Air France-KLM : retour sur Perform 2020

air-journal_air france klm

Le groupe Air France-KLM prévoit une réduction annuelle de 1,5% de ses coûts unitaires pendant les trois prochaines années dans le cadre de Perform 2020, ce qui se traduira par 650 millions d’euros d’économies pour la compagnie aérienne française et 390 millions pour sa sœur néerlandaise. L’objectif de montée en gamme est toujours d’actualité.

Après les économies réalisées au nom du plan de restructuration Transform 2015, les dirigeants d’Air France et de KLM se sont livrés le 10 juin 2015 au jeu d’une interview croisée pour revenir sur Perform 2020, qui doit asseoir le retour à la rentabilité et à la croissance des deux transporteurs. A l’objectif de baisse des coûts unitaires de 1,5% par an sur trois ans, le PDG d’Air France Frédéric Gagey ajoute que « parallèlement, chaque entité est mobilisée sur de nombreux projets transverses. Sur le secteur du low cost tout d’abord, avec le fort développement de Transavia en France qui deviendra le premier transporteur low cost à Paris-Orly dès l’été 2015, avec près de 50 destinations desservies. Mais également sur le court-courrier, avec le regroupement de l’activité HOP! Air France, pour gagner en agilité sur ce réseau qu’il nous faut reconquérir ». Le président du directoire de KLM Pieter Elbers ajoute de son côté que sa compagnie doit « apprendre à s’adapter plus rapidement si elle tient à conserver sa place dans ce secteur extrêmement concurrentiel. Pour continuer à développer notre rentabilité et à travailler plus efficacement, KLM doit également investir dans ses processus de fonctionnement. La baisse des coûts doit notamment passer par d’importants efforts de productivité, que nous avons fixés à moins de 4 % par an. Une organisation plus horizontale est également nécessaire ».

Après Transform 2015 dont il estime que les objectifs ont été « remplis » avec plus d’un milliard d’euros d’économies, le PDG d’Air France précise que la « nouvelle phase » Perform 2020 doit non seulement être financière, mais aussi permettre à la compagnie de « regagner la préférence de ses clients » : une « révolution qui poursuit sa course, avec un objectif pérenne : viser le meilleur niveau mondial du transport aérien dans tous les domaines ». Cet objectif qui passe par la montée en gamme de l’ensemble des air-journal_Air France new Premiereproduits et services, dont la compagnie « récolte déjà les fruits ». Les nouvelles cabines devraient avoir été installées dans 21 Boeing 777 d’ici la fin de la saison été 2015, les dernières enquêtes menées par Air France montrant qu’ils « apprécient ces aménagements, avec des notes de confort multipliées par deux par rapport aux sièges précédents ». Frédéric Gagey parle d’une « réelle satisfaction pour l’ensemble des collaborateurs mobilisés sur ce beau projet ». Et sur le moyen-courrier au départ de Paris-Charles de Gaulle, Air France a « tout revu » avec depuis avril l’installation de nouveaux sièges en cuir dans les Airbus A319 et A320, et l’instauration d’une nouvelle offre « aussi bien en termes de prix qu’en termes de services à bord ». Pour le dirigeant de KLM, cette montée en gamme s’appelle Flight Plan 2015, et les efforts « en faveur de la qualité du service et de l’optimisation du confort à bord » vont être poursuivis. KLM a déjà rénové l’intérieur de la cabine World Business Class des Boeing 747 et commencé l’installation de nouvelles cabines sur les 777-200ER qui seront tous équipés en 2016, rappelle Pieter Elbers (ce sera ensuite au tour des 777-300ER de bénéficier aussi d’un aménagement rénové). Les nouveaux sièges de la classe Economy « offrent davantage d’espace pour les jambes, et des coussins spécialement conçus pour l’occasion ou encore des matières durables à haute densité permettront d’améliorer le confort des clients ».

Les deux hommes sont également revenus sur « le digital », KLM mettant en avant les services proposés via les réseaux sociaux avec en particulier son « guichet unique 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 en 14 langues sur six plates-formes, qui nous permet d’établir un véritable dialogue avec chacun de nos clients ». Air France rappelle de son côté qu’elle « vend un billet toutes les cinq secondes via ses canaux digitaux, soit l’équivalent de 35 Airbus A380 par jour. C’est également avec le digital que nous pouvons proposer un voyage toujours plus serein, plus fluide, notamment lors du parcours de nos clients en aéroport ».

Le développement durable est le dernier point abordé dans l’entretien croisé de Frédéric Gagey et Pieter Elbers, le premier revenant sur les vols alimentés en biocarburant dans le cadre de l’opération Lab’Line for the Future, et l’arrivée prochaine dans sa flotte de nouveaux avions comme l’Airbus A350 et Boeing 787-9 Dreamliner. Chez KLM, l’ambition est de « réduire les émissions de CO2 de 20 % d’ici à 2020, tant à bord qu’au sol », là aussi avec un renouvellement de la flotte qui accueillera des 787-9 mais aussi d’Embraer pour remplacer ses vieux Fokker ; le fait que les nouveaux sièges de KLM soient les plus légers de leur catégorie « entraîne des économies de carburant, qui réduiront à leur tour les émissions de CO2 ». Pieter Elbers rappelle également qu’au sein du « Groupe leader de l’indice Dow Jones du développement durable, nous nous sommes fixé des objectifs afin de réduire nos déchets, de continuer à introduire des produits de restauration responsables et d’économiser en énergie ».

air-journal_PDG Air France KLM Gagey Elbers

http://www.air-journal.fr/2015-06-12-air-france-klm-retour-sur-perform-2020-5145421.html

Commentaire(s)

  1. Ca va encore tailler dans le gras, mais malheureusement pas celui des nantis pilotes… Jamais cette junte n’est concernée par la moindre mesure. Et puis entre les objectifs fixés (« regagner la préférence de ses clients ») et l’ambition des pilotes, ca va être une sacrée mission!
    Pour la montée en gamme….inspirez vous de votre prochain actionnaire, les gulfs sisters

  2. Nico28
    Publié le 12 juin 2015

    Intéressant reportage sur ces aspects d’air France dans l’émission « envoyé spécial » hier soir
    Émission qui risque de pas faire plaisir à tout le monde mais qui a le mérite de montrer les attentes des clients loisir ou business en comparant air France avec d’autres compagnies.
    N’en déplaise à flo et consœurs: la clientèle loisir cherche le prix le plus bas car n’attend qu’à être porté d’un point A à un point B, la clientèle business attend un confort en adéquation avec le prix payé. Malheureusement AF ne brille ni d’un côté, ni de l’autre.
    Espérons que ce plan fasse changer les choses

    • Bimbo Jet
      Publié le 12 juin 2015

      Ça va bien se passer! Je pense que le personnel navigant AF a bien compris les enjeux et qu’ils seront raisonnables et coopératifs…ils ont profondément évoluer depuis 6 mois.

  3. Erik de Nice
    Publié le 12 juin 2015

    La nouvelle Classe Affaire est, (10% des Billets commercialisés générant 30% de profit), est installée actuellement par les ateliers AF sur la moitié de la flotte Long-Courrier de la Compagnie pour ma somme de 200 Millions d’Euros. Pourquoi, QUE sur la moitié de la flotte? Parce que la dernière grève des pilotes (pour finalement obtenir et autoriser à faire passer la flotte de Transavia de 14 à 40 avions maximum afin de pouvoir lutter efficacement contre les Low Cost Européennes), à coûtée….400 Millions d’Euros!!!
    Plus assez de sous donc pour équiper les avions AF des équipements les plus rentables pour la Compagnie. Bonne stratégie…

  4. Bravo AIR FRANCE KLM VOUS AVEZ ETE LES MEILLEURS VOUS ËTES LES MEILLEURS ET VOUS SEREZ LES MEILLEURS

  5. Publié le 12 juin 2015

    Si vous avais regarder envoyé special hier soir on déduit que le problème d’AF se n’ai pas les compagnie du golfe mais une mauvaise gestion et un grand retard a prendre de grandes desisions !

  6. Bob
    Publié le 12 juin 2015

    Le CO2 n’est pas un polluant, c’est une molécule à la base de la vie (photosynthèse) même si elle contribue notablement à l’effet de serre (ce qui devient de plus en plus douteux).

    • Publié le 12 juin 2015

      Hier on dévoilait aussi en France la misère orthographique et grammaticale des français: une dizaine de fautes en 2 lignes…Super! Allez! Je te propose une correction gratuite….

      « Si vous avez regardé Envoyé Spécial hier soir on déduit que le problème d’Air France ce ne sont pas les compagnies du Golfe mais une mauvaise gestion et un grand retard à prendre de grandes décisions »

  7. un plus de 3000 h de vol - 12 juin 2015 à 8 h 31 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 12 juin 2015

    Comme le dit Peter ELbers …. cette transformation doit se faire le plus vite possible …. et dégraisser le « Mammouth AF/KLM » prend beaucoup trop de temps ….du fait entre autres des discussions sans fin avec les structures représentatives des personnels(PAS, PNT et PNC) , dont certains se croient investi de la lourde mission de définir et piloter la Stratégie du groupe au lieu de piloter …leurs avions …..ET n’oublions pas de dégraisser les placardés les bureaux du siège à CDG

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum