L’aéroport de Kochi en Inde sera fermé jusqu’au 18 aout à 14h00 en raison des inondations qui ont frappé l’Etat du Kerala, affectant les passagers de près de 25 compagnies aériennes.

Plus de 67 personnes, dont 25 mercredi, ont déjà trouvé la mort dans les inondations qui frappent la région depuis plus d’une semaine, et après de premières fermetures temporaires l’aéroport Cochin International a décidé le 15 aout 2018 de suspendre toutes les opérations jusqu’à samedi après-midi. Il explique sur son site que les « arrivées d’eau importantes » sur la plateforme continuent « en raison de l’ouverture des vannes de plusieurs barrages », la suspension des vols ayant été décidée pour « minimiser les inconvénients aux passagers » et « protéger la sécurité opérationnelle ».

Des mesures commerciales ont été annoncées par toutes les compagnies aériennes desservant la ville du sud-ouest de l’Inde, à commencer par Air India et ses filiales Alliance Air et Air India Express qui ont déjà annoncé des déroutements par exemple vers Mumbai, Coimbatore ou Trivandrum pour des vols en provenance du Golfe et de l’Arabie Saoudite. Jet Airways et Vistara sont affectées, tout comme les low cost IndiGo, SpiceJet et GoAir, ou AirAsia et sa filiale locale.

Depuis l’étranger, Air Arabia, Emirates Airlines, Etihad Airways, Flydubai, Gulf Air, Jazeera Airways, Kuwait Airways, Malindo Air, Oman Air, Qatar Airways, Saudia, SriLankan Airlines mais aussi SilkAir et Scoot sont présentes à l’aéroport de Cochin.

Face à cette fermeture de 4 jours, le gouvernement local tente d’obtenir l’autorisation pour les avions les plus petits d’utiliser la base navale de Kochi. Le Kerala connait depuis le 8 aout les pires inondations dans la région depuis 1924.