United Airlines quitte à son tour Dubaï

Air-journal-United_Airlines_777-200

La compagnie aérienne United Airlines mettra fin le mois prochain à la liaison entre Washington et Dubaï, sa dernière ligne vers le Moyen-Orient.

Après Kuwait City et Manama, c’est l’aéroport de Dubaï qui disparait du réseau de la compagnie américaine : à partir du 23 janvier 2016, elle n’opèrera plus son vol quotidien au départ de Washington-Dulles, marquant la fin de sa présence dans la région du Golfe. United Airlines opère actuellement sa rotation en Boeing 777-200ER, avec départ des Etats-Unis à 22h25 (arrivée le lendemain à 20h45) et retour des Emirats Arabes Unis à 0h10 (arrivée 7h00, durée de vol moyenne 14h40). United Airlines est en concurrence directe avec Emirates Airlines sur cette route, et indirectement avec Etihad Airways. Les passagers ayant déjà réservé un billet au-delà de fin janvier seront replacés sur des vols de Lufthansa et Air Canada.

La compagnie de Star Alliance a expliqué cette décision par l’attribution d’un contrat pour le transport de quelques 15.000 employés du gouvernement en 2016 à JetBlue Airways, qui partage ses codes avec Emirates Airlines. United Airlines avait « formellement contesté cette décision » prise en aout dernier mais « n’a pas été entendue », explique-t-elle, et a donc décidé d’abandonner Dubaï. Tout en dénonçant les « subventions » accordées par l’état fédéral à l’expansion vers Washington d’Emirates et Etihad, puisque le contrat de transport des employés est financé par de l’argent public : « nous croyons que ce contrat viole le Fly America Act qui limite explicitement la possibilité du gouvernement de confier un contrat directement à une compagnie non-américaine », précise le vice-président de United Airlines Steve Morrissey, JetBlue ne proposant évidemment aucun vol vers Dubaï.

Rappelons que Delta Air Lines mettra fin en février prochain à sa liaison entre Atlanta et Dubaï, citant elle aussi les surcapacités entre le Golfe et les Etats-Unis (sa route est sans concurrence). Ces deux compagnies plus American Airlines mènent de longue date un lobbying intense pour limiter l’accès des transporteurs du Golfe aux Etats-Unis.

http://www.air-journal.fr/2015-12-10-united-airlines-quitte-a-son-tour-dubai-5154890.html

Commentaire(s)

  1. Boeing 777-300ER

    Étonnant que les compagnies américaines sont plus virulentes face aux compagnies du Golfe par rapport aux compagnies européennes. Le marché au départ des États-Unis que cible les compagnies du Golfe ne constituent absolument pas une concurrence importante car les compagnies américaines sont absentes en Inde.
    Bizarre…

  2. Donc pour résumer... - 10 décembre 2015 à 12 h 47 min
    Donc pour résumer...

    dit autrement: UA ne pouvait maintenir cette ligne IAD-DXB en concurrence avec Emirates et indirectement Etihad, uniquement parce qu’elle percevait de par ce contrat de transport de 15.000 employés gouvernementaux suffisamment d’argent public pour maintenir cette ligne COMMERCIALE à flot financièrement parlant….
    Si c’est pas une forme de subvention,ca!!!

    Quant au fameux Fly America Act, si ca c’est pas une forme legale de protectionisme…..

  3. Ce n’est quand même pas la même chose que de barrer la route a l’A330ravitailleur qui aurait pu équiper l’armée Américaine . Là, le Fly America Act , s’était appliqué. Boeing pese plus que Delta.

  4. banania

    Bientôt il ne restera plus que emirates et flydubai qui desserviront cet aéroport

  5. groovy

    United devrait acheter du a380 pour revenir en arabie c tout.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter