l’A380. Ça fait mal pour l’orgueilleux que peut être le Français mais on ne peut pas réussir tout ce que l’on entreprend. C’est la vie.

    • A330-200

      La grenouille et le boeuf ont échangés leurs places , Boeing est sur une pente descendente a l inverse d airbus qui passé de rien a 50% du marché.
      Le programme A380 est rentabilisé , pas une réussite , Ek va remplacer une partie de ses vieux A380 ce qui permettra d en vendre une 50 de plus.

    • N’oublions pas que le 747 n’a été produit qu’à 1500 exemplaires en ….45 ans!
      Le cout du carburant pour 4 moteurs est une fadaise. Le cours du pétrole n’a jamais été aussi bas de façon durable. Le lobbying est à un cours beaucoup plus élevé.

  4. doudou

    L’A380 a deux problèmes majeurs:
    1) 4 réacteurs = consommation supérieure à un bi-réacteurs et maintenance plus importante.
    2) Capacité cargo limitée (car oui, les cies ne transportent pas que vos bagages en soutes), et comme Airbus a superposé 2 ponts, la capacité en soutes est inférieure à celle d’un 773 pour plus de bagages à mettre et donc moins de palettes de cargo à transporter.
    L’A380 n’a plus que quelques années pour tenter de séduire avant que le 777-8/9x mette fin à ses souffrances.

    • Je pense que les programmes 350-1000 et probablement 350-1100 peuvent mettre également fin aux illusions d’hégémonie du 777-8/9..
      Le Concorde aura permis indirectement la création d’Airbus, le 380, celle du 350.
      Mais rappelons que Singapores ne se débarrasse pas de ses 380 mais ne renouvelle pas un type de contrat financier (leasing), que Malaysian connaît une crise dont personne n’ignore les causes et que de trop nombreux aéroports ne sont pas encore prêt à recevoir le 380.
      J’évite de parler de certaines autres Compagnies exploitant l’avion tant bien que mal..
      Un marché de seconde main va bientôt apparaître donnant la possibilité à certaines compagnies de tester cet avion à moindres frais et le découvrir.
      Enfin, un programme NEO devrait être présenté en 2018 et le fait qu’il possède 4 réacteurs peut, pour certaines routes, être un réél gage de sécurité.
      Qui souhaiterait se retrouver au beau milieu du Pacific avec qu’un seul moteur en fonctionnement??
      Prétendre que la fin du programme est proche, c’est, pour certains et nombreux ici, se faire plaisir en usant et abusant de la méthode « Coué ». Souvent les mêmes..

      • David

        L’espoir fait vivre…Si continuer à nier l’évidence vous permet de supporter la cuisante désillusion que constitue l’A380, grand bien vous fasse cher ami.

  5. Mais mdrrrrrrrrrr….. vous m’avez tué de rire tous les deux

  6. Bravo Éric.. tout est dit

  7. 777olivier

    @DAVID

    Ton annalyse est tres juste mais je ne suis pas sur qu’on aie suffisamment d’éléments probants sur le fait que les Américains aient a voir quelque chose avec l’échec magistral de l’A380.

    Ce que l’on sait par contre c’est que cet avion est bien sur marché de niche tourné vers le haut de gamme et poussé en tant que tel par Airbus.

    Et qu’a défaut d’être gros il aurait pu constituer à lui seul un second choc de démocratisation du transport aérien de masse avec des configuration plus Eco qui permettraient aux compagnies de proposer des tarifs très bas.

    On peu citer Corsair international qui tente cette expérience depuis des années avec ses 747-400 qui ont été pour certains configurés a 580PAX en tout éco. Bien sur le confort n’est pas au rendez-vous mais les prix sont bas et beaucoup peuvent grace a cela prendre l’avion.

    Or l’A380 est trop gros trop cher trop compliqué a opérer et maintenir qu’il ne peut pas coller avec un modèle low cost !!
    Le vrai bénéfice du 747 à son époque c’est vraiment d’avoir pu permettre au plus grand nombre de prendre l’avion.
    Mais airbus avec l’a380 a essayé copier le 747 par orgueil et compte tenu de cet échec on pourrais presque dire que c’était un des seuls objectifs d’airbus faire parler de lui en prouvant a la terre entière qu’il pouvait faire plus gros que Boeing.
    Or essayer de remplacer le 747 sans comprendre les origines et la philosophie qui à mener a sa conception tout simplement extraordinaire en 1969c’est à dire Démocratiser le transport aérien !!!

    Et comme airbus ne l’a pas compris cela explique aussi une des nombreuses causes de cet échec. On voit clairement des A80 avec des mini studios c’est une véritable aberration ecologique.

    Ce que l’on sait aussi c’est que les américains sont pragmatiques et que tous les grands aéroports financés par les compagnies aériennes ont tous maintenant la possibilité d’accueillir l’A380. Si ils voulaient vraiment l’interdire ou lui mettre des bâtons dans les roues il aurait fallu a l’administration fédérale américaine de trouver toute excuse valable pour empêcher l’A80 d’envahir les aéroports.

    Ce que l’on sait enfin c’est que le concepteur même du Boeing 747 n’a pas jugé utile de faire face avec un avion tout aussi gros ce qui aurait été largement possible.
    Boeing à plutôt tres tres intelligemment misé sur le 777-300ER et on voit maintenant que c’est cette vision à long terme qui non seulement fonctionne mais qui inspire airbus avec l’A350-900/1000.

    En termes de stratégie industrielle la seule chose qu’ils avaient en tête c’est de battre le fameux 747 !!

    Maintenant ils on en tête de battre le 777-300ER alors que cette bataille aurait dû commencer il y a 20 ans et donc airbus se retrouve en 2016 à revenir sagement à concurrencer Boeing avec l’A350 donc on peut vraiment dire de l’A380 tout ce bruit pour finalement faire comme Boeing ?

    Et contrairement à ce que vous dites ERIC DE NICE ce n’’est pas l’A380 qui a permis l’A350 c’est Boeing avec son triple 7 réveillez-vous !!!

  8. EPL 1986

    La conception d’un avion résulte d’une équation à trois inconnues : le PNT, l’exploitant et le pax. Je crois qu’avec l’A380, Airbus n’a manifestement pas réussi à séduire ni les PNT, ni les compagnies….mais les PAX ont l’air ravi.

  9. wallie

    Bonjour;
    Sur ce forum, toujours le même débat entre les Airbus Bashing (qui n’aiment que Boing) & leurs contraires … c’est lassant.
    Arrêtez de refaire l’histoire, c’est facile de faire des commentaires lorsque elle est passée … quand au succès ou au fiasco de l’A380, attendons encore au moins une décennie pour faire des conclusions. Le secteur de l’aviation commerciale est si changeant, si volatile, si cyclique, qu’un succès actuel (ou un fiasco) peut vite se transformer en son contraire en quelques mois …

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum