HOP! Air France renforce Rennes, pas Brest

Air-journal_CRJ1000-Hop

La compagnie aérienne HOP! Air France propose cet été une offre en hausse de 5% à Rennes, l’aéroport de Brest affichant au contraire une baisse de -4%.

La filiale régionale d’Air France a présenté le 17 mai 2016 ses programmes estivaux dans les deux aéroports bretons. A commencer par Rennes-Bretagne, où elle met en avant une hausse de 21% de l’offre vers Lyon, avec trois vols quotidiens en CRJ1000 ou 700. HOP! y propose aussi deux vols quotidiens pour Marseille avec les mêmes avions, et « plus de vols au départ de Rennes et une amélioration des horaires de vols ». Le vol quotidien vers Nice est opéré en CRJ700 (offre en hausse de 14% en nombre de sièges),  tandis que deux à trois rotations pour Toulouse le sont en CRJ700, Embraer 145 ou CRJ1000 (en pointe été). HOP! Air France proposera en outre cet été 8500 sièges entre Rennes et la Corse : du 4 juin au 17 septembre, elle opère « 3 fois plus de vols avec 2 fois plus de sièges » vers Ajaccio (1 nouveau vol chaque mardi en plus du vol du samedi en CRJ700, Embraer 170 et en CRJ1000 du 18 juin au 3 septembre le samedi). Du 18 juin au 3 septembre, un vol est proposé tous les samedis vers Bastia en CRJ700 (saison plus longue avec 50% de sièges supplémentaires) tandis que du 18 juin au 3 septembre, un CRJ700 vole tous les samedis vers Figari.

En plus des trois vols quotidiens vers le hub de Paris-Charles de Gaulle, HOP! Air France lance dès cette année une nouvelle liaison quotidienne vers Amsterdam, permettant de « relier Rennes à tous les hubs et multiplier les possibilités de correspondances vers le monde entier ». Elle proposera au total plus de 325.000 sièges à Rennes, en augmentation de 5% par rapport à l’été 2015. « Les résultats au départ de Rennes sont très satisfaisants et nous permettent de proposer une offre en forte augmentation à l’été 2016. Nos clients se sont appropriés les liaisons directes mais également les dessertes en correspondance via Lyon et Paris-CDG », a déclaré Hélène Abraham, Directrice Commerciale Marketing et Produits au sein de l’activité HOP! Air France. « Nous sommes très heureux de lancer une nouvelle liaison vers Amsterdam. Rennes est désormais relié à nos 3 principaux hubs, permettant ainsi des correspondances vers toute la France et le monde entier. Nous espérons que nos différentes liaisons au départ de Rennes connaîtront le même succès de longévité que la ligne Rennes – Lyon qui fête ses 35 ans aujourd’hui », a-t-elle ajouté.

Côté bilan 2015 à Rennes, avec une offre de près de 332.000 sièges vers Lyon, Toulouse, Nice et Marseille, les capacités annuelles (hors CDG) de et vers Rennes sont restées stables en 2015. HOP! Air France a transporté près de 234.500 passagers, en légère diminution de 3% ; l’occupation des vols s’est établie à 70,7% en 2015. Concernant l’offre vers Paris-Charles de Gaulle, HOP! a proposé 141.483 sièges l’année dernière à Rennes, soit une augmentation de +10% par rapport à 2014. Ce sont près de 110.000 clients qui ont été transportés en 2015, avec près de 80 % de passagers en correspondance (+3 points vs 2014), principalement vers l’Allemagne, les Etats Unis, le Canada et l’Autriche. L’été dernier, les dessertes saisonnières de la Corse vers Ajaccio, Bastia et Figari, ont permis de transporter 3528 clients, en forte augmentation de +69 %. Le remplissage des vols connaît également une belle amélioration à près de 79%. Sur les quatre premiers mois 2016, la compagnie enregistre déjà de très bons résultats à Rennes avec un trafic en forte hausse (+15%), venant confirmer la croissance déjà constatée en fin d’année 2015.

air-journal aeroport brest GuipavasHOP! Air France a également présenté son programme et ses résultats à l’aéroport de Brest-Bretagne,  où elle propose cet été six vols quotidiens pour Paris-Orly (en Airbus ou CRJ1000), trois quotidiens vers Paris-CDG (en Airbus) et trois quotidiens vers Lyon (en Embraer 145). Pour sa ligne saisonnière vers Marseille, elle propose une offre en augmentation avec 12% de sièges supplémentaires sur quatre rotations hebdomadaires (lundi, jeudi, samedi et dimanche en A319 ou A320). Au total, HOP! Air France proposera un peu moins de 500.000 sièges à Brest, en légère diminution de 4% par rapport à l’été dernier.

L’activité à Brest l’année dernière était « stable » à -2,7% par rapport à 2014, avec une offre vers Orly, Lyon et Marseille de plus de 565.000 sièges. Le trafic vers Orly a notamment été affecté par les attentats, avec une baisse de 10% en novembre et décembre. Pendant l’année 2015, HOP! Air France a transporté près de 405.000 passagers, avec un coefficient d’occupation moyen à 71,7% (plus 1,3 point). Sur les 250.745 sièges offerts en 2015 vers Paris-Charles de Gaulle (+12%), HOP! Air France a transporté près de 197.000 clients (+10%), avec près de 60% de passagers en correspondance. Plus d’un quart des clients de la ligne vers Orly sont en correspondance, principalement vers les Antilles et l’Océan Indien (New York sera disponible dès le 6 juin prochain). « Les résultats au départ de Brest sont restés stables malgré les aléas survenus en fin d’année à Paris. Avec les dessertes quotidiennes proposées vers les 3 principaux hubs de HOP! Air France, nos clients brestois ont la possibilité de se rendre en toute simplicité partout en France ainsi que dans le monde entier », a déclaré Hélène Abraham.

http://www.air-journal.fr/2016-05-18-hop-air-france-renforce-rennes-pas-brest-5163166.html

Commentaire(s)

  1. Lapinouix
    Publié le 18 mai 2016

    Ah, on ne manque pas d’aéroports en France ! Région Aquitaine : 11 aéroports publics, là où trois (Bordeaux, Biarritz, Pau) suffiraient aux besoins de la Région. Et l’inénarrable aéroport de Bergerac (à 90 kilomètres seulement de celui de Bordeaux) avec son 1,500.0000 euros de déficit annuel !

    • BiscuitLu
      Publié le 18 mai 2016

      @Lapinouix : le déficit de Bergerac n’a été en réalité que de 1 million 200.000 euros en 2015 et son aéroport dessert des villes que Bordeaux ne couvre pas comme Londres, Amsterdam, Nice, Ajaccio, Birmingham, Southampton, Liverpool ou Edimbourg ; d’où son utilité évidente.

      • 1.2 million au lieu de 1.5, en effet tout va mieux.

        En réalité ça s’appelle « debattre sur l’épaisseur du trait ». 1.2 million de déficit, c’est 1.2 million de trop. Bergerac est inutile, cet argent serait mieux utilisé ailleurs, comme l’electrification de certaines lignes TER qui attendent toujours.

      • Publié le 18 mai 2016

        Faux. Bordeaux-Mérignac dessert toutes ces destinations. Mais en beaucoup moins cher.
        D’où l’intérêt de maintenir l’aéroport de Bergerac.

    • Publié le 18 mai 2016

      Et l’aéroport de Grenoble à 50 km de celui de Lyon avec des capacités de plus d’1 millions de voyageurs /an qui ne tourne à fond que 15 à 20 weekends /an!!! il y a du trafic là on l’on veut qu’il y en ait!!!

  2. Publié le 18 mai 2016

    Plutot 120km tout comme l’aeroport de Rennes qui n’est qu’a 110km de celui de Nantes. Je ne comprends pas qu’on fasse NDL si c’est pour garder RNS ouvert…

  3. Lucarbiter
    Publié le 18 mai 2016

    Ah un détracteur de l’aéroport de Bergerac sans argumentation! Cela faisait longtemps…
    Par contre défendre Pau qui est a seulement 50kms de Tarbes, aucun problème!

    Sinon le sujet c’était la présence de Hop! En Bretagne..

  4. Publié le 18 mai 2016

    Même pas de vol direct Nice – Brest cet été alors que c’est l’année des Tonnerres de Brest, en juillet ! Consternant !

  5. Faut avouer que certains aéroports n’ont hélas pas forcément lieu d’être… (Sans en nommer aucun!) En tout cas, je trouve ça bête que des aéroports régionaux se disputent les même passagers… Peut-être serait-il plus logique de construire une desserte plus équilibrée et cohérente des territoires en renforçant les plateformes multi-modales plutôt que les petits aéroports déficitaires…
    Quelques aéroports régionaux tirent leur épingle du jeu par une forte saisonnalité, mais en dehors de ça…

    Sinon, pour revenir à l’article, souhaitons bonne chance à HOP! à Rennes… Dommage pour Brest. J’avoue avoir du mal à comprendre la stratégie de HOP! mais espérons pour les aéroports concernés comme pour la compagnie que ces choix leur seront profitables.

  6. Nom
    Publié le 18 mai 2016

    Et toujours pas de brest/ biarritz toulouse Montpellier madrid Casablanca ffff aller hop du courage!!!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum