Aegean Airlines relie Athènes à Toulouse et Bordeaux

air-journal_Aegean Airlines A320ceo

La compagnie aérienne Aegean Airlines a lancé deux nouvelles routes vers la France, reliant Athènes à Toulouse et Bordeaux.

L’aéroport de Toulouse-Blagnac dispose désormais d’une liaison directe depuis Athènes, opérée deux fois par semaine par la compagnie grecque en Airbus A320 de 168 places. Les départs sont programmés mardi et samedi à 8h20 (arrivée à 10h40), avec retour de la ville rose à 11h25 (arrivée 15h30). Aegean Airlines est en concurrence sur cette route avec Air France et Air Méditerranée ; rappelons qu’elle propose aussi désormais une liaison estivale entre Héraklion et Toulouse, opérée tous les lundis (départ de Grèce à 14h50, retour à 18h15) face là encore à Air Méditerranée.

Vers Bordeaux-Mérignac, la compagnie de Star Alliance propose désormais deux rotations hebdomadaires en A320, avec des départs d’Athènes mercredi à 9h20 (arrivée 10h45) et samedi à 15h30 (arrivée 17h55), les vols retour quittant la Gironde mercredi à 11h30 (arrivée 15h40) et samedi à 18h40 (arrivée 22h50). Aegean Airlines est cette fois sans concurrence, tout comme sur la route estivale depuis Héraklion (départs lundi à 15h05 et jeudi à 14h40, retours de Bordeaux lundi à 18h30 et jeudi à 18h05).

Interrogé par Toulouse7, le directeur France d’Aegean Airlines Pierre-Emmanuel Duband insiste sur le fait que « grâce à son hub performant à Athènes, Aegean ouvre ses portes vers 33 villes en Grèce et de très nombreuses destinations internationales », comme Beyrouth ou Tel Aviv dans ce dernier cas. La compagnie dessert également en France les aéroports de Deauville, Lyon-Saint Exupéry, Marseille-Provence, Metz-Nancy-Lorraine, Nantes-Atlantique, Paris-CDG et Strasbourg.

http://www.air-journal.fr/2015-06-11-aegean-airlines-relie-athenes-a-toulouse-et-bordeaux-5145380.html

Commentaire(s)

  1. rantanplan
    Publié le 11 juin 2015

    Pour TLS, et vers Athènes, aucun avenir pour Air France pour cette « base » qui est entrain de disparaître…. Par contre, depuis TLS (Aegean et Air Med) et BOD,(Aégean, Air Med et Hermes) vers Héraklion le TO avoisine les 100%

  2. Rogerwilco
    Publié le 11 juin 2015

    Pendant ce temps là AF dort…

    Ces lignes estivales étaient assurées par AF depuis les bases que l’on ferme.

    Pourquoi ? Prix de revient de la touchée trop élevée dixit l’entreprise…

    C’est sur qu’en diminuant le nombre de vols tout en maintenant la structure inchangée on ne peut pas être rentable.

    C’est dommage pour les emplois français en particulier pour les jeunes pilotes qui ne trouvent pas de travail et qui sont obligés de PAYER POUR TRAVAILLER ( vous avez bien lu ) en allant « offrir  » leurs services, à l’étranger, au sein de compagnies peu regardantes.

    The race to the bottom est le quotidien de l’aérien, demandez au anglais…
    Peu d’intérêt pour ce problème qui pourtant concerne ( presque ) tout le monde…
    Quelques réactions timides de l’ECA suggérées par cet article venu des États unis
    http://www.ainonline.com/aviation-news/air-transport/2015-06-04/pilot-group-decries-social-neglect-among-europes-airlines

  3. Airbid
    Publié le 11 juin 2015

    Quelle nouvelle ! Depuis 40 ans avec une Cie ou une autre on va à Athènes depuis TLS tous les étés. Personnellement j’y suis allé en 1972 avec UTA …..non vous ne rêvez pas!!

  4. Publié le 12 juin 2015

    Le Bourget Athènes par Aeromaritime en 71 nom repris plus tard lors du rachat UT/AF

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter