Le 3 novembre 1912 dans le ciel : Garros échoue dans sa tentative de record de hauteur

air-journal-roland-garros-02

Histoire de l’aviation – 3 novembre 1912. En ce dimanche 3 novembre 1912, on suit à Marseille l’évolution dans le ciel de l’aviateur français natif de Saint-Denis de La Réunion Roland Garros, ce dernier s’étant rendu dans le Sud de la France pour tenter de s’emparer du record de hauteur en aéroplane.

Un défi que le pilote, titulaire du brevet n° 147 depuis le 19 juillet 1910, ne va malheureusement pas réussir à relever. Un échec qui s’explique par des problèmes mécaniques ayant touché son moteur : ce dernier présentant des ratés, Roland Garros n’a pu flirter avec les plus hauts cieux devant ainsi se contenter de seulement 4 500 mètres d’altitude. Impossible de pousser plus haut son appareil qui a alors rejoint le sol ferme.

Oui, mais c’était sans compter cette fois le vent qui est venu perturber son atterrissage : alors qu’il était parti à 11 heures de l’aérodrome du Pas-du-Lancier, l’aviateur s’est posé à Miramas seulement deux heures plus tard mais en capotant ! Si Garros s’en tire bien, ce n’est pas le cas de son aéroplane qui est endommagé et devra être rapidement réparé si le pilote veut prétendre réaliser un autre essai.

http://www.air-journal.fr/2016-11-03-le-3-novembre-1912-dans-le-ciel-garros-echoue-dans-sa-tentative-de-record-de-hauteur-5170535.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter