Volotea : une base et quatre nouveautés à Toulouse

©Paul Marais-Hayer

©Paul Marais-Hayer

La compagnie aérienne low cost Volotea ouvrira en mars prochain une base à Toulouse, sa quatrième en France. Quatre nouvelles liaisons vers Brest, Malaga, Prague et Split y porteront à 12 le nombre de destinations proposées.

D’ici le début de la saison printemps-été 2016, la spécialiste espagnole du vol pas cher basera à l’aéroport de Toulouse-Blagnac un Boeing 717 de 125 places, les quatre nouveautés devant lui permettre d’offrir plus de 250.000 sièges pendant l’année – soit plus du double par rapport à 2015. Brest-Bretagne sera desservi à partir du 25 mars avec deux vols par semaine (lundi et vendredi), Volotea étant sans concurrence tout comme vers Prague qui sera inaugurée le même jour avec également des rotations lundi et vendredi (lundi et jeudi à partir du 27 mai). L’aéroport de Malaga aura droit à compter du 16 avril à des vols mardi et samedi, face cette fois avec Vueling, tandis que le lendemain Volotea lancera sa ligne vers Split avec une rotation sans concurrence le dimanche (jeudi et dimanche à partir du 27 juin).

En 2016, Volotea proposera donc 12 destinations au départ de Toulouse : 5 en France (Ajaccio, Bastia, Figari, Strasbourg et Brest), 2 en Italie (Palerme et Venise), 3 en Espagne (Palma de Majorque, Ténériffe et Malaga), 1 en République Tchèque (Prague) et 1 en Croatie (Split). Depuis le lancement de ses opérations dans la ville rose en 2013, la low cost y a transporté plus de 95 766 passagers, avec un taux de ponctualité de 76.5%. Volotea devrait accueillir plus de 60 099 voyageurs cette année, grâce aux 908 vols proposés.

Carlos Muñoz, fondateur et PDG de Volotea, a déclaré dans un communiqué : « l’ouverture de Toulouse en tant que quatrième base française est un évènement très important pour nous. Depuis le début de nos opérations à Toulouse en 2013, nous sommes convaincus du fort potentiel de développement économique et démographique de cette région. A travers cette nouvelle base, la compagnie souhaite remercier l’aéroport, les autorités locales et la population toulousaine pour l’accueil chaleureux qu’ils ont réservé à Volotea. Nous sommes fiers d’annoncer aujourd’hui l’ouverture en 2016 de cette nouvelle base qui comptera 12 destinations, un avion ainsi que des hôtesses, des pilotes et un chef d’escale locaux ». De son côté, le président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac Jean-Michel Vernhes souligne que « Volotea est aujourd’hui une compagnie aérienne qui s’installe dans le quotidien des Toulousains. En progression constante depuis son arrivée en 2013, le remplissage de ses avions en témoigne ». Il ajoute que la création de la base Volotea « est également une bonne nouvelle pour l’économie locale, puisqu’elle va générer 25 emplois directs, en plus des indirects. Tout cela contribue à ancrer un peu plus Volotea dans le paysage local ».

La low cost continue son développement en France avec entre autres l’inauguration le 10 avril dernier de Strasbourg en tant que 3e base française après Nantes et Bordeaux, un aéroport à partir duquel Volotea a transporté plus de 410 000 passagers. Elle est présente dans 17 aéroports français, desquels elle exploitera 88 lignes l’année prochaine. Volotea a également inauguré sa première base espagnole aux Asturies le 19 mai dernier, celle de Vérone devrait quant à elle être opérationnelle en novembre prochain.

En 2016, Volotea opérera 196 lignes, vers 72 villes françaises et européennes (13 pays : France, Italie, Espagne, Allemagne, Grèce, Croatie, République Tchèque, Israël, Albanie, Moldavie, Portugal, Malte et Royaume Uni), avec une flotte de 19 Boeing 717.

http://www.air-journal.fr/2015-10-09-volotea-une-base-et-quatre-nouveautes-a-toulouse-5151574.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300ER - 9 octobre 2015 à 7 h 36 min
    Boeing 777-300ER
    Publié le 9 octobre 2015

    Volotea grandit rapidement. Elle prend un marché (certes saisonnier été) où Air France aurait pu placer Transavia. Dommage car Volotea participe (avec Ryanair et Norwegian) à la casse sociale en Europe. Les salariés sont sous payés, obliger de « payer » pour travailler, on n’a jamais vu ça !
    EasyJet t’est la meilleure ! Air France RÉVEILLES-TOI !

    • Publié le 9 octobre 2015

      Oui tout à fait d’accord avec vous sauf votre dernière phrase bien-sûr…
      De la précarité la plus totale pour faire voyager les pauvres qui n’en ont tout simplement pas les moyens…
      Tu es PNT et tu veux voler, ben paies, tu ne crois pas qu’on va te rémunérer…

  2. Yeeeeeeeeeeesssssssssssssss! Je n’aurai plus besoin de passer par Orly et CDG pour aller à Brest et Prague.
    Pour ma part leurs avions tant qu’ils sont entretenus correctement et qu’ils volent sans soucis, le confort pour des vols de 1 à 2h… Pour certains tout ce qui n’est pas nouveau c’est pourri, c’est leur avis pas le mien (une bonne vieille 205 ça ne paye pas de mine mais même à 200000 kms elle ne va pas vous coûter aussi cher en réparation qu’une voiture actuelle). En plus j’ai l’impression que c’est un appareil (en terme de capacité) pour le trafic d’un aéroport comme Toulouse, Bordeaux ou Nantes.
    Après venant de passer 3 jours sur l’aéroport de Bordeaux pour mon travail, je suis dubitatif sur cette compagnie. En effet pendant ces 3j, j’ai vu les 3 avions basés rester la journée au sol.
    Après il ne faut pas interpréter mes propos d’anti-AF, venant d’acheter un A/R Toulouse-Orly sur AF car même si EZY est un peu moins cher, je trouve qu’avec La Navette AF a un produit top

  3. Il faut se réveiller les syndicats!!!! Arrêtez vos grèves corporatistes et nombrilistes!!!! Appelez en anglais a une grève permanante visant à instaurer un blocus sur Bruxelles!!!
    La ou est le vrai problème!!!! Que les compagnies qui viennent nous faire concurrence dans notre patrie viennent le faire au même regime social et fiscal que le notre!!!!

  4. Dommage que les aéroport de taille plus modestes comme Avignon n`ai pas ce genre de vols

  5. FRED LA MARMOTTE - 9 octobre 2015 à 10 h 32 min
    FRED LA MARMOTTE
    Publié le 9 octobre 2015

    Enfin Volotea, des offres et des prix attractifs, les low cost vont bousculez les rentes et changer la cartographie des transport en province, on ne peut que s’en felicité

    • Pas totalement de votre avis. Sur les aéroports français, Volotea n’est pas vraiment en concurrence direct avec HOP! mais plutôt en complément. Je m’explique : par exemple TLS-Strasbourg est effectué par les 2 compagnies mais pour les court séjours (affaires ou loisirs) Hop! est toujours la seule alternative. En effet elle opère 2 vols/j (matin et soir). De plus Volotea a décidé d’ouvrir TLS-Strasbourg suite au transfert de la ligne d’AF à HOP! et le passage de la ligne en CRJ en lieu et place d’A320 (ça a permis à HOP d’augmenter le prix moyen car déjà les taux de remplissage sur A320, sans être exceptionnels, étaient quand même corrects. En plus les horaires ont été améliorés pour la clientèle visée)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum