British Airways confirme la suspension des vols vers Chengdu

La compagnie aérienne British Airways mettra fin en janvier prochain à sa liaison entre Londres et Chengdu, expliquant sa décision par un manque de rentabilité.

Trois ans après avoir inauguré la liaison entre sa base à Londres-Heathrow et l’aéroport de Chengdu-Shuangliu, la compagnie nationale britannique a décidé « à regret » de mettre fin aux vols vers sa quatrième destination en Chine (avec Pékin, Shanghai et Hong Kong), expliquant que la route n’est pas « viable commercialement » malgré « sa fière tradition de voler vers la Chine ». Le 12 janvier 2017 verra donc décoller la dernière de ses trois rotations hebdomadaires vers la province du Sichuan, en Boeing 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 35 passagers en classe Affaires, 25 en Premium et 154 en Economie. British Airways est sans concurrence sur cette route, qui était opérée cinq fois par semaine cet été.

La compagnie de l’alliance Oneworld ne précise pas si l’accord de partage de codes signé avec China Eastern Airlines en aout dernier sera étendu à des vols vers Chengdu, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui (en Chine, seuls les vols entre la base de la compagnie chinoise à Shanghai-Pudong et les aéroports de Kunming, Nanjing, Hangzhou et Chongqing sont concernés). Des discussions sont également en cours avec China Southern Airlines. Avant de lancer son vol direct vers Chengdu, British Airways proposait cette destination en partage de codes avec Air China ou Dragonair.

British Airways avait déjà prévenu la semaine dernière qu’elle n’avait pas l’intention de rajouter des vols vers la Chine, après l’annonce d’un nouvel accord aérien bilatéral qui permettra de mettre en place jusqu’à cent rotations par semaine entre les deux pays au lieu de 40 à ce jour (sans limitation pour les vols cargo). Le Secrétaire au Transport britannique Chris Grayling avait lui déclaré que des « partenariats solides avec des marchés tels que la Chine sont vitaux » si la Grande-Bretagne souhaite rivaliser sur la scène économique mondiale « une fois que le pays se trouvera en dehors de l’Union européenne ».

Rappelons que l’aéroport de Chengdu restera relié à l’Europe par Air China (vers Paris-CDG et Francfort), Sichuan Airlines (vers Prague), Beijing Capital Airlines (vers Madrid à partir de la fin du mois) et par KLM (depuis Amsterdam).

http://www.air-journal.fr/2016-10-20-british-airways-confirme-la-suspension-des-vols-vers-chengdu-5171357.html

Commentaire(s)

  1. Bien triste nouvelle mais si cela doit se faire, alors faisons le sans discuter !

  2. Comme quoi cela arrive même aux « meilleurs ».
    Une compagnie plutôt bien gérée, avec des avions très récents dimensionnés plutôt petits , entre deux métropoles immenses, sans concurrence. La route avait tout pour plaire et pourtant…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter