Terrorisme à Bamako : les navigants Air France visés ?

air-journal_equipage_air-france

L’attaque d’un hôtel à Bamako aurait visé un équipage de la compagnie aérienne Air France, qui a pu être exfiltré tout comme celui de Turkish Airlines – contrairement à six employés de la compagnie cargo Volga-Dnepr Airlines qui ont trouvé la mort. Air France et Aigle Azur ont repris les vols vers le Mali.

A en croire le quotidien anglais The Telegraph, les terroristes ayant pris d’assaut l’hôtel Radisson Blu à Bamako le 20 novembre 2015 visaient les douze membres d’équipage de la compagnie nationale française, dont deux pilotes et dix hôtesses de l’air et stewards. Le journal se fonde sur les témoignages d’employés de l’hôtel, selon qui un garde aurait donné une fausse information aux terroristes sur l’endroit où se trouvait l’équipage d’Air France – avant d’être abattu pour ce mensonge. La compagnie avait très tôt confirmé que ses salariés étaient en sécurité (puis leur rapatriement en France par avion spécial), et n’a pas commenté cette nouvelle information ; la présence militaire de la France au Mali depuis 2013 rend la rumeur plausible, même si les autorités maliennes disent toujours étudier plusieurs pistes. Plus de vingt personnes ont été tués dans l’attaque, dont six des 12 employés de la compagnie russe Volga-Dnepr Airlines.

Les syndicats de PNC de la compagnie de l’alliance SkyTeam ont interpellé hier le gouvernement sur les mesures de sécurité entourant les équipages en escale, parlant de « dispositif défaillant ». SNPNC/FO, UNAC et UNSA/SMAF demandent à l’état de « jouer son rôle régalien en imposant à Air France de prendre les mesures de sûreté et de sécurité indispensables à la protection de ses personnels », la lettre ouverte au président François Hollande affirmant que sa politique de lutte contre le terrorisme « au niveau du pays laisse de côté la population des personnels navigants particulièrement exposée dans des pays reconnus comme dangereux par le Ministère des affaires étrangères ». Rappelant qu’Air France est « un acteur quotidien du rayonnement et de la présence de la France dans le monde, notamment dans des zones dites sensibles », ce qui fait de ses PNC une « cible privilégiée », l’intersyndicale accuse la compagnie de ne pas avoir mis en place « les ressources nécessaires pour assurer le niveau de sûreté et de sécurité » notamment lorsque le personnel navigant séjourne « dans des escales réputées sensibles ». Les trois syndicats rejoignent donc la CGT qui appelait à une « renationalisation » de la sécurité des aéroports : « la charge financière de la sûreté et de la protection des personnels doit nécessairement être assurée par l’Etat, afin d’éviter qu’elle ne puisse être un coût pilotable pour les compagnies françaises ». Ils demandent qu’un groupe de travail composé des organisations syndicales représentatives des personnels navigants d’Air France, de la Direction et des représentants des Ministères concernés se réunisse dans l’urgence, avec d’ici là la « mise en place d’une protection physique et continue du personnel navigant lorsqu’il se trouve en escale ».

Côté réseau, Air France et Aigle Azur ont repris les vols entre Paris et Bamako, la première avec une escale au retour afin que les équipages ne dorment pas au Mali et la seconde après la mise en place de « mesures de sécurité renforcées en accord avec les autorités compétentes ». L’UNAC précise sur son site que depuis samedi dernier « les découchers sont suspendus » non seulement dans la capitale malienne, mais également à Ouagadougou, Niamey, Ndjamena et Tunis. Le syndicat recommande à ses membres « une extrême prudence sur le contenu de vos publications sur les réseaux sociaux. Il est extrêmement facile pour une personne mal intentionnée de pénétrer ces réseaux. En cas de problème de Sûreté et de Sécurité, il est primordial de ne rien communiquer, cela peut donner trop d’informations et vous mettre en danger ».

http://www.air-journal.fr/2015-11-24-terrorisme-a-bamako-les-pnc-air-france-vises-5153997.html

Commentaire(s)

  1. Je ne comprends pas le rapport avec la renationalisation des aéroports? Aussi, petit détail, 12 + 2 = 14 membres d’équipage à moins que ce ne soit « dix » hôtesses de l’air et stewards.

    Courage aux équipes en escale dans des pays à risque.

    • Le contrôle des passagers et employés est une tâche régalienne de l état (police de l air) elle a été déléguée à des entreprises privées (securitas brinks protea…) contrairement à TSA au États Unis avec tous les risques que cela comportes. De plus ces coûts de sûretés sont continuellement mis en concurrence au moindre coût par ADP dont l actionnaire principal est L État . On comprendra álors que cette sûreté est faillible à tout points de vue .

      • Oui, merci pour le précisions – et je suis assez d’accord. Mais quel est le rapport avec le titre de l’article ou la sécurité des membres d’équipage quand ils sont en escale?

      • Petit détail tout de même:ce sont les Cies qui ont voulu les contrôles privés afin d’en externaliser les coûts sur le prix du billet. Et comme dans notre monde bien-pensant tout ce qui peut faire de l’argent se doit d’être dans les mains du privé à nous de nous auto-flageller! ADP n’a rien à voir là-dedans puisqu’il s’agit d’une disposition UE. Sinon d’être, au titre de l’opérateur (mais à CDG et ORY seulement) en charge de l’appel d’offre pour cette prestation.
        Quant à l’article, difficile de dire si ces porcs de Daesh visaient l’équipage AF, mais il est certain qu’ils auraient adoré « accrocher » ce meurtre à leur triste palmarès.

  2. sujet different: je décrivais dans les commentaires de ce site avant les attentats du communautarisme dans les grandes entreprises françaises dont adp airbus hélicopter et airbus àvia partner…j’ai eu des détracteurs me qualifiant de calomnieur j’attends votre retour de réponses suite aux récents événements et informations…

    • « du communautarisme dans les grandes entreprises françaises dont adp airbus hélicopter et airbus àvia Partner ». Sans preuves cela reste de la calomnie…

      • ADP et autres les preuves sont dans les medias, pour le reste il ny’a qu’a voir les cooptations qui se sont déroulé dans certains service donnant des majoritées religieuse (sans consideration des autres candidatures par le responsable) et chez Airbus Helicopter dans certains department des majoritées communautaire(se parlant en arabe entre eux lors des reunions informelles…) des preuves je peux en donner (des noms et des references de department). Autre exemple des repas de fin d’année Halal dans une division d’une filiale Airbus (et bien entendu sans porc) je précise que le CE est compose d’une certaine communauté) si un media veux me communiquer un point decontact pour que je transmette les noms et référence qu’il envoi un mail en réponse a se commentaire (je transmettrait les profils linkedin aussi)

        • allons

          Allez y , qu’est que vous attendez ?? Mais vous avez intérêt à avoir les reins solides, être sur de vos sources et être sur de ne pas avoir fait d’amalgame entre les entreprises concernés et leurs sous traitants par exemple.
          ce qui est moins sur ….

  3. flyrelax

    les navigants russes de Volga Dniepr, dont un AN124 était en escale à Bamako, font partie du triste bilan des morts de l’ hotel Radisson

    http://airinfo.org/2015/11/23/prise-dotages-a-bamako-six-employes-de-volga-dnepr-airlines-decedes/

    les médias n’en ont hélas que peu parlé

    cette compagnie cargo méconnue du grand public est, depuis longtemps, au service de notre armée qu’elle assiste sur tous les théatres d’opération grace à sa capacité d’emport hors normes (150 tonnes sur AN124) sans oublier les vols en IL76

  4. chief pilot

    Comme on a suivi depuis ces dernières années, les Etats Unis dans leur campagne de délire anti Russe, ceci explique cela en ce qui concerne nos chers médias.a présent avec toujours un temps de retard on va tenter de rectifier nos erreurs avec un rapprochement Hollande Poutine; Si on est gouvernés par des cons c’est déja grave , mais si tout cela était volontaire ce serait pire et même criminel.j’aimerai savoir si tous les alliés des USA sont plus démocratiques que la Russie de Poutine ?je me marre

  5. Le danger, il est tout déjà au départ des plates-formes parisiennes (voire françaises) où des employés ayant accès de près ou de loin aux aéronefs sont classés « S » (et donc déjà « radicalisés » comme on dit pudiquement, ou en voix de radicalisation)… Bien évidemment, sur tout le territoire français, le ver est dans le fruit…

    On paie un aveuglement et un laxisme suicidaire, alors que sur notre territoire, en toute impunité, des prêches en arabe (et donc totalement incontrôlables quant aux discours distillés) ont lieu dans les mosquées depuis des années, les délinquants sont libérés, les frontières ouvertes à tout vent, les migrants (ou pseudo « migrants ») débarquant en masse avec leur flots d’agents dormant (comme le précise Daesh lui-même).

    Comment peut-on être aussi naïfs et aveugles et comment ces dirigeants ne peuvent et ne veulent-ils pas porter la responsabilité de ce que nous avons subit et allons subir ces prochaines années…?
    Gouverner c’est prévoir, les signaux d’alarmes ont déjà été brandis depuis des années, et strictement rien n’a bougé.

    On déroule le tapis rouge à l’Arabie Saoudite et au Qatar, on vend des armes à ces pays qui, eux-mêmes, reconnaissent financer directement ou indirectement ces terroristes expédiés en Syrie et dans toute l’Europe… Nous sommes vraiment des idiots utiles.

    Il y a encore deux mois, le grand « satan » était la Russie à laquelle on refusait de vendre deux malheureuses frégates (ce qui a mis au chômage des centaines de sous-traitant et provoqué des mesures de rétorsion dramatiques à l’export). En revanche, tout le monde trouve normal que Hollande aille en grande pompe cirer les bottes des dirigeants saoudiens pour signer des contrats d’armes.

    Ces pauvres PNC ne sont donc pas plus en danger à l’étranger qu’en France, comme tout un chacun, surtout quand on connait les défaillances de nos services de sécurités qui découvrent, comme par hasard maintenant, que la sécurisation des aéroports français est mise en danger par des recrutements suicidaires d’employés qui demain, se réveilleront….

    Il est bien temps au PNC de demander à Hollande des mesures supplémentaires, lui qui a laissé faire et qui continue de laisser faire. Ce gouvernement porte la lourde responsabilité de ce que nous vivons actuellement par son aveuglement idéologique sur la question de l’islamisme en France….

    Comme les français sont des veaux, il le gratifie de quelques points supplémentaires de « confiance » dans les sondages… on croit rêver!

    Good and safe flight!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum