Qatar Aiways : une amende par la FAA pour des survols de zones dangereuses

air-journal_Airbus A350_XWB_Qatar_Airways_in_flight_2

La compagnie aérienne de Doha Qatar Airways a été amendée par la FAA américaine à une amende de 185 000 dollars pour des survols de zones « dangereuses » dans le monde.

Cette sanction suit une enquête qui a révélé que certains vols de Qatar Airways auraient volé dans un espace aérien étranger sujet à une interdiction de vol par la FAA à la fin de 2014 et au début de 2015. Le Département des Transports américain (DoT) ne signale pas quels sont les pays (ou certaines régions) interdits de survol, mais Travel Weekly avance que cette amende est le résultat de 16 vols opérés par Qatar Airways, dont huit sont allés dans l’espace aérien yéménite, sept ont pénétré dans l’espace aérien iraquien et dont un autre aurait franchi la frontière de l’espace aérien ukrainien.

Depuis sa dernière violation au début de l’année 2015, Qatar Airways a mis en place un système avancé de surveillance des vols qui permet de suivre les vols dans le monde entier, a déclaré le ministère des Transports (DoT). Ce qui est en effet expliqué en défense dans ce rapport par Qatar Airways, affirmant qu’elle avait «un rôle très actif dans le suivi des préoccupations de sécurité aérienne dans les zones où elle opérait » et qu’elle allait mener une enquête interne « approfondie ». Qatar Aiways ajoute qu’elle a «pris les mesures correctives nécessaires» pour s’assurer que tous les règlements de la FAA étaient respectés pendant le processus de planification des vols, ajoutant qu’elle publiait régulièrement et systématiquement des notes sur la restriction de l’espace aérien. Celles-ci renforcent la sensibilisation de ses équipages de conduite, qui sont également informés sur les questions de sécurité aérienne.

Son système avancé de surveillance aérienne qui lui permet de suivre les avions partout où ils sont dans le monde, est devenu devenu pleinement opérationnel mi-2015, soit après les incidents reprochés par la FAA.

La FAA des Etats-Unis a le pouvoir d’amender Qatar Airways parce que les vols en question fonctionnaient en partage de codes avec American Airlines. « La FAA interdit les opérations aériennes américaines sur certaines zones de conflit régionales dans le monde », a ainsi expliqué Anthony Foxx, secrétaire aux Transports américain dans un communiqué.

Pour rappel le vol MH17 de Malaysia Airlines a été abattu par un missile sol-air au-dessus de la zone de conflit armé ukrainienne du Donbass faisant 298 morts le 17 juillet 2014.

http://www.air-journal.fr/2016-11-13-qatar-aiways-amendee-par-la-faa-pour-des-survols-de-zones-dangereuses-5172534.html

Commentaire(s)

  1. 185 000$???
    Ils courent à la ruine..
    Plus sérieusement, la section aurait dû être une interdiction de vol pour minimum de 3 mois…renouvelable!!!!

  2. Je sais que le niveau en français baisse mais quand même, « amender » n’existe pas dans le sens que vous employez!

  3. GLLOQ

    Je ne comprends pas que la FAA soit compétente pour des pays qui ne sont pas de son ressort. Si on peut m’éclairer, merci.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter