Alitalia abandonne Istanbul

air-journal_Alitalia A320 new look

La compagnie aérienne Alitalia arrêtera fin novembre sa liaison entre Rome et Istanbul, la seule de son réseau vers le principal aéroport de Turquie, en raison d’une importante baisse du trafic suite aux attentats terroristes et au coup d’état avorté.

A partir du 1er décembre 2016, la compagnie nationale italienne ne proposera plus ses six rotations hebdomadaires entre sa base à Rome-Fiumicino et l’aéroport d’Istanbul-Atatürk, opérés en Airbus A320 pouvant accueillir 165 passagers. Alitalia fait face sur cette route à la concurrence directe de Turkish Airlines, qui dessert également en Italie Milan, Bari, Bologne, Catane, Naples, Turin et Venise (mais ne se pose plus à Gênes et Pise).

La compagnie de l’alliance SkyTeam, qui avait déjà annoncé début septembre une réduction de sa desserte d’Istanbul en même temps que ses partenaires Air France et KLM,  précise que la suspension est justifiée par une importante baisse de trafic. Des alternatives sont proposées aux passagers affectés par cette mesure, via les offres du groupe franco-néerlandais ou d’autres membres de SkyTeam, avec modification gratuite du trajet, report des dates de voyage ou remboursement. Rappelons que Swiss avait également suspendu pour l’hiver sa route entre Zurich et Istanbul dès juillet.

Alitalia rappelle d’autre part que l’aéroport de Pescara est fermé entre mardi 15 novembre et jeudi 24 novembre inclus, pour cause de travaux sur la piste. Tous ses vols sont donc annulés, comme ceux de Blue Air, Ryanair et Wizz Air.

http://www.air-journal.fr/2016-11-14-alitalia-abandonne-istanbul-5172575.html

Commentaire(s)

  1. Doudou

    C’était à prévoir! Et Ca n’est que le début. Dommage pour Turkish qui était en plein essor avec de nombreuses idées, mais qui fait face depuis presque 1 an au terrorisme et voit tous ses espoirs de rivaliser avec les cies du Golfe disparaître.

  2. Entre la difficile situation sur sa frontière Est (Syrie), mais surtout à cause de l’instauration d’une dictature en Turquie, on peut désormais considérer le pays, dont le potentiel touristique est pourtant immense, comme un pays à risques pour le tourisme.
    Ce qui va sans aucun doute impacter la demande en transport aérien vers ce pays, notamment des touristes d’Europe occidentale (considérés par le régime comme un danger démocratique). Donc il est très probable que nous assistions, dans les semaines et les mois qui viennent, à nombre de fermetures de lignes ou de réductions de fréquences vers ce pays.
    Le soutien inconditionnel ouvertement affiché par Turkish Airlines à la dictature en place ne va pas non plus aider à remplir leurs avions… Le rêve de hub concurrençant le Golfe risque fort de s’écrouler, alors que le pays a par ailleurs investi des milliards dans des infrastructures aéroportuaires.

  3. Concernant AZ...

    Il semblerait que les difficultés de AZ persistent, et que, selon la presse italienne des derniers jours, il y ait de l’eau dans le gaz entre Etihad et Alitalia…
    Les pertes financières QUOTIDIENNES de AZ seraient actuellement de 522.00$…et Etihad veut une nouvelle réduction du personnel de 2.000+ personnes et la sortie de flotte d’une bonne vingtaine de A320 , et en plus, Etihad veut que sur moyen-courrier AZ devienne une compagnie « tout extra payant à bord »…AZ et le gouvernement italien refuserait le package et en rétorsion Etihad aurait bloqué le reste des sommes qu’elle s’était engagé a investir dans AZ…du coup, le rachat potentiel par AZ de 49% de Air Malta parait fortement compromis, sinon annulé…

    Ca semble à ce point sérieux le désaccord que AZ et le gouvernement italien auraient mandaté des cabinets anglais et/ou canadiens pour étudier des solutions possibles…..

  4. Kenzi

    Pouvez vous partager ces articles de presse svp?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter