Le rapprochement commercial entre Air France et Air Seychelles se précise

air-journal_air seychelles A330-200

Un rapprochement entre les compagnies aériennes Air France et Air Seychelles se fait jour avec un protocole d’accord signé par les deux compagnies aériennes : des accords de partage de code et du partage des programmes de fidélisation devraient suivre.

Le protocole d’accord a été signé à Aix-en-Provence samedi 11 avril, entre Joël Morgan, ministre des Affaires étrangères et du Transport, et président d’Air Seychelles et Frédéric Gagey, Président Directeur Général d’Air France. Il pose les bases d’un accord commercial qui offrira une gamme d’avantages aux deux compagnies aériennes et à leurs clients, y compris des possibilités de partage de code entre Air France et Air Seychelles sur leurs réseaux respectifs, une réciprocité dans les programmes de fidélisation : cumul et utilisation des miles, reconnaissance des statuts, ainsi qu’une coopération technique et cargo, sous réserve des approbations réglementaires.

Il entraînera également le début d’un service non-stop trois fois par semaine vers la capitale française dès le 1er juillet 2015, a annoncé le président d’Air Seychelles. « Cette nouvelle ère de coopération est le résultat d’une réunion bilatérale entre le Président Michel et le Président Hollande à Paris en décembre dernier durant laquelle il a été décidé que des liaisons directes entre la France et les Seychelles étaient une nécessité », a expliqué Joël Morgan. « Le partenariat renouvelé avec Air France est une étape importante pour Air Seychelles et représente un élément clé de notre stratégie visant à renforcer les arrivées de touristes en provenance de France et d’Europe de manière plus large. C’est l’aboutissement d’un long travail. »

Manoj Papa, PDG d’Air Seychelles s’est de son côté déclaré « ravi de ce partenariat avec Air France, qui représente un engagement commun pour consolider le marché passagers et fret entre les Seychelles et la France. »

Rappelons qu’en juillet 2014, Air Seychelles, détenue à 40 % par Etihad Airways, a lancé un service bi-hebdomadaire entre les Seychelles et la France via Abu Dhabi et qu’elle doit lancer à partir du 1er juillet 2015, trois vols directs entre Mahé et Paris, en remplacement de ceux opérés via Abou Dhabi.

http://www.air-journal.fr/2015-04-12-le-rapprochement-commercial-entre-air-france-et-air-seychelles-se-precise-5142632.html

Commentaire(s)

  1. Nico777
    Publié le 12 avril 2015

    En espérant un partage en bloc sièges…

  2. pkoipa
    Publié le 12 avril 2015

    J’sais pas pourquoi, mais je vois bien Etihad Airways entrer au capital d’AF…

  3. pourtant sans la grève des pnt, AF aurait fais du bénéf’ et quand je vois oui les LC blindés surtout en P et J

    • Publié le 13 avril 2015

      Faut arrêter la psychose de la grève. La perte n’est pas élevée comparée au CA. Tout le monde n’a fait que parler de pertes et non de CA. De toute manière, si le projet de Transavia Europe avait été validé, le CA et les pertes n’auraient plus eu de sens puisque AF n’existerait de toute façon plus. On ne créé pas une Transavia Europe alors que Transavia France n’est encore qu’une petite compagnie qui demande du temps et de l’argent pour être développée. C’est la base du management ! Il valait mieux une grève que plus d’AF du tout ! Surtout que tous les corps de métiers étaient concernés, les PNT, les PNC et surtout les personnels au sol (nombreux départs et sous-traitance). La honte, ce n’est pas la grève des PNT, c’est l’absence de réaction du personnel au sol, alors qu’ils étaient directement menacés.
      PS : je ne travaille pas chez AF, je suis simplement objectif et neutre, contrairement à ceux qui déclarent la guerre à AF et au PNT sans rien connaitre du milieu. Quand à la critique des salaires récurrente, ils sont bien moins élevés que ce qu’on a dit, et les jeunes qui sont rentré n’auront de toute façon jamais le salaire des pilotes proche de la retraite.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum