Corsair International renforce les DOM, recrute des pilotes

air-journal Corsair A330-300 en vol 3-BD

La compagnie aérienne Corsair International va renforcer cet hiver les liaisons entre Paris et les Antilles de près de 10%, tandis que la Réunion sera desservie jusqu’à neuf fois par semaine. Et elle lance une campagne de recrutement de pilotes.

Selon son communiqué du 24 septembre 2015, la compagnie française entend ainsi répondre à la croissance du trafic et à la demande de sa clientèle vers les trois îles. Aux Antilles, grâce au positionnement de vols supplémentaires dès le début de saison hiver, Corsair International augmente significativement son offre : ainsi, en desservant la Guadeloupe jusqu’à 11 fois par semaine, Corsair propose une offre sièges supérieure de 7% par rapport à l’année précédente vers l’aéroport de Pointe-à-Pitre. Parallèlement, l’offre sera majorée sur la Martinique pour afficher une progression de 8%. Corsair desservira ainsi Fort-de-France avec jusqu’à 9 rotations hebdomadaires.

Fort d’un coefficient de remplissage de 85% lissé sur la période octobre 2014/aout 2015, Corsair International renforce également son programme de vols vers la Réunion, et offrira durant la saison hivernale qui s’annonce jusqu’à 9 rotations par semaine à destination de l’aéroport de Saint Denis-Roland Garros.

En augmentant ses fréquences de vols à destination des DOM, Corsair International « répond à un marché en progression corrélé à une réelle attente clients, qui souhaitent pouvoir bénéficier de fréquences supplémentaires pour plus de flexibilité dans leurs déplacements personnels ou professionnels ». Tous les vols à destination des Antilles et de la Réunion seront opérés en propre, par les avions de la compagnie. Les clients Corsair International pourront ainsi « bénéficier de prestations de qualité, délivrées au sol et à bord par un personnel attentif, que ce soit en termes de Services+, de divertissements à bord ou de confort en classe Horizon comme en Business class ».

La compagnie a d’autre part annoncé que pour répondre à la dynamique du trafic, elle engage dès à présent une campagne de recrutement pour des pilotes de ligne. Ces recrutements accompagneront le développement de l’activité de la compagnie, tant sur les Antilles que sur l’île de la Réunion.

http://www.air-journal.fr/2015-09-25-corsair-international-renforce-les-dom-recrute-des-pilotes-5150812.html

Commentaire(s)

  1. Colibri13

    C’est une bonne chose pour cette compagnie française. Dommage qu’elle n’ait pas opté pour des sièges full flat bed, comme sa partenaire commerciale TX. Ils auraient pu donner l’appellation Business à la classe Grand Large.

    • Boeing 777-300er

      TX n’est pas full flat mais full toboggan. Après, je trouve que Corsair devrait davantage se positionner en tant que « compagnie premium » au départ d’Orly comme le fait merveilleusement bien Virgin Atlantic au départ de Londres. Ses destinations vacances (Antilles, Océan Indien, Afrique subsaharienne) seraient transférés à Roissy. Les créneaux d’Orly ainsi libérés permettrait d’ouvrir des lignes où la clientèle haute contribution sera au rendez vous comme New York, Singapour, Hong Kong, Shanghaï, Tokyo, Jakarta, Bombay, Sao Paulo et j’en passe… Car la clientèle haute contribution souhaite avant tout une chose. Arriver le plus rapidement possible dans le plus grand confort (pour après la descente de l’avion faire directement une conférence). Le départ depuis Orly plus proche de Paris et de La Défense serait un énorme plus face à Air France et ses concurrentes. Qu’en pensez vous ?

      • Ce serait juste5 nikel, je sais que rio est déjà dans les plans pour corsair. Après il faut que TUI suive et participe un peu plus au développement de corsair.

      • realvision

        Virgin Atlantic, une compagnie premium ??? Plutôt une compagnie classique qui concurrence de front BA avec des produits similaires : classe affaires, classe économie premium et classe éco, lounges…

        Le marché de premium est limité…il suffit de voir la difficulté avec laquelle Openskies évolue sur une seule destination (JFK et EWR) pour devenir une compagnie comme une autre avec l’ajout d’une classe éco. Corsair aurait pu se developper comme Scoot, mais elle s’est fait damer le pion par Air Caraïbes avec sa « sunline ». A moins de solutions innovations avec la participation active de TUI pour se démarquer, je ne vois pas comment Corsair peut assurer sa survie à moyen terme.

  2. Colibri13

    Mais c’est déjà une bonne chose quand on sait le chemin qu’ils ont parcouru.

  3. 777OLIVIER

    @Colibri Le service Madras de TX n’a pas de full flat bed!! vous avez vu ça ou ??

    Pour rappel des A330-300 avec 342 PAX en 3 classes !!! on frise les records mondiaux en termes d’avion a sardines !!!!

    C’est un service qui s’apparente a de la bizness mais reste en très en dessous des standards internationaux en terme d’aménagement de cabine. Pareil pour Corsair !!!!

    • Manifestement l’aménagement des A330 d’Air Caraïbes n’est pas si mauvais que ça, la compagnie étant rentable … ce qui est le plus important

    • Boeing 777-300er

      Ça ne sera jamais pire que Cebu Pacific Air et ses « bus volants » à 430 sièges.
      De plus, l’arrivée prochaine des Airbus A350 devrait tirer vers le haut le confort à bord car je doute fort que TX mette des sièges en 3-4-3 sur des lignes où elle se plaint qu’il y ait une surcapacité. Elle mettra un 3-3-3 comme elle le fait actuellement sur ses A330.

      • realvision

        Avec 387 sièges prévus sur l’A359 de TX, il est fort possible que la disposition des siège soit 3-4-3 à ma grande déception !

        À titre de comparaison, l’A359 de Qatar Airways dispose de 283 sièges, Vietnam Airlines de 305 sièges et TAM de 348 sièges (tous en 3-3-3 en éco).

        Difficile de placer 40 sièges de plus que TAM en 3-3-3 tout en ayant une classe affaires et eco premium sans réduire davantage le pitch. J’espère que je me trompe !

  4. Colibri13

    C’est vrai ce n’est pas du FFB, mais la classe Madras reste quand même plus confortable que là grand large de CRL. Je me demande pourquoi ont ils fait ce choix?
    Sur les Antilles et la RUN, le confort dans la classe GL est en deçà de ce que propose la concurrence ou des standards internationaux je vous rejoints là dessus.
    Toutefois on peut saluer les efforts réalisés.

    • le positionnement de la classe Grand Large de Corsair n’est effectivement pas dans les standards du marché. le produit se situe entre une premium à cause de l’inclinaison du siège mais peut se comparer à une business pour les services au sol et à bord. Les tarifs sont en revanche très compétitifs comparés à une business AF ou UU, même comparé à la premium des ces deux compagnies concurrentes. Personnellement, j’y trouve mon compte.

  5. Corsair vole sur les Caraïbes en exploitant des B744 et A332/333…La piste courte de SXM ( environ 2150 mètres ) réputée  » dangereuse « …AF depuis quelques année y pose ses A343…J’ai connu les DC10/30 et MD11 ( AOM, Air Liberté,KLM )…Se poser à SXM est très impressionnant, redécoller n’est pas non plus aisé!!!Les Cie qui utilisent de gros porteurs! sont elles obligées de limiter l’emport de PAX et bagages et Fret afin de décoller sans se faire peur??? De plus la montagne en face oblige à un virage à droite serré dès l’avion décollé… Qui peut me dire ce qu’il en est de la charge au décollage des gros porteurs à SXM… Merci…BSJ…/…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum