Wizz Air annonce une 23ème base et 3 routes depuis Skopje

air-journal_Wizzair_A320_ 50th

Wizz Air, la compagnie low cost d’Europe centrale et de l’Est, a annoncé le lancement de sa 23 ème base à Iasi en Roumanie à partir du 1er juillet 2016, ainsi que trous nouvelles routes depuis Skopje vers Berlin, Bratislava et Copenhague.

Déjà desservie par des vols de Wizz Air, Iasi deviendra en juillet prochain sa 6ème base roumaine, la 23 ème en Europe. Elle y portera le nombre de destinations desservies à 8 grâce à 5 nouvelles routes (Bologne, Catane, Larnaca, Rome Ciampino et à Tel-Aviv), ce qui triplera sa capacité passagers en 2016 (265 000 passagers).

Les cinq nouvelles routes seront opérés deux fois par semaine à partir du 1er juillet sauf le service vers Bologne qui possédera trois fréquences par semaine. Elle augmentera aussi ses fréquences sur les services populaires existants vers Londres Luton (de 2 à 5 à partir du 27 mars prochain) et Milan Bergame à partir du 1er juillet 2015.

Wizz Air propose désormais un total de 106 routes roumaines (vol inaugural en 2007), soit depuis huit aéroports roumains vers 16 pays différents.

Wizz Air ajoute dans un même temps trois nouvelles routes depuis Skopje : vers Berlin Schoenfeld à partir du 21 mars  2016 (chaque lundi et jeudi) ; vers Copenhague chaque mardi à partir du 22 mars 2016 et vers Bratislava à partir du 22 mars 2016 (chaque lundi et vendredi). Depuis ses deux aéroports de Macédoine, Skopje (qu’elle a commencé à desservir en juin 2011) et Ohrid, la low cost dessert 24 routes au travers de 11 pays.

http://www.air-journal.fr/2015-12-06-wizz-air-annonce-une-23eme-base-et-3-routes-depuis-skopje-5154594.html

Commentaire(s)

  1. Air-France ne pourra pas lutter longtemps devant ces compagnies low cost.
    Et ceci d’autant plus qu’elle facture plus cher que ses concurrentes, allant jusqu’à ne pas respecter son contrat de vente le plus élémentaire, en l’occurrence la fourniture de sièges.
    L’expérience hallucinante que je viens de vivre sur le vol Air-France AF 792 Paris Pointe-à-Pitre du 19.11.2015 me laisse perplexe : Un passager obèse et handicapé occupant la moitié de mon siège, j’ai été condamné à voyager debout 6 heures durant au vu et su de tout l’équipage, lequel a constaté le grave dysfonctionnement mais n’a rien pu faire pour moi, l’avion étant complet. (Y compris, je précise, dans les classes supérieures occupées en partie par des passagers GP. Autrement dit des voyageurs n’ayant payé qu’une somme dérisoire). Facile de savoir qui est GP dans un avion Air-France même si le renseignement est supposé être confidentiel. Le service leur étant offert étant largement supérieur à celui offert aux clients ordinaires. Ou lorsque les GP retrouvent les membres d’équipage à la récupération des bagages.
    Je voyageais avec mon épouse laquelle m’a cédé une partie de son siège pour les périodes où j’ai dû m’asseoir, notamment décollage, atterrissage, turbulences et repas. La chef de cabine a reconnu les faits et enregistré un dossier réclamation sur son I PAD en se disant désolée de ne pouvoir régler la situation. L’avion étant complet. À notre étonnement d’être ainsi traités, elle nous a clairement indiqué que la compagnie Air-France mettait tout en œuvre depuis 2010 afin de ne pas subir de procès pour discrimination envers les personnes obèses. Le client en question, très handicapé, ceci compte tenu de sa très forte corpulence, n’a d’autre choix pour s’asseoir que de voyager sur 2 sièges ou de choisir un siège avec accoudoirs relevables de chaque côté. Ce qu’il a fait en l’occurrence. Il était pourtant très facile pour Air-France d’anticiper sur cette grave situation et de ne pas nous imposer pareil traitement, parfaitement indigne et pour le coup discriminatoire.
    Apparemment cette situation semble amuser certains commentateurs lesquels ne semblent pas choqués de savoir qu’Air-France traite ainsi sa clientèle fidèle.
    Les personnes qui travaillent pour payer leurs billets ne peuvent laisser passer une pareille affaire laquelle doit au minima se solder par une indemnisation.
    Air-France vient de réaliser ce que Ryan Air avait rêvé et suggéré : Faire voyager les clients debout. A la différence près que Ryan Air proposait un tarif à prix réduit pour les volontaires. Alors que Air-France désigne d’office son volontaire plein tarif.

    • Change de disque,mec. - 6 décembre 2015 à 16 h 26 min
      Change de disque,mec.

      Ta logorrhée,tu nous l’as déjà servi dans un autre post hier…….une fois ca peut être rigolo à lire, plusieurs fois c’est pénible,pour ne pas dire totalement chiant!!!( j’utilise ce mot exprès…)

  2. AF002SSR

    Vous avez vécu un veritable cauchemar cher Monsieur et ce, d’autant plus si des GP se sont retrouvés embarqués, et que le problème a été signalé dès l’embarquement..!!
    Nos amis GP et PNC manquent parfois de discrétion ce qui est consternant, notamment pour des passagers « normaux » ayants parfois payé des tarifs très élevés !…
    Manque de formation, d’éducation, ou de simple bon sens…?!

    • Le pire est que Air-France a trouvé judicieux de répondre à ma LRAR par le biais d’un simple mail dans lequel elle reconnait le désastre mais sans pour autant juger utile de me dédommager d’une quelconque manière.
      J’ai donc réclamé et j’ai reçu un second mail dans lequel Air-France s’excuse sincèrement. Mais refuse toujours de répondre favorablement à ma demande d’indemnisation.
      Or Air-France a failli en ne nous fournissant pas les 2 sièges qu’elle nous avait vendu. Peu importe la raison, Air-France doit assumer sa responsabilité de vendeur. Elle vend 2 sièges. Elle doit les fournir. Ou bien elle doit reporter le voyage de ses clients selon les règles d’indemnisation en vigueur.

      • La suite?

        Vous porterez plainte,naturellement,non?

        • Air-France ne nous laisse pas le choix.
          Un geste commercial aurait certainement contribué à un apaisement.
          Mais la compagnie a tenté de se débarrasser de nous avec une telle précipitation, en nous adressant 2 mails à 2 jours d’intervalle, qu’elle n’a fait qu’envenimer l’affaire.
          Nous avons reçu des conseils de juristes lesquels nous conseillent de porter l’affaire en justice.

  3. nicolas

    Certainement du beau troll ce Jacques.

    -Comment pouvez vous savoir qu’il y’avait des GP sur ce vol ?
    -Un vol 100% plein un 19 novembre, j’ai vraiment du mal à le croire, les compagnies ont plutôt du mal à remplir leurs avions hors vacances scolaire, en bradant les prix sur cette destination…
    -Un vol entièrement debout, j’ai du mal à vous croire aussi…

    • Si vous ne savez pas mieux vaut vous abstenir.
      Sinon vous pouvez lire le commentaire de 31.3 (sans doute quelqu’un d’Air-France, publié hier suite à l’article sur les suppressions de poste Air-France, commentaire reproduit ci-après, et qui confirme mes dires :

      31.3 – 5 décembre 2015 à 23 h 43 min
      Sue ce vol AF792 complet, les GP en cabine étaient des R1, N1 et S1 donc avec billets réservés, tous les R2 et N2 ont été refusés à la confirmation exceptés 3 R2 acceptés en JPS .

    • Oh ben ça.....

      La date n’a rien à voir! Vos vendeurs chez AF savent remplir des avions tous les jours de l’année: le jeudi 19/11 au soir justement,je suis parti sur CDG – MRU…777-300 COI…et c’était plein à craquer…

  4. Koalactus

    Votre histoire est vraiment très intéressante mais elle n’a rien à faire ici vu qu’on s’en fout un peu. Dites moi aussi où est le rapport avec W6…
    Allez porter plainte à la DGCCRF ou à Que Choisir, mais ça ne sert à rien de poster ca ici…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum