Airbus A350: Finnair en Oneworld, réacteur pour l’A350-1000 (vidéo)

air-journal_Finnair A350-900 2e Oneworld

La compagnie aérienne Finnair a mis à jour son programme de vols d’entrainement des équipages sur Airbus A350-900 en Europe, avec une rotation entre Helsinki et Paris prévue le 31 octobre, et dévoilé son deuxième appareil vêtu de la livrée Oneworld. L’avionneur a d’autre part diffusé une photo du réacteur Trent XWB-97 destiné au futur A350-1000, installé sous une aile d’A380 pour les essais en vol.

Finnair poursuit sa tournée européenne de formation des équipages sur A350-900, le premier des 19 exemplaires commandés lui ayant été remis le 7 octobre 2015. Outre des rotations quotidiennes vers Copenhague jusqu’au 2 novembre, il quittera sa base à l’aéroport d’Helsinki-Vantaa ce lundi 26 octobre pour Londres, avant de s’envoler mardi vers Vienne puis mercredi vers Bruxelles. Jeudi verra l’A350-900 de Finnair se poser de nouveau à Bruxelles, avant son retour vendredi à Londres puis son arrivée samedi 31 octobre à Paris-CDG. Il faudra attendre le 3 novembre pour le voir atterrir dans un nouvel aéroport, Stockholm, puis le 8 novembre pour l’observer à Rovaniemi et le 9 à Francfort. L’aéroport de Bruxelles doit encore l’accueillir à six reprises le mois prochain ; l’aéroport Zaventem a d’ailleurs mis en ligne une vidéo de l’arrivée de l’A350 finlandais.

Troisième opérateur au monde de l’A350-900 après Qatar Airways et Vietnam Airlines, Finnair l’a configuré pour accueillir 297 passagers (46 en classe Affaires, 43 en Premium et 208 en Economie). Seuls les voyageurs de classe Affaires auront droit à l’accès wifi gratuitement (ainsi que les membres du programme de fidélité Finnair Plus de niveau Gold et Platinum, et ceux de Oneworld de niveau Sapphire et Emerald), l’accès étant payant pour les autres passagers. Si son premier exemplaire porte sa livrée classique, le deuxième sera décoré aux couleurs de l’alliance Oneworld. Les débuts à l’intercontinental de l’A350 sont prévus le 21 novembre prochain entre Helsinki et Shanghai-Pudong, a priori suivi le 4 décembre par son arrivée à Pékin. Finnair devrait mettre en service trois autres A350-900 d’ici la fin de l’année, puis sept autres en 2016 et 2017, la dernière livraison étant prévue en 2023. Elle opère déjà une flotte tout Airbus, avec trente avions de la famille A320, huit A330-300 et sept A340-300 (ses ATR 72-500, Embraer 10 et 190 sont opérés par Nordic Regional Airlines, ex-Flybe Nordic).

air-journal_Airbus A350-1000 Trent XWB97Airbus a de son côté diffusé une image du premier réacteur Rolls Royce Trent XWB-97 « Flying Test Bed » (banc d’essai volant) destiné au futur A350-1000, installé comme prévu sous l’aile d’un A380 pour la campagne d’essais en vol. Selon le motoriste britannique, cinq des huit moteurs de développement étaient déjà en cours d’essais fin septembre, et avaient accumulé 838 heures de fonctionnement, soit l’équivalent de 1390 cycles. Le Trent XWB-97 sera le premier moteur de Rolls Royce utilisant pour une pièce majeure « l’impression 3D » (ALM, additive layer manufacturing), en l’occurrence une pièce de 1,5 mètre de diamètre en titane. L’assemblage final de l’Airbus A350-1000 doit débuter au premier trimestre 2016, avec un vol inaugural attendu pendant l’été. Rappelons qu’il doit emporter 366 passagers en configuration standard de trois classes, avec un rayon d’action de 14.600 km. La certification du type utilisera trois appareils, avant la livraison en été 2017 à la compagnie de lancement Qatar Airways.

air-journal_Finnair A350-900 delivery4

http://www.air-journal.fr/2015-10-26-airbus-a350-finnair-en-oneworld-reacteur-pour-la350-1000-video-5152520.html

Commentaire(s)

  1. Avec une très banal livrée, due aussitôt banal « discours » de convenance!

  2. Boeing 777-300ER

    Finnair est sans doute la compagnie aérienne qui me surprend le plus. Elle a réussi l’exploit de se positionner comme une compagnie aérienne entre l’Europe et l’Asie malgré la forte concurrence des compagnies du golfe, européennes et asiatiques autour d’un hub situé dans un pays de 5 millions d’habitants sans subventions. Son marketing défendant son hub rapide et à taille humaine (35 minutes de temps de transit) est efficace. Son réseau s’étend à Fukuoka et Canton et des rumeurs prédisent une arrivée à Jakarta.
    Chapeau bas !

  3. Très bonne compagnie,ayant un vrai sens patriotique puisque équipée en tout airbus, aux autres majors européennes de faire pareil.

  4. A380MSN001

    Ils ont la culture du travail et comprennent les problèmes là haut!

  5. Au niveau géographique (ce qui n’enlève aucun merite à la compagnie), Helsinki est infiniement mieux placée entre l’Europe et l’Asie que ne le sont Dubaï et Doha.

    Le mythe des pays du golf idéalement placés entre europe et Asie est une escroquerie intellectuelle.

    • Boeing 777-300ER - 27 octobre 2015 à 9 h 48 min
      Boeing 777-300ER

      Les compagnies du Golfe ne sont pas très importantes en Asie du Nord. C’est surtout en Inde, en Asie du Sud-Est et en Australie/Nouvelle-Zélande qu’elles font des ravages. D’ailleurs, c’est pour cette raison que Malaysia Airlines et Thaï Airways sont au bord de la faillite (en plus d’une mauvaise gestion). 3 vols quotidiens vers BKK en A380 avec Qatar Airways, aucune chance pour survivre. C’est pour cela aussi qu’Air France a stoppé sa liaison vers Kuala Lumpur en y laissant sa sœur KLM faire le job et qu’à Bangkok, Air France n’est présente que 5 fois par semaine.

  6. Filoustyle

    Le problème c’est pour aller à Helsinki prendre leur avions ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum