Trafic à l’aéroport de Nice : +0,4% en octobre

air-journal_NIce aeroport cote

L’aéroport de Nice-Côte d’Azur a enregistré le mois dernier 1.114.516 passagers, soit 0,4% de plus qu’en octobre 2015. Mais le coefficient d’occupation des avions commerciaux est en recul de 5 points à 75%.

Dans les statistiques publiées le 14 novembre 2016, l’aéroport niçois explique la stabilité du trafic par le fait qu’un « pont supplémentaire (vs 2015) allié à l’attractivité de la région, ont compensé le succès des European Masters Games qui avait boosté le trafic en 2015 » (+5,4%).

En France (-0,5% en passagers, +4,5% en sièges), le trafic continue de progresser sur Paris-CDG (+5,5% pax), Nantes (+19,8% pax), Strasbourg (+62,7% pax) et Lille (+9,8% pax), tandis qu’il se contracte sur Paris-Orly (-4,7% pax). En Europe (+1,0% pax et +8,1% sièges), le trafic des pays scandinaves est à l’honneur avec +14,4% pax, les pays de l’Est portés par les nouvelles destinations 2016 (Lituanie, Hongrie, Pologne) progressent de +40,8% pax, tandis qu’au sud, le Portugal (+34,1% pax) affiche la plus forte croissance.

En Afrique (+11,3% pax et +9,5% sièges), l’ensemble des pays desservis en régulier progressent : Tunisie (+18,7% pax), Algérie (+4,9% pax) et Maroc (+2,1% pax). Au Moyen-Orient (+2,0% pax et +7,1% sièges), Israël avec 5 rotations de plus vs 2015 croît à +31,1% pax. L’Amérique du Nord (-18,9% pax et -2,9% sièges) est en repli, avec une période d’opération raccourcie par l’un des deux opérateurs sur le Canada (-26,3% pax), et -15,6% pax sur les États-Unis.

CUMUL AU 31 OCTOBRE 2016: +3,1%

Le mois d’octobre clôt la desserte estivale avec une offre en sièges en hausse de +5,2% sur l’été et une progression en passagers de +2,6% pax (d’avril à octobre). En France (+2,7% pax et +2,9% sièges), les escales parisiennes gagnent +1,2% pax, Lille garde sa place de 1ère transversale (+17,6% pax), suivie de Nantes (+14,0% pax), Strasbourg (+33,9% pax), Rennes (+55,8% pax) et Toulouse (+4,3% pax). En Europe (+3,2% pax et +5,9% sièges) deux points cardinaux restent à l’honneur avec pour le sud : l’Italie (+12,2% pax), l’Espagne (+8,0% pax) et le Portugal (+23,9% pax) ; et au Nord : les pays Scandinaves (+12,2% pax). L’aéroport de Nice-Côte d’Azur souligne la forte croissance sur l’Europe de l’Est ou le gain pour la Pologne et la Hongrie est +45.000 passagers.

Le trafic sur l’Afrique (+11,9% pax et +17,0% sièges) est en croissance sur les 3 pays desservis en régulier : Tunisie (+17,8% pax), Algérie (+12,4% pax) et Maroc (+0,5% pax). Au Moyen-Orient (-3,0% pax et -1,7% sièges) on observe de belles performances sur le Liban avec +42,1% pax, de la croissance sur les EAU (+0,9% pax), et un retrait sur Israël du fait de l’absence d’un opérateur sur l’été.

En Amérique du Nord (+3,9% pax et +17,4% sièges) la desserte hivernale du 1er trimestre sur les États-Unis a généré une croissance de +8,9% pax, tandis que le trafic sur le Canada se contracte à -4,3% pax.

Le coefficient de remplissage des avions réguliers commerciaux  s’établit sur les dix premiers mois de l’année à 78% (-2 points).

 

http://www.air-journal.fr/2016-11-14-trafic-a-laeroport-de-nice-04-en-octobre-5172587.html

Commentaire(s)

  1. Les lignes qui risquent de souffrir le plus dans les semaines et mois qui viennent sont IST compte tenu de la situation géopolitique mais surtout l’instauration de la dictature là-bas, et JFK compte tenu de l’élection de Trump: aux Américains il dit que Nice est un endroit dangereux, aux Français il dit qu’ils ne sont pas les bienvenus.
    Qu’on se le dise!

    • KYOU

      Quelle analyse experte, quasi chirurgicale de par sa justesse et son lot de raccourcis dont je vous laisse juger le caractère. IST au départ de NCE embarque une majorité de pax transit, et du cargo de façon régulière tant à l’arrivée qu’au départ c’est un vol qui ne désemplit que rarement et ne désemplira pas.
      Quant à JFK le succès sera au rendez vous dès son retour l’an prochain… Trump n’influence pas les remplissage de DL.

      • Je vous laisse à vos raccourcis polémiques. Il est clair que la situation de la Turquie ne favorise pas le tourisme, qui est un bras important de leur économie. Et beaucoup de touristes ont déjà fait le choix d’éviter le pays pour leur correspondances (d’autant plus que sur NCE EK et bientôt QR vont leur offrir des possibilités) il s’agit d’un simple constat, car je crois que le business va aussi être affecté vu le refroidissement des relations entre la Turquie et l’UE.
        Quant aux USA on voit que l’opinion publique peut facilement être manipulée, je crois que le nouvel arrivant ne s’en prive pas et ne va pas s’en priver.
        Et je suis de ceux qui, pour mes déplacements vers les deux Amériques, évitent à tout prix une correspondance aux USA ne serait-ce que pour éviter les tracasseries déjà existantes et que Trump nous a promis de rendre encore pires -notamment pour les Français.
        Simple constat. Je ne souhaite pas que ces lignes souffrent, mais je pense que le risque est réel.

  2. Grosse croissance sur l’Europe de l’est , et c’est pas fini avec les ouvertures par Wizz Air de Varsovie ( en concurrence avec LOT) et Kaunas en Lituanie .

    Une ligne Nice-Cracovie devrait focntionner , la population de l’aire urbaine étant une des plus importe d’Europe (12ème) et la splendide ville de Cracovie classée au patrimoine de l’UNESCO .

  3. Sur les US, on sent clairement la désaffection des américains (une ligne à majorité porteuse dans le sens JFK->NCE) et nord-américains dans l’ensemble au-delà des J+3 mois de réservations. Nous sommes donc en plein dans cette période. Le trafic résiste bien et l’augmentation du transit par CDG via Air France reste une surprise cette année, peut-être une des conséquences directes de la baisse en fréquences sur IST et les vols quasi-plein sur DXB.
    Du côté des événements locaux, les grands congrès internationaux ont noté une hausse de fréquentation, preuve que les bases peuvent permettre une relance moins compliquée dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter