APG Airlines, une nouvelle compagnie pour relier Nice à Bergame

air-journal-apg-airlines-beech200

Nouvelle compagnie aérienne française, APG Airlines proposera à compter compter du 28 octobre prochain sa première liaison régulière entre Nice et Bergame en Italie.

Au rythme de deux rotations hebdomadaires, le vendredi et le dimanche, la liaison est opérée en Beach 200, un turbopropulseur embarquant sept places. L’avion décollera de l’aéroport de Nice-Côte d’Azur à 17h30 et au retour il quittera Bergame à 19h.  APG Airlines proposera une structure tarifaire simple : 500 euros TTC l’aller simple, 900 euros TTC en aller-retour, avec un service premium (accès au lounge Affaires et passage prioritaire au contrôle) destiné aussi bien à la clientèle loisir qu’à la clientèle Affaires.

A son lancement, APG Airlines emploie sept salariés, dont deux pilotes. Le Beach 200, pris en location, est fourni par la compagnie Chalair Aviation qui en assure également la maintenance. Présente dans tous les GDS, APG Airlines peut être proposée par les agences de voyage. Et les réservations en direct seront bientôt ouvertes sur le site de la compagnie aérienne.

La tout jeune compagnie aérienne est une filiale à 100% d’APG Network, société française spécialisée dans la représentation commerciale des petites et moyennes compagnies aériennes. « APG, la plus petite multinationale française crée la plus petite compagnie aérienne internationale française «, s’exclame Sandrine de Saint Sauveur, la présidente du groupe APG. Et d’expliquer : « APG investit beaucoup sur le projet NDC (Navigation Distribution Capability), le nouveau standard de distribution IATA (Association internationale du transport aérien). Pour construire notre plateforme de distribution, il nous a paru nécessaire de créer notre propre compagnie aérienne et l’utiliser sur cette plateforme « . En fait, le groupe APG a besoin d’un code IATA pour accéder à la distribution à l’interligne, comme l’exige IATA.

APG Network, avec un réseau de 110 représentations dans le monde, propose la distribution de billets aux compagnies aériennes grâce à son programme APG IET (Interline Electronic Ticketing). Il avait avait accès à l’interligne grâce à un partenariat avec la compagnie Heli Air Monaco qui partageait son code YO attribué par IATA. Mais en février dernier, les autorités monégasques ont retiré la licence d’exploitation de la ligne Monaco-Nice à Heli Air Monaco pour la confier à la concurrente Monacair. APG Network a alors décidé de créer sa propre compagnie aérienne, APG Airlines, disposant de son propre code IATA, GP-275 en l’occurence.

air-journal-apg-airlines-beech200-cabine

http://www.air-journal.fr/2016-09-17-apg-airlines-une-nouvelle-compagnie-pour-relier-nice-pour-bergame-5169506.html

Commentaire(s)

  1. doudou

    Je ne suis d’habitude pas trop pessimiste, mais je doute que cette « compagnie » tienne plus de 2 mois. Ils proposent une offre qui existe déjà (sauf que cette fois ci c’est sous forme de lignes régulières), à des prix qui sont déjà ceux pratiqués pour les charters et vols à la demande, avec un avion qui n’est pas des plus confortables… Bref, la seule différence avec les nombreuses cies de vol à la demande est qu’ici on réserve au siège et non pas l’appareil entier, et que les horaires sont moins flexibles. Je pense par ailleurs qu’ils vont également effectuer d’autres types de vols (EVASAN, Cargo de nuit…) afin de rentabiliser au maximum leur appareil.

  2. Mindyou

    Qu’Est-ce que c’est que cette histoire ? Deux liaisons par semaine, 900 € AR pour Nice-Bergame, c’est plus cher que New York ! Dans un petit avion où on sera secoué comme un prunier dans le mauvais temps – et pour arriver à BGY, aéroport essentiellement low-cost (une des plus grosses bases de Ryanair) avec un terminal qui a été récemment remis à neuf et agrandi, mais n’est quand même pas du grand luxe … Assez bizarre, tout ça.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter