Ryanair: base à Saint-Jacques de Compostelle, arrivée à Castellon

air-journal_Ryanair Castellon aeroport

La compagne aérienne low cost Ryanair a annoncé pour l’année prochaine l’ouverture de sa 74e base, à l’aéroport de Saint-Jacques de Compostelle. Et elle a inauguré son premier vol vers Castellon, qui perd donc son sobriquet d’aéroport fantôme.

Dans son communiqué du 15 septembre 2015, la spécialiste irlandaise du vol pas cher précise qu’elle basera à partir de l’été 2016 un Boeing 737-800 à Saint-Jacques de Compostelle, qui deviendra alors sa douzième en Espagne. Aucune nouvelle liaison n’y est annoncée, mais Ryanair propose déjà 13 routes dans l’aéroport de Galice ; le directeur du marketing Kenny Jacobs souligne que cette base permettra « d’améliorer les horaires de vols sur les lignes intérieures ». Des discussions « sur des possibilités de croissance » y sont toutefois menées.

La low cost a d’autre part inauguré mardi sa nouvelle liaison entre Londres-Stansted et l’ancien aéroport « fantôme » de Castellon-Costa Azahar, situé à une centaine de kilomètres au nord de celui de Valence. Plus de 170 passagers avaient pris part à ce vol selon SNC Lavalin, qui gère depuis mai 2014 dans le cadre d’un contrat de concession d’une durée de 20 attribué par AEROCAS. Ryanair propose trois vols par semaine sans concurrence sur cet axe, un rythme réduit à deux au début de la saison hivernale ; une liaison depuis Bristol est lancée ce mercredi, avec deux rotations hebdomadaires en saison estivale. « C’est l’aboutissement d’un travail mené depuis plus d’un an par les équipes du Groupe SNC-Lavalin et celles de l’aéroport de Castellon », a déclaré Alain Russel, PDG de l’aéroport ; « nous sommes très fiers d’être parvenus à ce résultat et de voir les premiers vols commerciaux se poser à Castellon ». Sur une année complète, le trafic annuel est estimé à 61.000 passagers pour les deux lignes de Ryanair.

Ouvert en 2011 après des travaux ayant coûté 150 millions d’euros, avec une capacité théorique de 2 millions de voyageurs par an, l’aéroport espagnol était l’un des trois symbolisant la bulle immobilière espagnole qui avait explosé en 2008, avec Ciudad Real et Huesca-Pirineos. Sa construction avait décidée par un responsable local du Parti Populaire, Carlos Fabra, aujourd’hui en prison pour fraude fiscale. Mais si Castellon-Costa Azahar n’a jamais accueilli de vol régulier faute d’autorisations (elles ont finalement été délivrées en décembre 2014), SNC Lavalin soulignait en mars dernier qu’il voit se poser « des vols privés tous les jours, et les avions du FC Barcelone et du Villareal FC ». Le projet du gestionanire vise à mettre en place « un modèle de développement économique adapté aux atouts de la région et qui répond notamment à l’attractivité touristique de la Costa Azahar, ainsi qu’à l’arrière-pays et à ses villages fortifiés ». Au total, le Groupe gère 18 aéroports dont 16 situés en France : Angoulême, Annecy, Chalon-sur-Saône, Cherbourg, Dijon, Le Havre-Octeville, Mayotte, Nîmes, Reims, Rouen, Saint-Martin Grand-Case, Tarbes-Lourdes-Pyrénées, Toulouse-Francazal, Tours, Troyes et Vannes. Le Groupe gère également l’aéroport de Malte.

http://www.air-journal.fr/2015-09-16-ryanair-base-a-saint-jacques-de-compostelle-arrivee-a-castellon-5150437.html

Commentaire(s)

  1. flyrelax

    combien de temps dureront ces vols depuis un des éléphants blancs espagnols ?

    si j’ai bonne mémoire il y a des précédents avec FR, ils ont touché une belle subvention et des redevances marketing…. ont fait un petit tour et sont repartis, comme d’hab

    ces aéroports, construits sur la vanité (et parfois la corruption) de barons locaux ne sont pas viables, je le crains

    pour bien connaitre l’Espagne, ou je vis plusieurs mois par an près de Malaga, la liste des aéroports ayant un trafic significatif est on ne peut plus limitée…

    • Il est dur pour un français de critiquer le nombre d’aéroports en Espagne … sachant que la France a le plus grand nombre d’aérodromes (accueillant des vols commerciaux ou pas) en Europe … même si l’histoire aéronautique française y est en partie pour quelque chose.

      • The Joke….

        L’objectivité c’est justement pour un Français de pouvoir dit il y a trop d’aéroports en Espagne ET il y a trop d’aéroport en France…Rien d’incompatible..ni de dur!

  2. Et bien dans la région ils vont avoir du choix entre Volotea qui s’est installée à Oviedo, Vueling très présente dans différentes villes de la région et donc maintenant une base RYR à St jacques de Compostelle …

  3. Donc le FC barcelone fait atterrir ses avions à 250 kms de la ville, au lieu de BCN, REU ou GRO ?
    Soit ils ont du temps à perdre, soit le tarif des parkings avions est imbattable, à moins que ce ne soit la tranquillité qui les attire !

  4. Cricri78

    @bencello. Le but d un vol est de rentrer chez soi certes…mais aussi d aller ailleurs que chez soi. Le FC Barcelona a disputé quelques matches à Villareal, commune dont l aéroport est celui de Castellon…

  5. gerald tourigny (le vrai) - 16 septembre 2015 à 16 h 50 min
    gerald tourigny (le vrai)

    encore une fois mon identité à été usurpée…. un rappel (sauf si l’on se cache derrière une IP bidon, je le crains…) cette attitude est pénalement punissable, ainsi que pour le site internet qui laisse en ligne cette usurpation, déja dénoncée à plusieurs reprises

  6. flyrelax

    @beber il y a également en France, c’est évident, de nombreux aéroports excédentaires…. mais c est pas le sujet de cet article !

    les causes sont les mêmes, égo des barons locaux, un soupçon de corruption via un compte offshore…. et le tour est joué

  7. A380MSN001

    Au sujet des aéroports que RYR exploite et plante par la suite. Quid de GRO? Depuis que RYR vole en direct sur BCN, j’imagine qu’il y a tjs du traffic à GRO mais est ce que l’on. Connaît un chiffre évoquant la chute du traffic?

  8. jeudi

    personne ne va investir a Groaland:?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum