Nantes Atlantique vole toujours plus haut avec 4,4 millions de passagers en 2015

air-journal aeroport nantes atlantique

L’aéroport de Nantes-Atlantique a enregistré un trafic passagers de 4,393 millions de passagers en 2015, en hausse de 5,5 % par rapport à 2014.

Le trafic aérien à Nantes continue de grimper, à des allures supérieures aux estimations de la déclaration d’utilité publique de Notre-Dame-des-Landes en 2008, selon des chiffres annoncés lors des voeux de Vinci, et rapportés par France Bleu Loire Océan. La plateforme nantaise a d’ailleurs enregistré la plus forte croissance de tous les aéroports français cet été avec +10.2% en juillet et + 7,5% en août. Août 2015 est le mois le plus fréquenté de son histoire avec plus de 500 000 voyageurs.

Et 2016 s’annonce optimiste avec de nombreuses nouvelles lignes par Aegean Airlines depuis Kalamata (4 juin 2016), CityJet depuis Cork (19 juin 2016), easyJet depuis Bristol et Lisbonne en mars et avril, Transavia France vers Faro au Portugal (1er avril 2016), ou encore Volotea vers Alicante, Corfou, Dubrovnik, Faro (en concurrence avec Transavia donc) ou Split, le tout en avril 2016. Vueling prévoit encore de s’y poser depuis Alicante le 9 avril 2016.

Ces forts trafics, en avance sur les estimations -la barre symbolique des 4 millions de passagers annuels a été franchie en 2014 avec 4 ans d’avance sur les prévisions-, doivent être officialisés dans un contexte de regain de tensions par les opposants à la construction d’une nouvelle plateforme aéroportuaire à Notre-Dame-des-Landes. Aéroports du Grand Ouest (filiale de Vinci) a d’ailleurs demandé le 13 janvier dernier au tribunal de grande instance de Nantes de prononcer l’expulsion de onze familles et quatre exploitations agricoles de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), la zone toujours occupée (ou ZAD Zone à défendre comme l’appelle les opposants) empêchant toujours le début des travaux.

La décision a été mise en délibéré le 25 janvier prochain.

http://www.air-journal.fr/2016-01-16-nantes-atlantique-vole-toujours-plus-haut-avec-44-millions-de-passagers-en-2015-5156635.html

Commentaire(s)

  1. Air France réduit de plus en plus son offre vers Nantes. Tout cela pour faire payer aux Nantais leur refus de Notre Dames des Landes. Pitoyable.

    • Je ne vois pas trop ce que la compagnie pourrait faire de plus puisque Transavia, sa filiale low-cost y multiplie les lignes ce qui contribue largement à l’expansion rapide de la plateforme.

    • hydrofix@magic.fr - 16 janvier 2016 à 19 h 00 min
      hydrofix@magic.fr

      AF fait payer …
      NDDL est toujours prévu,pas annulé
      Donc AF n’a aucune raison de faire payer
      Et les Cies aériennes ne sanctionnent pas une communauté
      Elles ouvrent ou ferment des lignes en fonction de l’offre et de la demande
      AF est pour NDDL (comme les autres Cies)si ses coùts n’augmentent pas et que le traffic ne diminue pas
      AF n’a aucune raison (comme les autres Cies) de se plaindre de NTE puisqu’il n’y a pas de vrai problème de saturation.

  2. « La plateforme nantaise a d’ailleurs enregistré la plus forte croissance de tous les aéroports nantais cet été avec +10.2% en juillet et + 7,5% en août. Août 2015 est le mois le plus fréquenté de son histoire avec plus de 500 000 voyageurs. »

    Il y a plusieurs aéroport à Nantes ?? Si on considére Saint Nazaire Montoir et la Gare de Nantes (AIR TGV) comme des aéroport pourquoi pas !

    Communiqué de l’aéroport géré par VINCI Airports également concessionnaire de NDDL. Vous ne trouvez pas que c’est un peu orchestré tout cela surtout quand le ventrachoux président PDL, grenouille de bénétier arriviste, vient de rencontrer ler ministre et que ce dernier lui confirme la construction du nouvel aéroport et lui concède les forces de l’ordre pour faire appliquer les décisions de justice !!

    Enfin on est sauvé l’arbitrage sera fait à l’Elysée en revanche le PR est un peu dans la mouise puisque dans son programme électoral il annonçait l’abandon de NDDL. Enfin on sait que les promesses électorales ne sont pas paroles d’évangile.

    Un récent sondage organisé par ouest france met en evidence le refus de NDDL par pas loin de 70% des personnes ayant répondu.

    • robert

      François Hollande n’a jamais dit dans son programme qu’il voulait l’abandon de NDDL ! De la pur imagination de votre part !
      Il a toujours été pour, il a juste promis « pas d’expulsions avant les décisions de justice ». Toutes les décisions de justice ont été favorable à l’aéroport, aucun raison empêche le début des travaux…

      Pour les chiffres, tellement facile de crier au complot quand on ne veut pas voir la réalité en face…

      Enfin, pour le sondage, aucun trace d’un sondage récent et sérieux réalisé par un institut de sondage…

  3. AeroNantes

    Excellente performance!:-)
    Par contre, on se demande qui a fait les prévisions chez Vinci!
    Petite faute dans le texte §2 ligne 7 « de tous les aéroports nantais ». on y est pas encore 🙂

    • robert

      Pour les prévisions, Vinci n’était pas encore aux manettes lors de la DUP.

      Les opposants à l’époque disaient que les prévisions étaient trop optimiste… Pourtant la réalité est là…

  4. Alors il est totalement inutile de construire le nouvel Aéroport NDDL.
    Déjà qu’il y a trop d’Aéroports dans l’Ouest (Nantes, Brest, Quimper, Angers, Rennes, Bordeaux…).
    Sans compter la nouvelle ligne TGV Bretagne en train de se terminer, cet Aéroport est adapté à son trafique qui n’à pas vocation non plus à faire 8 ou 10 Millions de pax/an.

    • Koalactus

      Ben si justement, au rythme où il se développe, il y a une chance qu’il atteigne les 6 millions dans 3/4 ans (ca se trouve même avant) et là s’il n’y a pas NDDL, NTE sera dans la merde. Déjà qu’il est complètement obsolète et trop petit, alors là…

      • Déjà les arbres ne montent pas jusqu’au ciel…. Donc pour les 6 millions, va falloir attendre. N’oublions pas que Bordeaux et Rennes se rapprochent de Roissy, et que les bus et le covoiturage sont bien plus concurrentiels que l’avion pour les trajets nationaux et européens, soit la majorité des vols depuis nantes.
        Ensuite, obsolète, çà s’arrange sans construire de nouvel aéroport.
        Trop petit…. Pourtant des aéroports aussi petits accueilent bien plus de passagers.

    • robert

      Il y’a un problème de survol de Nantes, une absence d’ILS en 21 (donc atterrissage impossible ou RDG incessante en cas de mauvais temps), des terminaux trop petit, une piste à refaire…

    • Bonsoir Erik de Nice.
      Je suis totalement d’accord avec vous en ce qui concerne « l’utilité » ou plutôt l’inutilité, de NDDL.
      Par contre, pour les aéroports dans l’ouest, c’est un peu le problème français. Angers, Quimper, Lorient, Lannion, St Malo, d’accord mais pour Nantes, Brest, Bordeaux, et Rennes, non. Même si ce dernier n’a pas autant de passager que Nantes, il est utile pour les Rennais. Sinon il ferait la même fin que Quimper ou Lannion par exemple. Brest également, qui réalise tout de même 1 Million de passagers, et qui permet de « désenclaver » un peu la pointe de la Bretagne.

  5. Pour avoir voyagé plusieurs fois entre CDG et NTE, l’aéroport possède un potentiel à exploiter. La région devrait développer une politique de centralisation du flux aérien autour de NTE. Cette politique passe par les navettes, les transports ferroviaires qui permettent d’acheminer les résidents de la région sur NTE. De plus NTE est à 40min de vol de Paris ce qui est un gros avantage pour une clientèle ayant une correspondance à prendre.

  6. La nouvelle ligne TGV va lui prendre pas mal de trafic donc même si il devait atteindre un jour 6 Millions, ça ne mérite plus la construction d’un nouvel Aéroport dont chacun sait qu’il est un « cadeau » politique..
    Nantes Atlantique est suffisant pour l’agglomération et il y a bien d’autres chantiers à mener en france avec cette somme.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum