Asiana Airlines abandonne Yangon et Bali, part à Nagasaki

@Maarten-Visser

@Maarten-Visser

La compagnie aérienne Asiana Airlines suspendra au printemps deux destinations en Asie du sud-est desservies au départ de Séoul : Bali en Indonésie, et Yangon au Myanmar (ex-Birmanie). Elle va en revanche desservir Nagasaki pendant trois semaines.

A partir du 1er mars, 2016, la compagnie privée de Corée du Sud ne propose plus ses deux rotations hebdomadaires entre sa base de Seoul-Incheon et l’aéroport de Denpasar-Ngurah Rai à Bal, une route inaugurée en juillet 2013. Des Boeing 767-300 pouvant accueillir 15 passagers en classe affaires et 235 en Economie sont déployés sur cette route jeudi et dimanche à 19h05 (arrivée le lendemain à 1h25), avec retour de Bali lundi et vendredi à 2h35 (arrivée 10h35), face à la concurrence de Korean Air et de Garuda Indonesia. Asiana Airlines reste présente en Indonésie, où elle dessert la capitale Jakarta depuis juillet 2013 également (elle avait fait son retour dans le pays après huit ans d’absence).

La compagnie de Star Alliance abandonnera le même jour sa desserte de la principale ville du Myanmar, Yangon (Rangoun), elle aussi proposée deux fois par semaine en 767-300ER (départs mercredi et samedi à 19h20 pour arriver à 22h30, retours jeudi et dimanche à 0h40 pour atterrir à 9h40). Elle ne fait face cette fois qu’à la seule concurrence de Korean Air, et ne dessert aucun autre aéroport dans le pays.

En revanche Asiana Airlines mettra en place entre le 3 et le 28 février neuf rotations entre Séoul et Nagasaki, portant à 16 le nombre de destinations desservies au Japon. Un Airbus A321 décollera mercredi, vendredi et dimanche à 11h10 (arrivée 12h30) et repartira à 13h30 (arrivée 14h50). Korean Air est la encore sa seule concurrente, ANA et Japan Airlines ne proposant que des routes intérieures à Nagasaki.

Rappelons qu’Asiana Airlines dessert cinq destinations en Europe (Paris-CDG, Rome, Francfort, Londres et Istanbul), six villes aux Etats-Unis et une centaine d’autres destinations internationales et intérieures. Sa flotte comprend 74 appareils pour le transport de passagers, allant de l’A320 à l’A380 (quatre en service sur six commandés) en passant par les Boeing 747-400, 767-300 et 777-200ER ; son carnet de commande inclut entre autres 25 A321neo et 30 A350XWB (huit -800 toujours pas annulés, douze -900 et dix -1000).

http://www.air-journal.fr/2015-12-25-asiana-airlines-abandonne-yangon-et-bali-part-a-nagasaki-5155669.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter