L’été 2017 de Volotea à Toulouse : quatre nouveautés, deux A319

air-journal_volotea_a319b

La compagnie aérienne low cost Volotea a présenté son programme d’été 2017 au départ de sa base de Toulouse, qui comptera 17 liaisons dont quatre nouvelles vers Alicante, Caen, Naples et Cagliari., deux Airbus A319 étant en charge d’assurer tous les vols.

La spécialiste espagnole du vol pas cher proposera l’année prochaine dans l’aéroport de Toulouse-Blagnac près de 398.000 sièges, soit 54% de plus que cette année, vers 17 destinations qui feront d’elle la deuxième compagnie sur la plateforme en termes de destinations proposées. Volotea inaugurera en avril prochain entre 1 et 2 vols par semaine vers Alicante-Elche. L’aéroport de Caen-Normandie et celui de Naples seront desservis deux fois par semaine, toujours à partir d’avril ; enfin la low cost opèrera un vol par semaine entre Toulouse et Cagliari à compter de juin 2017. Toutes ces routes sont sans concurrence. Volotea rappelle au passage qu’elle lancera le 17 décembre un vol tous les samedis entre Toulouse et Las Palmas-Gran Canaria.

En 2017, Volotea opérera donc vers 17 destinations au départ de l’aéroport de Toulouse, dont six en France (Ajaccio, Bastia, Brest, Caen, Figari et Strasbourg), quatre en Italie (Cagliari, Naples, Palerme et Venise), cinq en Espagne (Malaga, Palma de Majorque, Tenerife, Alicante et Grande Canarie), une en Croatie (Split) et une en République Tchèque (Prague). À l’occasion de l’annonce de ces nouvelles lignes, elle lance une promotion exceptionnelle : du 21 au 26 octobre inclus, des billets d’avion sont proposés à partir d’1 euro pour partir à la découverte de ces quatre destinations.

Volotea, qui enregistre « un taux de recommandation de 90% et de ponctualité de 81,49% », souligne que sa base de Toulouse inaugurée le 31 mars 2016 avec un Boeing 717 de 125 places pourra désormais compter sur deux Airbus A319 de 150 places. « Depuis notre arrivée en 2013, Volotea a transporté près de 260.000 de passagers. Ces quatre nouvelles liaisons vers Alicante, Caen, Naples et Cagliari devraient donc nous permettre de continuer sur notre lancée et de rester fidèle à notre positionnement : des vols directs, rapides, confortables et à bas prix. Par ailleurs, en intégrant deux Airbus à notre flotte au départ de Toulouse-Blagnac, nous participons à la création de 50 emplois locaux », a déclaré Lázaro Ros, Directeur Général de la compagnie, dans un communiqué. Pour Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac, la forte croissance enregistrée par Volotea et sa politique de développement sont « une très bonne nouvelle pour tous nos passagers (…). Nous ne pouvons que nous réjouir de ces choix, qui vont contribuer au développement de Toulouse et de l’Occitanie ».

http://www.air-journal.fr/2016-10-21-lete-2017-de-volotea-a-toulouse-quatre-nouveautes-deux-a319-5171401.html

Commentaire(s)

  1. 4 nouvelles routes à nantes, 4 à toulouse, 3 à marseille! mais seulement 1 seule nouvelle route à bordeaux! volotéa snoberait-elle l’aéroport girondin? j’aimerais bien savoir quelle est sa politique à venir pour mérignac, en attendant ça ne va pas ds le bon sens!

    • « volotéa snoberait-elle l’aéroport girondin? »
      Volotea va juste baser 3 A319 à Bordeaux, augmenter des fréqquences sur plusieurs destinations et proposer plus de 20 destination au départ de Bordeaux l’année prochaine. Si vous appelez ça snober … A Toulouse Volotea ne va baser « que 2 » A319 et proposer « que » 17 destinations l’année prochaine. A Marseille Volotea ne base aucun avion et va proposer une 10aine de ligne. Après effectivement à Nantes Volotea est bien + présente

  2. Vu toutes les routes qui existent à BOD avec Volotea, je pense que vous êtes bien lotis (seul Nantes en a plus il me semble).
    Il est normal que Volotea se penche donc sur des marchés de niche au départ d’autres aéroports si celui de BOD commence à être saturé et bien desservi.
    Je pense qu’ils vont dorénavant plutôt s’attarder sur des aéroports comme Nice, Marseille ou Toulouse afin de les amener à une offre similaire à celle que l’on trouve à BOD ou NTE tout en évitant de se frotter directement à de la concurrence sérieuse (low-cost notamment).

  3. Billy

    Volotea a annoncé deux nouveautés pour le printemps à Bordeaux et finalement n’en présente qu’une. Sait-on pourquoi ce projet a été abandonné ?

  4. Airbid

    Volotea n’est ni EasyJet Jet ni Vueling, son horizon est mince et son avenir ne s’écrit pas à l’encre indélébile.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter