Samsung Note 7 : banni dans les avions presque partout

air-journal_samsung-galaxy-note-7

Les compagnies aériennes de par le monde adoptent progressivement l’interdiction à bord des avions tout Samsung Galaxy Note 7, qu’il soit éteint ou non, mise en place samedi aux Etats-Unis en raison des risques d’incendie qu’il représente.

Alors que Samsung a décidé la semaine dernière de rappeler tous les Note 7 mis en vente, y compris dans leur deuxième version censée être plus sûre, l’incident à bord d’un avion de la low cost Southwest Airlines a poussé le ministère américain des transports (DoT) le 15 octobre 2016 à interdire carrément le smartphone dans les avions du pays, en cabine comme en soute (ainsi que dans les vols cargo). Histoire de décourager les plus têtus, le DoT prévient que tout passager se verra confisquer le Note 7 apporté dans l’avion, avec risque de refus d’embarquement, d’amende et de poursuites judiciaires à la clé. Les compagnies canadiennes ont immédiatement emboité le pas, la compagnie nationale annonçant que les voyageurs « ne seront pas autorisés à monter à bord des avions » d’Air Canada, d’Air Canada Rouge et d’Air Canada Express. L’Australie et la Nouvelle Zélande se sont alignées, les Qantas, Jetstar, Virgin Australia et Tigerair ainsi qu’Air New Zealand affichant sur leurs sites des instructions similaires. En Asie du sud est, le groupe low cost AirAsia a pris la même mesure dans toutes ses filiales y compris long-courrier, les contrevenants ne pouvant embarquer ; Singapore Airlines a fait de même.

En Europe, KLM Royal Dutch Airlines par exemple a suivi « les règles de la FAA », tout en soulignant que peu de passagers devraient être affectés puisque la plupart des Note 7 ont déjà été retirés du marché et n’étaient pas encore en vente aux Pays-Bas. Lufthansa et British Airways préviennent tous les passagers à bord de vols vers ou depuis « les USA, le Canada et Hong Kong » de ne pas apporter leur Note 7 ; l’interdiction est aussi valable sur El Al.

Rappelons que la majorité des compagnies aériennes dont Air France avaient déjà interdit en septembre l’utilisation à bord des Note 7, suite aux premiers cas de combustion de la batterie au lithium-ion. Samsung a annoncé le 11 octobre l’arrêt de la production de ce smartphone, et son rappel pour échange ou remboursement.

http://www.air-journal.fr/2016-10-17-samsung-note-7-banni-dans-les-avions-presque-partout-5171171.html

Commentaire(s)

  1. robert44

    Quel est le point commun entre un Dreamliner et un Samsung Note 7?

  2. DAMBE

    Batterie au lithium!!!

  3. czl

    Annonce à bord d’AF pour éteindre cet appareil, même le mode avion n’est pas autorisé

  4. corsair me l’a volé. au tetour de la reunion, interdiction de monter dedans au moment de l embarquement. ils me l ont confisqué sans meme un ecrit ni accusé de reception. c est donc un vol. merci corsair

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter