Le 23 octobre 1910 dans le ciel : L’aviateur militaire Madiot se tue en aéroplane

Histoire de l’aviation – 23 octobre 1910. En ce dimanche 23 octobre 1910, on déplore un nouvel accident aérien qui, malheureusement, aura des conséquences funestes : ce dernier étant ainsi à l’origine de la mort d’un aviateur militaire, en la personne du capitaine Madiot, qui vraisemblablement a fait une mauvaise manœuvre, il faut dire qu’il n’était titulaire d’un brevet de pilote que depuis quelques mois.

Son inexpérience aura donc eu raison de lui, alors qu’il avait pris pour la première fois seul les commandes d’un appareil militaire de type biplan, profitant d’une météo favorable. C’est non loin de Douai à l’aérodrome de la Brayelle qu’a eu lieu la tragédie, après une virée aérienne sans encombre qui s’est soldée, contre toute attente, par un crash.

Un crash qui a été d’une grande violence et n’a laissé aucune chance de survie à l’officier qui revenant à son point de départ, comptait reprendre contact avec le sol au terme d’un vol plané… mais le destin en aura décidé autrement, l’aviateur Madiot chutant alors à très vive allure. Un accident à mettre sur le compte d’une erreur humaine mais aucunement sur un souci mécanique.

 

http://www.air-journal.fr/2016-10-23-le-23-octobre-1910-dans-le-ciel-laviateur-militaire-madiot-se-tue-en-aeroplane-5170072.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter