Finnair renforcera Tokyo et Hong Kong en Airbus A350

air-journal_Finnair A350-900_Dec2014

La compagnie aérienne Finnair va augmenter l’été prochain ses fréquences et capacités sur les liaisons reliant Helsinki à Tokyo et à Hong Kong, grâce au déploiement des Airbus A350-900.

La compagnie nationale finlandaise annonce dans un communiqué du 10 octobre 2016 qu’elle « poursuit la croissance de son trafic asiatique » à l’été 2017, avec « une augmentation de la capacité et des fréquences » sur les deux liaisons au départ de sa base à Helsinki-Vantaa. Du 4 juin au 28 octobre 2017, Finnair passera de sept à onze vols par semaine vers l’aéroport de Tokyo-Narita : quatre rotations supplémentaires seront proposées en A350-900 pouvant accueillir 46 passagers en classe Affaires, 43 en Premium et 208 en Economie. Les départs sont programmés lundi, mercredi, vendredi et dimanche à 16h45 (arrivée le lendemain à 8h05) et retour du Japon lundi, mardi, jeudi et samedi à 9h50 (arrivée à 13h50). Ils viendront s’ajouter au vol quotidien opéré actuellement en A330-300 tri-classe, et qui conservera à peu près ses horaires (départ à 17h15, retour de Tokyo le lendemain à 11h00).

Avec ces augmentations, la compagnie de l’alliance Oneworld et son partenaire Japan Airlines offriront au total 18 connections par semaine entre Helsinki et l’aéroport de Narita ; les fréquences additionnelles seront opérées dans le cadre de la coentreprise avec Japan Airlines, British Airways et Iberia. Finnair opèrera également des vols non-stop vers Osaka, Nagoya, et Fukuoka pendant la saison été 2017, pour un total de 35 vols hebdomadaires à destination du Japon.

Du 6 juin au 27 octobre 2017, Finnair passera entre Helsinki et Hong Kong-Chek Lap Kok de sept à dix rotations hebdomadaires, toutes opérées en A350-900. Les trois vols supplémentaires décolleront de Finlande mardi, jeudi et samedi à 16h45 (arrivée le lendemain à 7h25), et repartiront de Chine mercredi, vendredi et dimanche à 9h10 (arrivée à 14h45). Ils viendront s’ajouter au vol quotidien, qui décollera à 23h50 (arrivée le lendemain à 14h30) avec retour de Hong Kong à 0h25 (arrivée à 6h00). Finnair est sans concurrence sur cette route.

En plus de Hong Kong, la compagnie finlandaise « maintiendra et continuera aussi sa liaison saisonnière » vers la ville voisine de Guangzhou, avec quatre fréquences par semaine opérées en A330. Lancée en 2016, cette route représente la cinquième destination de Finnair en Chine continentale après Pékin, Shanghai, Chongqing et Xi’an.

Pour Juha Järvinen, directeur commercial de Finnair, « avec ces ajouts de fréquences vers Tokyo et Hong Kong en A350, nous sommes au cœur du développement du trafic Europe-Asie, et nous augmentons notre présence dans des villes qui ont été populaires au cours de ces dernières années auprès de nos passagers. Cela fait un an que nous avons reçu notre tout premier Airbus A350, et avec sept appareils en opération sur notre réseau, nous sommes impatients de compter encore plus de passagers à bord de cet avion ». Finnair a mis en service sept des 19 Airbus A350-900 commandés ; elle en attend quatre autres l’année prochaine, et fin 2023 quand tous auront été livrés elle disposera de « l’une des flottes long-courrier les plus modernes de l’industrie ».

http://www.air-journal.fr/2016-10-11-finnair-renforcera-tokyo-et-hong-kong-en-airbus-a350-5170835.html

Commentaire(s)

  1. A330-200

    pendant que finair fait des bénéfices avec le superbe A350 , Af n en a toujours pas et perd de l argent avec des vieux avions.

  2. Pour rappel, Air France a 28 A350-900 en commande.
    En tant que passager, il est compréhensible d’être impatient de voir ces magnifiques machines modernes entrer dans la flotte de la compagnie française, mais la bonne gestion ne consiste pas à anticiper les échéances, ni à brader la flotte existante, toujours parfaitement fonctionnelle.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter