Delta Air Lines: 25 ans à Nice, Italie réduite et wifi

air-journal_delta-nice-25-ansb

La compagnie aérienne Delta Air Lines vient de fêter 25 ans de présence à Nice, où elle a transporté plus de 2,3 millions de passagers. Deux routes saisonnières vers Rome et Pise seront absentes de son programme en 2017, alors que l’intégralité de sa flotte long-courrier est désormais équipée du wifi. Son premier Airbus A321 « américain » est sorti de l’atelier peinture.

Delta Air Lines célébré le 1er novembre 2016 le vingt-cinquième anniversaire de l’arrivée de son premier vol à l’aéroport de Nice-Côte d’Azur, déjà en provenance de New York-JFK. Elle opère actuellement jusqu’à cinq vols par semaine sur cette route sans concurrence, en Boeing 767-400ER pouvant accueillir 40 passagers en classe Affaires, 28 en premium et 178 en Economie. Les départs de JFK sont programmés à 19h55 pour arriver le lendemain à 9h00, les vols retour quittant la France à 12h30 pour atterrir à 16h45. Depuis son arrivée le 1er novembre 1991, la compagnie de l’alliance SkyTeam a transporté plus de 2,3 millions de passagers entre Nice et les États-Unis – « soit près de la moitié de la population de la Côte d’Azur ». Nat Pieper, vice-président directeur Europe, Moyen-Orient et Afrique, souligne dans un communiqué que « nos services à bord  ont considérablement évolué depuis nos débuts en 1991, avec notamment l’ajout de divertissements, de wifi et de sièges-lits inclinables, mais la qualité de notre service clients est restée la même ». Etant la seule compagnie à proposer des vols directs entre Nice et New York, l’engagement de Delta « envers cette ville reste fort et nous sommes impatients d’accueillir plus de passagers en Amérique du Nord, et au-delà ». L’activité de Delta à Nice en chiffres : 5 (les destinations les plus populaires pour les passagers au départ de Nice : New York, Las Vegas, Orlando, Los Angeles et San Francisco), 200 (les correspondances optimales le jour même via New York-JFK et Atlanta), et donc plus de 2,3 millions (les passagers ces 25 dernières années). Rappelons qu’elle dessert également Paris-CDG en direct, au départ de treize aéroports américains.

air-journal_delta 767En Italie en revanche, deux routes seront manquantes au programme d’été 2017 : le vol quotidien entre New York-JFK et Pise lancé il y a neuf ans, et celui reliant tous les jours Minneapolis-Saint Paul à Rome inauguré cette année (les deux devaient initialement reprendre en mai prochain). Delta Air Lines a expliqué dans un communiqué avoir pris ces « décisions difficiles dans le cadre de l’optimisation du réseau italien vers les aéroports de Rome, Milan et Venise », et reste « attaché au marché de l’Italie ». Pise restera accessible aux voyageurs américains avec les vols d’Alitalia, sa partenaire de coentreprise transatlantique (via ses hubs à Rome et Milan), tout comme « la région de Toscane avec Alitalia et ses autres partenaires de coentreprise Air France et KLM (via Rome, Paris-CDG, Lyon ou Amsterdam).

Delta Air Lines a d’autre part confirmé avoir mené à bien l’installation d’une connectivité wifi dans l’intégralité de sa flotte long-courrier : les passagers de « quelque 200 vols quotidiens entre les Etats-Unis, l’Afrique, l’Amérique du sud, l’Asie, l’Australie, l’Europe et le Moyen-Orient » peuvent donc rester connectés à 30.000 pieds via le service en bande Ku de Gogo Interactive. Elle opère désormais l’une des flottes « les plus connectées au monde », avec plus de 1100 avions équipés dont 700 de sa propre flotte, y compris plus de 180 long-courriers (Airbus A330 et Boeing 747, 757 International, 767 et 777), et « pratiquement tous ceux » des compagnies opérant sous l’ombrelle Delta Connection.

Enfin on retiendra que le premier Airbus A321 produit dans la FAL de Mobile en Alabama pour Delta Air Lines est sorti de l’atelier peinture le 25 octobre. Elle a mis en service 12 des 82 exemplaires commandés, configurés avec 20 places en Première, 29 en Premium et 143 en Economie.

air-journal_delta-air-lines-a321-mobile-paint

 

http://www.air-journal.fr/2016-11-03-delta-air-lines-25-ans-a-nice-italie-reduite-et-wifi-5172057.html

Commentaire(s)

  1. L’Amerique! C’est de loin une des compagnies qui fonctionnent le mieux dans le monde!!

    • Avec toujours de la malbouffe qui rend obèse et diabétique à bord, pour toutes les catégories de passagers. Et des hubs internationaux abominables à Atlanta et JFK, où vous êtes accueillis comme du bétail par les infâmes services d’immigration US.

      Ceci dit, leur service commercial à Nice est plutôt sympathique, et bien coordonné avec celui d’Air France pour les voyageurs en partage de code ou en correspondance sur un vol Skyteam. Et il faut reconnaître que leur réseau de correspondance sur les Amériques est très bon.

      • Les mets servis par Delta ne sont pas de la malbouffe et ne sont pas responsables de quelconque obésité.
        Pour rappel – l’obésité est inscrit dans les gènes, ca ne « s’attrape » pas! C’est pas Delta qui rend les obèses obèses.
        => Les services d’immigration US font leur travail et protège notre patrie, point. S’ils vous ont pas souris, ou ils vont ont refusé d’entrée sur le territoire, c’est certainement pour une bonne raison. Et ceci dit, est-ce que vous pensez que la gestion des frontières et des queues à CDG est mieux?

        Enfin, je note que vous reconnaissez que Delta est efficace en terme de réseaux et d’intégration dans Skyteam. C’est ca faire du business!

        • Un Voyageur

          JFK il y a quelques jours
          « What is that Arabic country  » (chest qui ce pays arabe) vociférait l’agent d’immigration devant un tampon en cyrillique de Serbie

        • Que vous défendiez « votre » Cie américaine n’est pas choquant mais il y a des limites à l’humour… Parler de « mets » en parlant de malbouffe ne peut que provoquer l’hilarité dans un pays où la cuisine est aussi sacrée que la violence l’est aux USA! En ce qui me concerne, je pense que DL est plutôt une bonne Cie pour les standards américains, mais loin derrière les standards européens. C’est aussi le pire pdj jamais servi à bord d’un vol (EWR/ATL): un sac papier kraft distribué dans la passerelle pendant l’embarquement. Il contenait une brique de jus d’orange (95% chimique) encore congelé, un muffin pas cuit qui collait au papier et donc aux mains comme du plâtre, seul « service » à bord: un café (américain, traduisez: de l’eau sale) servi dans un gobelet de polystyrène qui avait donc le goût dudit polystyrène. Et vous osez parler de mets?
          Et d’affirmer que l’obésité est « génétique » est un raccourci un peu facile -digne de McDo et Coca réunis!
          Seul point dans vos propos: DL n’est en aucun cas responsable de l’hostilité ouverte des agents d’immigration, couplée à un manque d’éducation et un manque de culture la plus basique (j’ai également eu droit à un sketch tel que relaté par « un voyageur » cette fois avec un citoyen Omani…) de toute évidence l’immigration US n’a pas de budget pour leur offrir le basique: une carte du monde!

      • gordon24

        Mouais…. Le plateau repas en economie il reste basique que cela soit chez Delta, United, Air France ou Lufthansa…. Et ce n’est pas les portions limitées qui vont vous rendre obese…

        Pour ce qui est des hubs de JFK ou Atlanta, il est vrai que parfois les services d’immigrations sont infames mais souvent il y a du personnel en quantité et l’attente reste raisonnable… A comparer aux deux trois guichets ouverts pour 5-6 longs courriers a CDG….

        Et pour moi Delta reste la meilleure compagnie USA, devant United et loin devant American…

  2. Impressionnant qu’une ville comme Pise était carrément en quotidien avec JFK alors qu’en France, en dehors de CDG et ORY via BA Open skies, aucune ville n’est en quotidien avec les US! Le tourisme en Toscane OK mais n’empêche que ça parait énorme. Es que c’est du à une importante communauté originaire de Pise installée à NYC ???

    • En même temps, c’est tellement évident que la nourriture Américaine est gouteuse et bonne pour la santé, avec un équilibre des portions adéquate…

      Concernant l’obésité , il y a bien évidemment un facteur génétique mais également un facteur environnementaux à savoir la gastronomie mondialement connue Américaine.

  3. Freddoo

    Ryanair est présent à Pisé, et pas prêt de partir!

  4. Voyageant principalement avec Air France, j’ai testé dernièrement Delta Airlines, alors que c’est vrai, les plats en économique sont moins rafiné et vous n’êtes pas acceuilli par du pnc avec la bouche en c… de poule. Mais par contre, c’est une compagnie ultra efficace, le systeme de divertissement est parfait avec beaucoup de choix dans toutes les langues, le PNC n’arretent pas de venir vous servir à boire, de l’eau ou autre. Il n’est pas nécessaire de les deranger pendant la lecture du Paris Match ils sont toujours en mouvement. Delta a fait de nombreux efforts qu’il faut reconnaître et je ne parle pas encore de leur application mobile qui permet de suivre à la minute votre bagage, le suivi de la correspondance, votre statut éventuel pour un « Upgrade », bref, j’aurais dorenavant difficile a choiri entre AF et DL.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter