Volotea reliera Nice à Pau

air-journal_volotea 717

La compagnie aérienne low cost Volotea proposera en avril prochain une nouvelle liaison entre Nice et Pau, sa première vers l’aéroport des Pyrénées.

Du 7 avril au 17 juillet 2017, la spécialiste espagnole du vol pas cher proposera deux vols par semaine entre Nice-Côte d’Azur et l’aéroport de Pau-Pyrénées, opérés en Boeing 717 de 125 places. Les départs sont initialement programmés lundi à 17h30 (arrivée à 19h10) et vendredi à 18h15 (arrivé à 19h55), les vols retour partant de Pau lundi à 19h35 (arrivée à 21h05) et vendredi à 20h20 (arrivée à 21h50). Volotea sera sans concurrence sur cette route, où 12.000 sièges seront disponibles l’année prochaine ; elle lance une promotion exceptionnelle du 13 au 18 octobre inclus, avec des billets à partir d’1 euro pour partir à la découverte de la ville de Nice.

La low cost déclare dans un communiqué être « fière d’annoncer son arrivée à l’aéroport de Pau-Pyrénées », qui devient sa 19e destination en France. « Nous sommes ravis de pouvoir continuer à nous développer dans le sud-ouest de la France. De plus, Pau est un aéroport qui dispose d’un potentiel intéressant pour Volotea et devrait nous permettre de conquérir de nouveaux clients. Cette nouvelle ligne domestique entre Pau et Nice devrait séduire les gens de la région qui disposeront d’un moyen supplémentaire pour rejoindre la Côte d’Azur grâce à des vols directs, rapides, confortables et à bas prix », a déclaré Edo Friart, Directeur du Développement International de Volotea. Pour Patrick De Stampa, président de la CCI Pau Béarn (actuelle  gestionnaire de l’aéroport palois et partie intégrante de la SEA Air’py, futur exploitant en 2017), « au regard de la croissance rapide et exponentielle de cette jeune compagnie, c’est le début d’une collaboration durable et prometteuse avec  Volotea, qui se développera sans aucun doute au départ de Pau Pyrénées sur d’autres destinations domestiques et européennes ».

A Nice, Volotea propose désormais quatre routes vers Pau donc, Rennes, Strasbourg (une de ses quatre bases dans l’hexagone) et Palerme. Elle se pose également dans l’hexagone à Ajaccio, Bastia, Beauvais, Biarritz, Bordeaux (base), Brest, Caen, Figari, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes (base), Perpignan, Toulon et Toulouse (base).

En 2017, elle opérera des vols vers 14 autres pays : Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte, Royaume-Uni, Autriche et Irlande, proposant entre 240 et 250 lignes vers 79 aéroports. « Grâce à son modèle de vols directs à bas prix entre les régions et à son service de qualité », elle prévoit d’atteindre plus de 3,4 millions de voyageurs cette année (+40%) et entre 4,3 et 4,5 millions de passagers en 2017.

Avec l’intégration l’année prochaine de six autres Airbus A319, Volotea disposera de 28 avions : dix A319 (150 places) et dix-huit 717 (125 places). La low cost projette de devenir une compagnie 100% Airbus dans les années à venir, une décision qui lui permettra d’augmenter sa capacité de transport de 20%.

http://www.air-journal.fr/2016-10-12-volotea-reliera-nice-a-pau-5170874.html

Commentaire(s)

  1. bizarre! Quesque volotea va faire à Pau? cet aéroport ne vit que par ses rotations avec paris et la zone d’attractivité de Pau n’est pas extraordinaire.
    Cela aurait été plus cohérant que volotea ouvre une rotation Nice – Biarritz qui est largement plus attractive et cela changerai du piètre service proposé par hop

    • Je suis d’accord avec vous

    • Pet

      Les Pyrénées sans doute, et puis Lourdes, machine à cash, n’est qu’à une encâblure.

    • Pau est une ville + dynamique que vous le pensez avec plusieurs grosses boîtes. De plus si vous allez à PAu vous verrez que c’est une ville assez riche. Certes la zone de chalandise n’est pas énorme (sans être ridicule) mais sans doute suffisante pour 2 vols hebdos. De + quand on voit où Ryanair propose des vols avec des B737 de 189 sièges, la tentative de Volotea à Pau n’a rien de surprenante en comparaison

    • ig69

      Pau c’est entre autres, un immense complexe de Total avec près de 3000 personnes qui y travaillent. Essentiellement des ingénieurs qui se déplacent beaucoup. Sans compter tous les sous traitants et activités connexes (chimie …)qui gravitent autour. Une population qui a donc les moyens d’aller passer quelques jours sur la cote d’azur. Les vols pour Lyon sont logiques car il y a l’institut du pétrole au sud de Lyon. Et bien entendu Lourdes n’est pas loin pour finir de compléter les vols avec ceux qui iront également passer quelques jours à la montagne

  2. Nicois06

    Volotea ouvre aussi TLS – NAP en S17

  3. Au nom de Sa Majesté l’Empereur du Japon, j’exige l’ouverture d’une ligne directe Nice-Brest !

  4. Du 7 avril au 17 juillet? Ça ressemble plus à une chaîne de charters qu’à une ligne même pas saisonnière! Cette ligne n’a d’intérêt que si elle perdure au moins pendant toute la saison été (Pâques/fin Septembre).
    Volotea a une machine inoccupée pendant ces quelques semaines et a réussi à faire cracher quelques sous à la CCI de Pau?

  5. Pourquoi pas pau est blindé de bourgeois alors pourquoi pas leur proposer un direct pour rejoindre leurs baraques du sud.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum