KLM et China Airlines partagent plus

air-journal_klm-china-airlines

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines étendra en janvier son partage de codes avec China Airlines à la nouvelle liaison directe de cette dernière entre Taipei et Amsterdam qui sera alors opérée en Airbus A350-900.

A partir du 9 janvier 2017, la compagnie nationale néerlandaise apposera son code KL sur les quatre rotations hebdomadaires proposées par China Airlines entre sa base à Taipei-Taoyuan et l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol, et opérées à partir de cette date en A350-900 pouvant accueillir 32 passagers en classe Affaires, 31 en Premium et 243 en Economie (dont 12 SkyCouch). Le transporteur national taïwanais inaugure jeudi 1er décembre sa nouvelle route directe (sans escale à Bangkok), avec des rotations en A340-300 (30+246) décollant lundi, mercredi, vendredi et samedi ; en janvier, l’A350 -900 remplacera le quadriréacteur avec des départs les mêmes jours à 2h15 pour arriver à 9h00, les vols retour quittant Amsterdam à 15h50 pour atterrir le lendemain à 11h35. China Airlines fait face sur cette route à KLM et à EVA Air (qui continue de passer par Bangkok).

KLM rappelle que ce partage de codes est réciproque, ses propres rotations quotidiennes en Boeing 777-300ER (34 places en Affaires, 40 en premium et 334 en Economie) décollant de Schiphol à 20h50 (arrivée le lendemain à 15h45) et repartant de Taipei à 0h20 (arrivée à 6h55) après la continuation du vol vers Manille. Au total, les deux compagnies de l’alliance SkyTeam proposent donc onze vols par semaine entre leurs bases respectives.

L’expansion leur partage de codes ne s’arrête pas là : toujours à partir du 9 janvier, KLM vendra sous code KL les vols de la compagnie taïwanaise entre Taipei et Kaohsiung à Taïwan, Busan en Corée du Sud, et Nagoya , Shizuoka, Miyazaki et Takamatsu au Japon (c’est déjà le cas entre Taipei et Okinawa ou Fukuoka, et entre Singapour et Kaohsiung). En échange, les clients de China Airlines pourront voyager sous code CI entre Amsterdam et Paris-CDG, Barcelone et Milan (en plus de Londres et Manchester). Selon le PDG de KLM Pieter Elbers, « l’intensification de la coopération signifie que KLM propose huit destinations en Grande Chine avec désormais 67 vols directs par semaine, y compris via ses autres partenaires en Chine continentale » (China Eastern Airlines et China Southern Airlines, membres de la coentreprise du groupe Air France-KLM, ainsi que Xiamen Air).

KLM a d’autre part annoncé la signature d’une lettre d’intention portant sur la vente pour 40 millions d’euros de Cobalt Ground Solutions, le prestataire de services au sol du groupe à l’aéroport de Londres-Heathrow. Fondé en 2009 par la fusion des services d’Air France et de KLM, Cobalt sera vendu au groupe CRIT « dans le cadre de la stratégie d’Air France-KLM de se concentrer sur son activité principale ».

http://www.air-journal.fr/2016-11-29-klm-et-china-airlines-partagent-plus-2-5173334.html

Commentaire(s)

  1. A330-200

    A quand un CDG -Taipei,soit avec Af ou avec china Airlines et ses A350?
    Dans la même région un CDG-MNL o
    Pourrait être intéressant pour philippine Airlines.

  2. Marrant que China Airlines ne vienne pas concurrencer EVA Air sur Paris-CDG Taipei-Taoyuan. De plus partenaire d’Air France dans l’alliance SkyTeam elle pourrai partager des destinations. Bon a Frankfurt c’est l’inverse EVA Air partenaire de Lufthansa dans Star Alliance ne dessert pas Frankfurt alors que China Airlines si. EVA Air propriété du groupe Evergreen Group surtout connu dans le cargo a de gros intérêt en France et possède le Evergreen Laurel Hotel Paris-La Défense à Levallois-Perret et fait presque le plein dans son vols quotidien en B777-300ER.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter