Démission surprise du patron d’Alitalia, Silvano Cassano

©Alf-van-Beem

©Alf-van-Beem

Silvano Cassano, nommée à la tête d’Alitalia suite à son sauverage in-extremis par Etihad Airways il y a un an, démissionne de son poste, officiellement pour des « raisons personnelles ».

Cela ressemble bien à une crise interne au sein de la direction d’Alitalia : Silvano Cassano, le directeur général d’Alitalia, a présenté sa démission avec effet immédiatement, vendredi 18 septembre. Le quotidien Il Sole 24 Ore, esquisse, plutôt que des « raisons personnelles » invoquées par Silvano Cassano, des raisons « plus probablement liées aux difficultés de la compagnie ». « La nouvelle nous prend totalement de court et nous en ignorons les motifs », a de son côté réagit Nino Cortorillo, responsable du syndicat Filt Cgil. « Il est urgent que nous sachions, un an après l’arrivée d’Etihad si les causes (du départ de Silvano Cassano, ndlr) sont liées à un remaniement de la direction, aux résultats du plan stratégique ou aux problèmes apparus à  Fiumicino » plus tôt cette année, a-t-il complété.

Peu après l’annonce du départ de Silvano Cassano, Alitalia a annoncé une perte nette de 130 millions d’euros au premier semestre 2015, des chiffres supérieurs à ses anticipations, a également précisé la compagnie aérienne. Les pertes se sont aussi creusées au deuxième trimestre par rapport au premier pour un montant de 30 millions d’euros, notamment en raison de l’incendie de l’aéroport de Rome-Fiumicino, qui lui coûte 80 millions d’euros. La compagnie italienne, a aussi souffert de multiples grèves de bagagistes ou encore de la concurrence des low cost Ryanair, easyJet et Vueling, qui ont ajouté plus de 200 vols par semaine cet été depuis l’aéroport de Fiumicino.

La venue d’Etihad Airways à l’été 2014 dans son capital à hauteur de 49 %, prévoyait un investissement total de 1,7 milliard d’euros comptabilisés en plusieurs tranches. La compagnie d’Abu Dhabi s’était notamment engagée  à investir 690 millions d’euros pour le développement et le renouvellement de la flotte, avec un objectif fixé : se retrouver bénéficiaire à partir de 2017. Cet objectif a été à nouveau confirmé vendredi 18 septembre.

C’est  provisoirement Luca Cordero di Montezemolo, le président du groupe, qui prend le poste laissé vacant par le directeur général, avant que ne soit nommé « en temps voulu » un nouveau directeur.

http://www.air-journal.fr/2015-09-19-demission-surprise-du-patron-dalitalia-silvano-cassano-5150577.html

Commentaire(s)

  1. SYJ

    Alitalia la compagnie des emirates…

  2. un plus de 3000 h de vol - 19 septembre 2015 à 13 h 48 min
    un plus de 3000 h de vol

    Un scénario qui devrait donner des idées à certain , avec pourquoi pas une recapitalisation d’Air France ( sans KLM ???) par ETIHAD ,(avec 49% du capital) qui permettrait d’éponger les dizaines de millions de perte journalière , suit aux blocages rémanents du SNPL entre autre , contre toute évolution permettant de s’adapter à la concurrence… Wait and see….

    • Gian

      Chez Air Fraaance, la fierté c’est la dernier à mourir!

    • Boeing 777-300er

      Etihad ne fera jamais ça. Elle préfère investir dans des compagnies régionales comme Alitalia, Air Serbia ou Air Berlin afin que celles-ci alimentent le hub d’Abou Dhabi.
      Air France-KLM, c’est 2 grosses plateformes de correspondance parmi les plus importantes du monde. C’est donc une concurrence pour Etihad qui veut uniquement que des compagnies européennes alimentent le hub d’Abou Dhabi afin d’obtenir plus facilement des droits de trafics.
      Je verrais bien Etihad investir dans Corsair ou Air Europa.

      • Alain45

        Faut jamais dire fontaine je ne boirai pas de ton eau.
        il existe déjà une coopération avec Air France & Etihad et d’autres pourparlers sont en cours… notamment un rapprochement des programmes de fidélité.
        Une participation d’Etihad serait sans doute bien inférieure à celle d’Alitalia.
        Etihad pourrait s’appuyer sur AF- KLM pour des vols qu’elle n’est pas en mesure de faire de puis la France/ Europe : USA, Amérique du sud…..

  3. N’importe quoi! AF et KLM sont liées ensemble !! Un groupe ! On ne peut choisir l’un ou l’autre !

    Et cela n’arrivera jamais ! Un grand groupe européen comme AF-KLM ne peut se faire acheter! Point a la ligne ! Arrêter de rêver ! Sérieux

    Par rapport à l’article !: comme quoi même avec Etihad ! Le soi dissant sauveur! Il y a toujours des pertes!

    • Même dans le plus heureux des mariages (hm hm), il arrive qu’il y’ai adultère, voir même divorce.

      L’histoire nous montre que les certitudes d’aujourd’hui ne sont pas forcément celles de demain.

      Qui dans les années 70 aurait misé un centime sur la disparition de Pan Am et TWA ?

      Qui dans les années 80 aurait pensé que Aeroflot volerait avec des avions occidentaux ?

      Qui dans les années 90 aurait pensé que Swissair se retrouverait au tapis ?

      Ah mais oui, c’est fils de cdb af qui parle, la référence universelle en matière de stratégie aéronautique.

      Pour info, Etihad est juste un investisseur, pas un épongeur de dettes.

  4. A380MSN001

    Surtout que le N2 d’Etihad connaît extrement bien la maison AF

  5. A380MSN001

    @Tamim : Bruno Matheu ça ne te dit rien?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum