IAG : frais de CB modifiés sur British Airways, Aer Lingus vers Oneworld

air-journal_british-airways-tails 747-400

La compagnie aérienne British Airways va abandonner le frais fixe de 5 livres pour les paiements par carte bancaire au profit d’un taux de 1% sur le prix du billet d’avion. Sa partenaire au sein du groupe IAG, Aer Lingus, devrait rejoindre l’alliance Oneworld en 2017 ou 2018.

A partir du 14 décembre 2016, la compagnie nationale britannique va faire payer plus cher les réservations réglées avec une carte de crédit : un taux de 1% du prix du billet, plafonné à 20 livres, remplacera le frais fixe de 5 livres jusque là utilisé quelque soit la classe de voyage. Cela entrainera une baisse des prix pour les passagers voyageant seuls sur un vol de moins de 500 euros, par exemple sur les lignes court- ou moyen-courrier. Mais pour les familles ou les groupes comme sur le long-courrier, la nouvelle règle entrainera une augmentation parfois conséquente : le taux de 1% sera prélevé sur chaque billet d’avion, et non sur la réservation.

Ce changement avait été dévoilé la semaine dernière par l’association professionnelle britannique ITM (Institute of Travel Management), qui dénonçait dans Buying Business Travel l’apparition de ce prélèvement seulement au moment de payer le billet d’avion (la taxe forfaitaire étant elle connue dès le début du processus de réservation), et donc l’impossibilité de comparer réellement les prix. Interrogée par Business Travel, British Airways a souligné que des méthodes de paiement sans frais « existent toujours sur son site ou en agence de voyage » (par carte de débit dans le premier cas, plus en espèces dans le second).  Et elle affirme ne pas faire de profit sur ces frais « qui contribuent au règlement des frais prélevés par les sociétés de cartes bancaires ».

La compagnie britannique n’a pas précisé où et quand le montant de la taxe de 1% sera affiché. On rappellera que les « frais surprise » en fin de réservation sont interdits au Royaume Uni depuis 2012. De même, les textes européens sur les droits des passagers aériens spécifient : « dès le début de la procédure de réservation, tous les frais, taxes et redevances doivent être inclus et figurer dans le prix total. Vous pouvez ainsi comparer plus facilement les prix avec ceux d’autres compagnies aériennes et faire votre choix en connaissance de cause ».

air-journal_Aer Lingus_TailfinWillie Walsh, CEO du groupe IAG dont fait partie British Airways aux côtés d’Iberia, de Vueling et de la dernière acquisition Aer Lingus, a d’autre part confirmé que cette dernière allait rejoindre l’alliance Oneworld « peut-être dès 2017, au plus tard en 2018 ». La compagnie nationale irlandaise « va rejoindre l’alliance et bénéficier des avantages qui en découlent », a assuré le patron du groupe, soulignant que l’une des principales difficultés du processus sera l’informatique. Le programme de fidélité d’Aer Lingus utilise déjà les points Avios de British Airways, les quatre niveaux devant être harmonisés avec ceux de Oneworld.

Déjà membre de l’alliance entre 2000 et 2007, Aer Lingus l’avait quittée pour développer un modèle low cost sur les routes régionales – modèle depuis abandonné. Une fois son retour effectif, elle devrait rejoindre la coentreprise transatlantique liant BA, Iberia, American Airlines et Finnair, mais aucun calendrier n’est annoncé par Willie Walsh.

http://www.air-journal.fr/2016-11-24-iag-frais-en-hausse-sur-british-airways-aer-lingus-vers-oneworld-5173092.html

Commentaire(s)

  1. ça commence à faire beaucoup…
    A croire que la clientèle affaires est ou se veut dupe… Dernier déplacement à SIN en octobre dernier, 3900€ en J, mais on ne s’arrête évidement pas là car il faut rajouter 300€ de résa de sièges… Du coup, qui est aussi compétitif ? Roulement de tambour et grande surprise …. AFR pour 4200€…
    Je crains que cette mesure supplémentaire soit la goute de trop…

    • Balivernes….en classe Affaires sur BA, la réservation du siège est totalement gratuite…Je viens de faire un PHL-LHR et réservé un LHR-SIN pour Décembre… Il ne manquerait plus que cela qu’on te fasse payer un supplément de 7.7% pour choisir ton siège!
      Encore une contribution pour ne dire que des carabistouilles…Pour ta gouverne le code pour Air France est AF! Pas AFR…lol

      • blackbird

        FCB : pour votre gouverne, toutes les compagnies aériennes disposent de 2 codes IATA. un code a 2 lettres mais aussi un code a 3 lettres.
        Air France = AF + AFR
        Iberia = IB + IBE
        Qantas = QF + QFA
        British = BA + BAW
        Corsair = SS + CRL etc etc etc

        • AFR n’est pas un code IATA mais un code OACI!!!! Les codes OACI des compagnies aériennes sont des codes à 3 lettres, attribués par l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI, soit ICAO en anglais) aux compagnies aériennes du monde entier.

          Depuis 1987, l’OACI attribue ces codes à 3 lettres, qui sont en voie d’adoption par l’IATA — mais qui ne remplaceront pas les codes à deux lettres de l’IATA.

          • Et alors????

            Ça ne change rien à l’inutilité de votre dernière remarque à ce sujet envers Jérémy qui lui meme en utilisant AFR n’a jamais revendiqué de  » parler IATA ou OACI »…..

      • Ça dépend....

        Certes le code est AF, et pourtant de très nombreux panneaux d’information de vols en aeroport ou autre moyen de support , y compris certaines plateformes informatiques -comparateur utilisent pour toutes les compagnies un code 3 lettres : dans ce cas Air France est transcrite en AFR.

  2. Ils ne savent plus comment prendre l’argent aux passagers pfffff

    • M'enfin......

      Pour ceux qui croiraient encore que le monde du business a pour vocation ultime de faire baisser les prix uniquement pour faire baisser les prix, il conviendrait à un moment de redescendre sur terre et sortir de votre vision de bisounours : le monde du business n’a qu’une et une seule raison d’être : gagner de l’argent, et une seule obsession: en gagner toujours plus Annees apres Annees…..et pour ce faire différentes stratégies sont possibles, allant du  » vendons très cher quelques unités » ( stratégie type Maisons de Haute Couture ) à celle du « gagnons presque rien par unité mais démultiplions à grande échelle le nombre d’unités vendues  » ( stratégie type TATI )….

      Et tout le reste n’est que paroles de communiquant sur et discours d’enfumage de gogos!!!!!

  3. Et quid des surcharges carburants qui sont toujours d’actualité alors même que le baril de pétrole est au plus bas ?!?!?
    ex : PARIS/PAPETTE en classe affaire : 808€ de « surcharge transporteur » …

  4. Précisément les tarifs varient… de 78 à 86 euros pour les sièges centraux, de 78 à 95 euros pour les sièges latéraux !

  5. Une arnaque de plus au dépens du passager. Comment leur donner la moindre crédibilité quand ces compagnies promettent d’améliorer l’expérience passager ? Se faire arnaquer dès l’achat du billet gâche tout le reste.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum