Paris Roissy-CDG : un hôtel au coeur de la zone de transit du terminal 2E

air-journal-hotel-yotelair-aeroport-paris-roissy-cdg

Spécialiste des hôtels de transit, la chaîne britannique Yotel inaugurera, le 7 novembre prochain, son premier établissement en France au cœur du terminal 2E de l’aéroport Paris Roissy-Charles de Gaulle.

Baptisé Yotelair Paris, l’établissement est composé de 80 chambres « cabines » qui sont mises à disposition des passagers en correspondance durant plusieurs heures entre deux vols.  Il sera possible de louer sa chambre à l’heure en réservant sur yotel.com ou sur une borne d’enregistrement automatique, 24h sur 24, 7 jours sur 7. Situé au satellite L dans la zone sécurisée, il accueillera les passagers embarquant dans les terminaux 2-E, F, G, K, L et M. Les chambres Premium peuvent accueillir jusqu’à deux adultes (59 euros pour quatre heures) et les chambres Quad Prime quatre personnes (79 euros pour quatre heures).

Yotelair Paris sera doté d’un salon Club Lounge, d’espaces de travail équipés de points de recharge USB, d’une connexion WiFi ultra-rapide et d’une salle de télévision ; il offrira des boissons chaudes gratuites à volonté, tandis que des distributeurs automatiques sont mis à la disposition des clients : plats cuisinés, adaptateurs électriques et kits de douche pourront par exemple être acquis, en utilisant des cartes de crédit sans contact ou des bons de crédit disponibles à Yotel.

La chaîne hôtelière, positionnée sur le luxe à prix abordable, propose de nombreux services pour accueillir les voyageurs en transit ou très matinaux, « grâce à un aménagement high-tech de ses espaces futuristes – comprenant notamment des matelas personnalisables, un mur technologique, une salle de douche, un système d’éclairage réglable et une télévision à écran plat ». L’ouverture à Paris-Charles de Gaulle s’intègre aussi dans la création d’un nouvel espace de détente pour les voyageurs, « Instant Paris ». Un choix stratégique pour la marque en pleine expansion : selon le CEO Hubert Viriot, le nombre de passagers en correspondance dans les aéroports de Paris en 2015 « a augmenté de 5,7%, représentant désormais 1 voyageur sur 4 ». Yotel, ADP et l’alliance SkyTeam joignent donc leurs forces « pour que l’expérience du voyageur à Charles de Gaulle soit parmi les meilleures dans le monde », avec un « service sans faille et intuitif pour un séjour confortable avant, après et entre les vols ».

Les hôtels Yotel sont déjà présents à Londres-Heathrow et Gatwick et à Amsterdam-Schiphol, celui de Singapour-Changi devant ouvrir en 2018. Cinq nouveaux « YOTEL CITY » sont actuellement en construction à Williamsburg, Brooklyn (2017), Singapour Orchard Road (2017), Miami (2018), San Francisco (2017), Boston (2017) et Dubaï (2018).

http://www.air-journal.fr/2016-10-29-paris-roissy-cdg-un-hotel-au-coeur-de-la-zone-de-transit-du-terminal-2e-5171741.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Je suis surpris par le nombre de gens tenus de dormir à/près d’un aéroport.

    Voilà qui devrait rendre service à nombre d’entre eux ne pouvant sortir ( visa ).

    Pour l’avoir fait de nombreuses fois, rien ne vaut un « centre ville », quel qu’il soit et ds n’importe quel pays plutôt que dormir près de l’aéroport.
    Fortement déconseillés: Hilton à CDG LHR et NRT.

    • Nom

      Mettons que vous n’êtes pas parisien, vous avez un vol à 8:00 en semaine. Vous vous donnez combien de temps pour rejoindre CDG depuis un hotel du centre ville? Vous multipliez ce temps de trajet par deux (A/R si vous arriviez d’un autre vol) et vous retranchez ça sur votre temps de sommeil, sans compter le stress dans le traffic. Ou alors vous vous prenez un hotel sur place, vous prévoyez 10 min pour rejoindre votre porte d’embarquement.

      • D’où j’habite-> Roissy CDG 3h de route

        L’avion décolle a 7h30 (Une chose qui m’est arrivé énormément de fois) l’enregistrement débute a 4h30 Du coup va falloir me « réveiller » a 1h30 ou je loue une chambre la veille a Roissy, le lendemain a 7h je vais a l’aéroport paisiblement en étant pas fatigué. Sérieusement vous comprenez pourquoi je préfère dormir la veille sur place non ? Et j’ai pas envie de subir le racket de la SNCF/RATP&co qu’on appelle Orly Val ou je ne sait pas quoi encore a CDG
        Tout le monde n’est pas Parisien

      • Pet

        Bien d’accord en tous points avec vs, et la question n’est pas limitée aux Parisiens.
        Je n’aime pas l’ambiance des aéroports et de leur environnement immédiat.
        Si j’ai un départ très tôt, je rogne sur mon sommeil pour éviter les zones des aéroports..

  2. A330-200

    sera t il possible d’y passer une nuit ou cela est reservé pour les « transits court »?
    le tarif est raisonnable sachant que l ibis aeroport qui propose les chambres à l’heure demande 24 Euros par heure alors qu ‘il est eloigné et hors zone sécurisée.

  3. C’est super pour les transits vers les antilles car les escales sont super longues.

  4. Très pratique quand vous arrivez d un long courrier et que vous devez en prendre un autre : bien dormir (sans avoir à passer l immigration à l arrivée et au départ, ni la sûreté, aucune navette à attendre) permet d arriver plus en forme à la destination finale, et parfois de récupérer le décalage horaire.

    Je l ai fait plusieurs fois à Inchon (Séoul) et c est pratique. Idem à Dubai, en plus offert par QANTAS !

    Ceux qui voyagent en affaires n’en auront pas besoin.

  5. SEB66

    Pratique. Existe depuis belle lurette à Delhi par exemple… Air India l’offre même aux pax business en transit entre Sydney et Paris… Mais c’est un holiday inn !

  6. Il était temps……..

  7. Un autre service à prix dissuasif?
    Avec les multiple simulateurs de vol, a ce prix ont peut s’organiser se propre vol avec moins d’attente!

  8. EPL 1986

    Le pax de base doit pouvoir imaginer qu’il nécessite un minimum d’attention, alors que c’est le cadet de nos soucis depuis toujours. Choyé quelques heures dans un day use lui donnera cette illusion entre deux vols.

  9. doudou

    Je me demandais sincèrement quand ADP mettrait en place un hotel dans la zone de transit. Ca peut paraitre inutile pour les voyageurs qui n’ont jamais d’imprévus ou d’escales de plus de 2/3h, mais lorsque vous en avez besoin, c’est réellement utile. Je me souviens d’un vol Singapore – Paris où j’avis raté mon vol, le prochain vol le plus rapide était via Emirates mais 7h après…. ce type d’hotel m’a permis de me reposer.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum