Aéroports de Paris : les contrôles Parafe vont se multiplier

air-journal_Parafe Roissy ©Air Journal

Le Groupe ADP va financer l’installation d’une centaine de bornes Parafe pour le contrôle automatisé des passeports, espérant régler le problème des files d’attentes aux guichets de la police de l’air.

Le PDG du gestionnaire des aéroports de Paris-CDG et Orly Augustin de Romanet a annoncé lors d’une conférence de presse le 16 novembre 2016 le déploiement au printemps d’une nouvelle génération de portillons automatiques dans le courant du premier semestre de l’année prochaine, les tests devant débuter en décembre à Roissy. Il explique dans Les Echos que « depuis le début de l’année, les temps d’attente de plus de 30 minutes ont été multipliés par vingt » au contrôle des passeports, faute de personnel de la Police de l’Air et des Frontières (PAF) mais aussi du  nombre limité et des pannes fréquentes des sas Parafe actuels – qui sont de plus réservés aux passagers français détenteurs d’un passeport biométrique. Ayant attendu en vain un financement de l’Etat, le groupe a décidé de financer tout seul l’installation des ces bornes et lancé son propre appel d’offre, remporté selon le site économique par Gemalto.

Les nouvelles bornes doivent cependant être validées par les autorités, en particulier le principe de la reconnaissance faciale de la photo du passeport – alors que la règlementation actuelle ne reconnait que les empreintes digitales. Utilisables par les détenteurs français de passeport biométrique, ces bornes auront pour avantage selon Les Echos de pouvoir être accessibles aux ressortissants de l’Union européenne, « à l’instar de ce qui se fait déjà dans d’autres grands aéroports européens comme Londres-Heathrow ».

Le PDG du Groupe ADP espère que cette mesure permettra d’améliorer l’image de Roissy auprès des passagers, dans la ligne de la campagne « Paris vous aime » lancée au printemps.

air-journal_parafe

 

http://www.air-journal.fr/2016-11-17-aeroports-de-paris-les-controles-parafe-vont-se-multiplier-5172711.html

Commentaire(s)

  1. Comme vous tous, j’avais l’habitude de prendre PARAFE tres regulierement, mais le probleme est que ces derniers mois, sur CDG, les bornes PARAFE sont tout simplement fermees, donc en ajouter et ne pas ouvrir PARAFE ne sert a rien…

  2. Enfin !
    Quand on voit les temps d’attente au 2E le matin souvent supérieurs à 1Heure d’attente , on gagne parfois plus de temps à passer par les autres hubs européens

    • Alors, je suis tout à fait d’accord, à un détail près selon moi, ce n’est pas ADP qui réalise les contrôles d’immigrations, la faute à la PAF, et là, je suis en total accord avec toi sur le fait que c’est totalement lamentable (1 guichet ouvert pour les européens et 1 pour les non européens en provenance de Tokyo l’après-midi du 10/11 et en plus l’individu laissé à désirer dans ses commentaires), et effectivement sur les 3 Parafes, 1 à 2 de HS.
      Faut vraiment qu’ADP fasse quelque chose auprès des services concernés pour avoir ne serait-ce que 3 guichets ouvert en continu dans chacune des 2 files.

      • A330-200

        Si vous êtes passé le 10/11 cela s explique , ils étaient déjà en week end puisque le 11 était férié; la Paf est a l image malheureusement de la fonction public française, moins on travaille mieux on se porte.

    • c’est certain ! il vaut nettement mieux rentrer via Amsterdam que CDG , il y est bien plus rapide de passer la frontière .
      Mais est-ce vraiment à ADP d’investir dans du materiel qui devrait etre financeé par la police aux frontières..

  3. C est clair qu un transit a cdg n est pas du tout aisé. Je prefere de loin munich et amsterdam.

    • Je suis récemment passé par AMS en provenance de Bristol et c’était tellement la catastrophe (plus d’une heure pour passer le contrôle) que j’ai loupé ma correspondnace pour CDG. La fois d’après, presque le même cirque sauf que là, j’ai eu ma correspondance de justesse.

  4. Pet

    Ah!
    M de Romanet a donc dû passer en salles de départ et d’arrivée..
    Enfin qque chose bouge ..
    S’ils cherchent un modèle efficace, ils peuvent faire un tour à Londres.

  5. werner

    Le plus simple est d’éviter CDG surtout quand on habite la province et frontalier.

  6. A330-200

    Pour passer par ou? FRA dans ce cas ça oblige a utiliser l horrible LH ; si on veut utiliser Af , il faut absolument passer par CDG.

  7. HAWK18

    Il était temps de réagir, mais ce n’est en effet normalement pas du ressort du gestionnaire de l’aéroport, mais bien de l’administration.
    Encore un bel exemple de l’incurie de nos politicards…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum