Air France et Copa Airlines partagent plus

air-journal_air-france-copa-airlines

Les compagnies aériennes Air France et Copa Airlines ont étendu leur partage de codes à cinq liaisons supplémentaires opérées en Amérique centrale.

Dès le 19 novembre 2016, les clients du groupe Air France-KLM pourront, en continuation des vols opérés par la compagnie nationale française entre Paris-CDG et Panama City-Tocumen, relier la capitale panaméenne à l’aéroport de San José-Juan Santamaria (Costa Rica) à raison de 2 vols quotidiens et à celui de San Salvador-Oscar Arnulfo Romero (Salvador) à raison d’un vol quotidien. Dès l’obtention des autorisations gouvernementales, les clients d’Air France pourront également rejoindre Guatemala City (Guatemala), Managua (Nicaragua) et Tegucigalpa (Honduras), à raison d’un vol quotidien toujours au départ de Panama City. Air France-KLM précise dans son communiqué que ses passagers pourront cumuler et dépenser des Miles dans le cadre du programme de fidélité Flying Blue. Ils bénéficieront également d’un billet unique pour l’ensemble de leur trajet, d’un choix plus vaste de vols vers l’Amérique Centrale et d’un acheminement des bagages jusqu’à leur destination finale.

Patrick Alexandre, Directeur général Commercial, Ventes & Alliances d’Air France-KLM a déclaré : « Le renforcement du partenariat avec Copa Airlines permet au groupe Air France-KLM de se développer sur les marchés d’Amérique Centrale. Ces nouveaux partages de codes y complètent notre offre en cohérence avec l’offre Paris – Panama et l’ouverture, le 2 novembre dernier, de la ligne Paris-San José par Air France ». Dennis Cary, Vice-président senior des activités commerciales et de planification de Copa Airlines, ajoute que ce nouvel accord de partage de codes « entre Copa Airlines et Air France renforce notre engagement au service des passagers voyageant entre l’Europe et l’Amérique latine via le hub des Amériques au Panama. Cet accord renforce ainsi la compétitivité économique de la région et favorise ses activités touristiques et logistiques ».

Ce nouvel accord est complémentaire avec l’offre de KLM qui propose également 11 liaisons opérées en partage de codes par Copa Airlines au départ de Panama City vers l’Amérique Centrale et l’Amérique du Sud : Santiago (Chili), San José (Costa Rica), Guatemala City (Guatemala), San Pedro, Tegucigalpa (Honduras), Kingston, Montego (Jamaïque), Managua (Nicaragua), Lima (Pérou), San Juan (Porto Rico) et San Salvador (Salvador).

Rappelons qu’Air France avait lancé en 2013 ses vols entre Paris et le Panama, et qu’elle vient d’inaugurer sa nouvelle liaison entre Paris et San José au Costa Rica. Leader en Amérique latine et dans les Caraïbes en termes d’offre de sièges, le groupe de l’alliance SkyTeam dessert 28 destinations dans cette région et propose jusqu’à 240 vols par semaine au départ de Paris-Charles de Gaulle et d’Amsterdam-Schiphol : Aruba, Bogota, Bonaire, Brasilia, Buenos Aires, Cancún, Cali, Caracas, Cayenne, Curaçao, Fort-de-France, Guayaquil, La Havane, Lima, Mexico, Montevideo, Paramaribo, Pointe-à-Pitre, Port-au-Prince, Punta Cana, Quito, Rio de Janeiro, Saint-Domingue, Saint-Martin, Santiago du Chili et Sao Paulo, plus donc Panama City et San José.

http://www.air-journal.fr/2016-11-15-air-france-et-copa-airlines-partagent-plus-5172608.html

Commentaire(s)

  1. A330-200

    La coopération entre les deux ne fonctionne pas très bien sûr un point opérationnel,ayant pris un billet Lim-Pty-cdg et ayant du modifier mon départ , aucun des deux n a su a qui il revenait de faire la modification.

    Af ,qui redirige vers copa car ils n ont pas la main sur leurs vols ,et copa renvoyant vers Af car billet AF ,4 jours avant d arriver a un résultat!

    Par contre il faudrait vraiment differencier la zone Caraïbes et la zone Amlat Amcentre , ce sont deux marché différents,les caraïbes ( FDF,PTP mis a part) c est une clientèle vacance pour l offre Coi convient très bien ,alors que en Amlat Amcentre , ce sont soit des locaux voyageant en Europe ou y vivant soit des européens voyageant pour business;la part des touristes est finalement assez faible par rapport au tout.

    Cette confusion entre les deux zones,entraîne une inadaptation de l offre sur certaines destinations comme LIM ,BOG,SCL ou le service proposé COI ou pas est inférieur a ce que l on connait sur l international pour Af ,ayant pour conséquence de faire fuir les pax business vers d autres concurrents (BA,LH,KL,LA,AV,IB)

  2. PAT

    C’est bizarre car quand on prend un vol sur ces destinations, ceux-ci n’apparaissent pas comme AF mais comme CM.
    Je pensais que le partage de code supposait aussi que les vols avaient présentés comme AF.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter