Taxe Chirac : Air France réclame une baisse et un partage

air-journal_air-france-787-9-fal-face

Le PDG de la compagnie aérienne Air France a demandé une baisse de la taxe Chirac et qu’elle soit en outre appliquée aux trains internationaux, après le rapport de la Cour des Comptes qui en recommandait l’ajustement – et le reversement des surplus à l’aviation civile plutôt qu’au budget général de l’état.

Dans son rapport sur la compétitivité du transport aérien présenté mercredi dernier, la Cour des Comptes s’est entre autres penchée sur la taxe de solidarité prélevée sur les billets d’avion, dite taxe Chirac, créée en 2006 et qui alimente le Fonds de solidarité pour le développement (FSD) au titre de l’effort de la France en faveur des programmes mondiaux de santé publique. Or depuis 2005, elle rapporte 10 millions d’euros de plus que son plafond de 210 millions d’euros, et ce surplus est reversé au budget général de l’état. La Cour considère que ce mécanisme de solidarité « sans lien avec le domaine aérien, a perdu de son idéal (…) et conduit à pénaliser le trafic aérien français », et qu’il faut donc s’interroger sur sa « pertinence ». Il faudrait donc l’ajuster « à la quotité nécessaire au financement de ce fond », en clair la baisser, mais aussi affecter le surplus « au désendettement du budget de l’aviation civile ».

Interrogé au Sénat, le PDG d’Air France Frédéric Gagey a plaidé pour la baisse de la taxe Chirac, mais aussi son élargissement aux trains sur les lignes internationales (par exemple entre la France et Londres, Bruxelles, Amsterdam ou Genève), afin de mettre fin à la « distorsion de concurrence » sur ses lignes face au transport ferroviaire. La Cour des Comptes ayant noté que seuls neuf des 30 pays s’y étant engagés participent effectivement, au financement du fonds de solidarité, le PDG a en outre souligné la disparité des efforts consentis selon la localisation des aéroports : la taxe Chirac coûte à Paris « 12,75 euros et 8,25 euros respectivement pour les passagers locaux et ceux qui sont en correspondance, contre 10,53 et 5,90 euros à Amsterdam », a précisé Frédéric Gagey.

La baisse des taxes est l’une des revendications exprimées par la direction d’Air France pour améliorer sa compétitivité, rejointe sur ce terrain par les syndicats, surtout alors que se profile une nouvelle taxe sur les passagers pour financer le projet CDG Express. Mais le plan stratégique qui sera dévoilé début novembre par Air France-KLM comptera sans aucun des doutes des efforts internes à l’ampleur beaucoup plus importante, notamment sur la structure trop complexe et les coûts trop élevés, comme l’expliquait la semaine dernière le PDG Jean-Marc Janaillac.

http://www.air-journal.fr/2016-10-17-taxe-chirac-air-france-reclame-une-baisse-et-un-partage-5171177.html

Commentaire(s)

  1. La taxe Chirac, que tant de gens décrient et veulent voir disparaître, portant sur le transport aérien a déjà permis de collecter quelque 200 millions d’euros. Le ministre des affaires étrangères a assuré que 98 % de cette somme avait été affectée à UNITAID, une association internationale crée en 2006, chargée d’acheter des médicaments et de les redistribuer aux plus nécessiteux. De plus, il s’agit là « d’un faible prélèvement » sur les trois milliards de billets d’avion vendus chaque année dans le monde. « À raison d’un dollar par personne, trois milliards de dollars pourraient être collectés pour compléter l’aide nécessaire à l’enrayement de la progression du Sida. Une touche d’humanité et de générosité, par les temps qui courent, ne sont pas de trop.

    • Il ne s’agit pas d’un faible prélèvement dans la mesure où c’est la France qui finance 70 % et donc non pas du tout sur les 3 milliards de billets vendus comme vous dites, archi faux !
      (Lire aussi mon commentaire qui suit plus bas…..).
      OUI, un grand OUI pour la solidarité et générosité mais à l’échelle de la planète, il y a beaucoup mieux à à faire ! Et cela rapporterait bien plus !
      Il est injuste de ne faire supporter ce coût que sur une minorité qui prend aussi l’avion pour aller travailler ou met de côté pendant des mois, voire des années pour se payer un billet !

  2. Il s’agit d’une taxe imbécile !
    Et le SEUL dindon de la farce : la France qui finance 70 % -financement de l’organisme international Unitaid-.
    Le Royaume Uni fait partie des pays fondateurs et finance ……………0 % ! ! ! !
    Pourquoi pas une taxe sur les vélos ou les trottinettes ?
    Cette taxe devrait être supprimée, il est injuste de faire supporter sur des voyageurs le financement d’Unitaid.
    Les Européens & autres pays « riches » pourraient mettre en place un dispositif concerté et différent qui pourrait mieux servir la cause Unitaid, rapporterait bien plus et ne serait pas supporté par ceux qui prennent l’avion !

  3. kazzan

    Il y que 9 pays qui font payer cette taxe.Pourquoi!AF et toutes les compagnies francaises sont penalisees. La France ne sait faire que par des taxes .Championne du monde .

  4. FRED LE CORSE

    70 millions par an que AF paye….

    • fred06

      Ce sont les passagers de toutes les compagnies au départ de France qui paient cette taxe, et pas que AF, qui reçoit d’ailleurs chaque année près de 100 millions d’€ de CICE du contribuable pour l’aider à combler ses pertes continuelles depuis 10 ans….

  5. Un dollar ou un Euro par billet d’avion ne devrait pas poser de problèmes , a condition qu’il y ait égalité de traitement pour toutes les compagnies et tous les passagers … ce qui n’es pas le cas actuellement ..comme indiqué par exemple par rapport aux Thalys et autres Eurostar …. concurrents de l’aérien ..
    Solidarité oui , mais égalité de traitement aussi..

  6. Eh bien , moi je suis très fière de cette taxe ! Aider les pays d’Afrique à combattre le paludisme et le sida , c’est la moindre des choses ? Un VRAI mec de GAUCHE , ce Chirac !
    PS : je m’étonne du peu « d’enthousiasme » des contributeurs !
    rePS : s’il manque du fric , air france n’a qu’à faire payer les billets à TOUT LE MONDE : employés , famille et amis!
    (vous croyez que les caissières mangent à l’oeil ?)

    • Justin Fair

      « TOUT LE MONDE : employés , famille et amis! » payent les taxes sur tous les billets GP (R1, R2,etc.). La réduction consentie aux employés ne peut dépasser 30% sur le tarif public à service équivalent (R1)…Vos caissières ne mangent pas à l’œil mais bénéficient peut-être d’un tarif préférentiel, elles aussi… C’est très fréquent!

  7. La générosité des riches passagers de la classe affaire va de nouveau être sollicitée. Pierre Moscovici, ancien premier ministre de l’économie et des finances du président Hollande et actuel commissaire européen à l’économie, a fait part dans l’émission Cpolitique du 21 février 2016 de son souhait de voir créer à l’échelle européenne une nouvelle taxe aérienne visant à financer l’arrivée massive des réfugiés. On ne peut que saluer cette initiative généreuse.

  8. Besoin de sous... - 17 octobre 2016 à 9 h 17 min
    Besoin de sous...

    J’ai besoin de sous….Comment s’y prend on pour ( faire) creer une taxe à mon profit???? Merci de vos renseignements.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum