Lufthansa : visées sur la flotte d’Air Berlin, avertissement sur les profits

air-journal_Lufthansa deux A380

La compagnie aérienne Lufthansa serait intéressée par une quarantaine d’avions aujourd’hui opérés par sa rivale Air Berlin. Elle a d’autre part abaissé ses prévisions de bénéfices annuels, en raison du terrorisme et de l’incertitude économique en Europe.

Selon le quotidien financier Handlesblatt, la compagnie nationale allemande envisage de reprendre via sa filiale low cost Eurowings un certain nombre de routes déficitaires opérées par Air Berlin ; cela ne concernerait pas les lignes au départ de ses principales bases, dans les aéroports de Berlin-Tegel et de Düsseldorf. Les discussions seraient menées entre Lufthansa et Etihad Airways, actionnaire d’Air Berlin, mais ne porteraient en aucun cas sur une éventuelle reprise de la compagnie privée, qui a du mal à sortir du rouge malgré sa restructuration. Les deux parties ont refusé de commenter l’information du journal.

Mais toujours selon Handlesblatt et plusieurs sources citées hier par des agences de presse, Lufthansa aurait également des visées sur une quarantaine d’avions opérés par Air Berlin sur ces routes déficitaires : ils pourraient être transférés avec leurs équipages vers la low cost Eurowings afin d’en soutenir la croissance (25% de capacité supplémentaire prévue cette année). Contrairement à une reprise de lignes où à un investissement, cette « acquisition » aurait un avantage vis-à-vis des autorités de la concurrence : protéger l’emploi. Air Berlin opère à ce jour près de 130 appareils (hors filiales Niki en Autriche et Belair en Suisse), dont près de 80 monocouloirs Airbus – fournisseur quasi-exclusif d’Eurowings (et de son prédécesseur Germanwings).

Sans rapport avec ce qui précède, Lufthansa a hier revu à la baisse ses prévisions de bénéfices sur l’exercice annuel en cours, suite à une baisse « significative » des réservations vers l’Europe. L’EBIT (bénéfice ajusté avant impôt et intérêts), qui devait être légèrement supérieur aux résultats précédents selon les prévisions de mars, devrait désormais être « en-dessous », et ce malgré un bon premier semestre. Le transport passager en particulier devrait voir ses revenus reculer de 8% à 9% au deuxième semestre à taux de change constant, Lufthansa ayant constaté une chute des réservations long-courrier faites longtemps à l’avance vers l’Europe ; c’est la conséquence « des attaques terroristes en Europe et d’une plus grande incertitude économique et politique », souligne la compagnie dans un communiqué.

Les résultats financiers du premier semestre seront publiés le 2 aout par la compagnie de Star Alliance.

http://www.air-journal.fr/2016-07-21-lufthansa-visees-sur-la-flotte-dair-berlin-avertissement-sur-les-profits-5166537.html

Commentaire(s)

  1. Comme quoi les pétro$$ du désert ne résolvent pas tout. La Luft a le vent en poupe ces dernières années.

  2. LSO

    Sans matrise la puissance n’est rien.

  3. Sur Air Berlin

    Sur Air Berlin, il semblerait que la compagnie du Golfe soit entrain de se casser les dents…Pourtant à son entrée dans la capital d’AB il y a quelques années maintenant, nombreux étaient les intervenants ici meme qui nous serinaient que » on allait voir ce qu’on allait voir »… » Etihad: la meilleure chose qui puisse arriver à AB »…. … » Maintenant avec Etihad Ca va marcher droit »…. et tout un tas d’autres certitudes non-demontrees…des annees plus tard et apres divers plans d’adaptation, de recentrage, de rationalisation,de mise en cohérence, de retour à l’équilibre, …AB perd toujours de l’argent chaque année…avec ou sans Etihad à ses côtés….

    • Pouligny

      C’est comme avec ex-Darwin…À ce jour Etihad là dedans, ca n’a pas encore casse….des briques!!!!!

    • Gva

      Bonjour à Tous,

      Pour bien connaître le sujet je vais vous donnez mon point de vue. Il est clair que sur certaines destinations AB ne marche pas du tout et pour ce Etihad cherche à se débarrasser de certaines lignes. Mais il n’y a pas que cela. Easyjet voudrait reprendre tôut air Berlin, ne pas garder le long courrier, ne pas garder les 737 mais uniquement 319-320 et surtout récupérer des slots, surtout à Zurich avec Bel-Air. C’est pour ça que lufthansa est rentré en conversation avec Etihad. Ça serait dramatique pour eux. Vous verrez lufthansa va reprendre des lignes Etihad sera soulager et aura des slots et moins de problème avec les partages de codes.

      • Sur Air Berlin

        Merci de ce point de vue j’espère étayé, car je n’avais pas connaissance de l’intérêt de Easyjet pour AB…C’est une info intéressante qui permet de mettre effectivement certains mouvements en perspective…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter