La low cost britannique easyJet organise actuellement une campagne de recrutement, via une vidéo diffusée sur internet, pour inciter davantage de femmes à devenir pilotes de ligne.

Dans cette vidéo, la compagnie aérienne réalise un remake d’une scène célèbre du film hollywoodien Catch Me If You Can, où Leonardo DiCaprio incarne un pilote de haut vol dans un aéroport. En reprenant la scène du film, easyJet espère combattre les idées reçues véhiculées par les films hollywoodiens, comme Top Gun, Aviator et Flyboys, dans lesquels les pilotes sont exclusivement des hommes.

easyJet a surpris les vacanciers et les voyageurs d’affaires à l’aéroport de Southend à Londres en rejouant la scène mythique avec des enfants âgés de cinq à neuf ans et en mettant une fille au milieu. Hannah Revie, 9 ans, est la fille d’Emily Revie, capitaine d’easyJet de son état-civil. Dans le court-métrage surnommé Catch Up, If You Can, Hannah adopte l’assurance de DiCaprio en uniforme easyJet et est entourée d’un groupe de garçons jouant le rôle de personnel de cabine.

Cette campagne de recrutement a vu le jour suite à un sondage mené par easyJet auprès de 500 de ses pilotes ; qui a révélé que les garçons étaient plus susceptibles que les filles d’envisager une carrière de pilote durant leur enfance. Plus de la moitié (55%) des pilotes masculins savaient qu’ils souhaitaient devenir pilotes avant l’âge de 10 ans. Les femmes étaient quant à elles moins enthousiastes, la moitié seulement (50%) ne l’ayant envisagé qu’à 16 ans ou plus. Étonnamment, plus d’un cinquième (22%) des pilotes de sexe masculin avaient déjà trouvé leur vocation à l’âge de cinq ans.

La première campagne d’easyJet, baptissée Amy Johnson Flying et lancée en 2015, a déjà généré chez easyJet un afflux de talents féminins, qui sont passés de 6% (2015) à 13% (2017). La low cost s’est fixé l’objectif d’atteindre les 20% de nouveaux pilotes femmes d’ici à 2020, alors que seulement 5% des pilotes dans le monde sont des femmes aujourd’hui, selon l’International Society of Women Airline Pilots.

Les recherches d’easyJet ont montré que les modèles des enfants, tels que les stars de télévision et du cinéma, les membres de la famille et les rencontres avec de vrais pilotes, étaient essentiels pour inciter les jeunes à envisager une carrière. C’est pour cela qu’easyJet met un point d’honneur à augmenter la visibilité de ses pilotes en-dehors des aéroports. Au cours des trois années écoulées depuis le lancement de l’initiative Amy Johnson Flying, les pilotes d’easyJet ont visité plus de 150 écoles et collèges pour présenter leur métier.

La mère d’Hannah, Emily Revie, qui est capitaine chez easyJet et vient d’une famille de quatre générations de pilotes a déclaré : «Quand j’étais à l’école, le métier de pilote était considéré comme exclusivement masculin, et on m’a dit plusieurs fois d’envisager d’autres métiers. Cette fausse idée n’est pas aidée par les producteurs d’Hollywood qui ont l’habitude de toujours placer des acteurs masculins dans le cockpit. Je suis vraiment ravie de prendre part à une initiative visant à encourager plus de filles comme Hannah à envisager cette carrière. J’aime mon travail et je le recommanderais à tout le monde. »

Chris Browne, chef des opérations au sein d’easyJet, a affirmé : «Il ressort clairement de nos recherches que l’évolution des perceptions et des ambitions pour les femmes commence dès l’école. Nous voulions créer une approche divertissante mais aussi stimulante de cette célèbre scène cinématographique, pour inspirer plus de  filles à poursuivre cette carrière enrichissante. Nous espérons que notre campagne inspire une nouvelle génération de pilotes, défie les stéréotypes sexistes et encourage plus de femmes à prendre leur envol. »

Enfin, la jeune Hannah a conclu : «Je pense que les filles peuvent faire tous les métiers qu’elles veulent. J’ai vraiment aimé participer au film et c’était génial de porter un véritable uniforme de pilote comme ma maman. Un jour, je pourrai être pilote comme elle et devenir le cinquième pilote de ma famille.»

En 2018, easyJet recrutera 460 nouveaux pilotes pour répondre aux demandes record de la compagnie aérienne pour la troisième année consécutive, alors que son réseau européen continue de croître. Les possibilités vont des pilotes cadets qui commencent leur carrière aux copilotes expérimentés et capitaines d’autres compagnies aériennes et militaires. Le programme de formation Generation easyJet est ouvert à partir du 3 septembre pour permettre aux futurs pilotes de postuler.Pour savoir comment devenir un pilote easyJet, rendez-vous sur http://becomeapilot.easyjet.com/ .