Emirates en direct à Auckland: la nouvelle route la plus longue

air-journal_Emirates 777-200LR

La compagnie aérienne Emirates Airlines lancera dans un mois une nouvelle liaison directe entre Dubaï et Auckland, qui deviendra la route la plus longue du monde en distance – et en durée en attendant l’inauguration fin mars de ses vols vers Panama City.

A partir du 1er mars 2016, la compagnie des Emirats Arabes Unis proposera un vol quotidien entre sa base et le principal aéroport de Nouvelle Zélande, opéré en Boeing 777-200LR pouvant accueillir 8 passagers en Première, 42 en classe Affaires et 216 en Economie. Les départs sont programmés à 10h05 pour arriver le lendemain à 11h00 (durée de vol 15h55), les vols retour quittant Auckland à 21h30 pour se poser le lendemain à 5h45 (durée de vol 17h15). Emirates Airlines est sans concurrence sur cette route, restant la seule compagnie du golfe à desservir Auckland avec ses propres avions (Etihad Airways le fait en partage de codes avec Virgin Australia, et Qatar Airways avec Air New Zealand, Malaysia Airlines ou Cathay Pacific). Cette route directe s’ajoute aux quatre vols quotidiens déjà opérés par Emirates Airlines vers la Nouvelle Zélande : trois vers Auckland en Airbus A380 via Sydney, Melbourne ou Brisbane, et un vers Christchurch en 777-300ER via Bangkok puis Sydney, sans oublier ceux proposés par sa partenaire Qantas. Rappelons qu’à l’arrivée en Nouvelle Zélande, elle dispose d’un accord de partage de codes avec la low cost Jetstar Airways pour les vols intérieurs ou régionaux.

Le Dubaï – Auckland deviendra début mars la route la plus longue du monde en durée, les 17h15 du vol vers l’ouest battant les 16h55 que met Qantas à relier Dallas-Fort Worth à Sydney ; Emirates Airlines doit de nouveau battre ce record avec l’inauguration des vols vers Panama City, qui prendront 17h35 au départ de Dubaï. En distance, les 8810 miles (14.178 km) séparant Dubaï d’Auckland battront de 230 miles (370 km) la route vers le Panama. Coïncidence ou pas, le PDG de Qatar Airways annonçait la semaine dernière son intention de lancer un vol direct entre Doha et Auckland, qui battrait alors ces deux records avec 9034 miles (14.538 km) et environ 18 heures et demie de vol au retour. Rappelons toutefois que Singapore Airlines devrait mettre tout le monde d’accord sur la durée de vol, avec le retour en 2018 de ses vols directs vers New York (grâce à l’A350-900ULR) qui dureront environ 19 heures.

Le PDG du groupe Emirates Ahmed bin Saeed Al Maktoum explique dans un communiqué que la compagnie envisageait « depuis un certain temps le lancement d’un vol sans escale vers Auckland », mais que cela dépendait de la disponibilité du 777-200LR (elle en possède dix) alors qu’elle renforce rapidement son réseau et ses fréquences. « N’avoir qu’une seule escale vers la Nouvelle-Zélande rendra le voyage plus rapide et plus confortable, et sera un bonus pour beaucoup de voyageurs d’affaires, de touristes, d’expatriés néo-zélandais et d’autres voyageurs d’Europe, d’Afrique et du Moyen-Orient », ajoute-t-il. Avec plus de 2000 sièges proposés par semaine vers la Nouvelle Zélande, Emirates Airlines entend « jouer son rôle » dans le développement du tourisme, le pays accueillant environ 3 millions de visiteurs chaque année. Les exportateurs de produits périssables devraient également bénéficier du nouveau vol direct.

http://www.air-journal.fr/2016-01-29-emirates-en-direct-a-auckland-la-nouvelle-route-la-plus-longue-5157257.html

Commentaire(s)

  1. Alain45

    Pour l’A350 ULR Singapour – USA, il semble que la cabine sera du premium.
    http://www.air-journal.fr/2015-10-14-singapore-airlines-lance-lairbus-a350-900-ulr-5151858.html

  2. Hclaudepie

    Hâte de tester ! Pour me rendre en NZ au moins deux fois par an, chaque fois en empruntant Emirates, je vais enfin pouvoir me dispenser de l’escale à Sydney, Melbourne ou Brisbane pour me rendre à Auckland !
    Il est vrai que se poser en Australie vers 7h00 du matin pour 90 minutes d’escale technique et repartir pour 3 heures de vol, c’est assez fatiguant !
    Malheureusement je vais perdre le confort et le silence de l’A380 pour le bruit du B777 ! Comme quoi le client français est souvent insatisfait ! LOL !

  3. Ptitfilou

    Emirates va conquérir le monde entier !

    • Votre post est ridicule et en plus inintéressant.
      Croyez-vous que pour un européen Emirates soit une compagnie long courrier incontournable?

      Surement pour l’Asie, la partie est et sud de l’Afrique.
      Pour le continent Américain :non.

      L’actualité du jour montre l’arrivée et la montée en puissance d’un petit nouveau : L’Iran.
      Les temps de vols vers l’Asie sont moindre au départ de Téhéran.
      Emirates perdra surement des parts de marché.

    • Vincent

      J’adore ces commentaires sponsorisés !

      Et pourtant, EMIRATES n’est que la compagnie d’un Etat dit « un château de cartes bâti sur du sable », selon l’analyse de CHALLENGES.

      Son financement ne reposant que sur l’aide d’Abou Dhabi, elle-même dans une passe très compliquée avec la crise du cours du pétrole, le situation est encore beaucoup plus délicate qu’en 2009, lorsque Dubaï était en état de quasi-faillite avec 60 milliards de $ de dettes non remboursées.

      Pas sûr du tout que le modèle économique d’une compagnie financée en dehors de toute réalité économique n’y résiste.

  4. Emirates ne perdra rien et à vocation à gagner encore des parts de marché puisque de plus en plus de gens voyagent.
    Ne serait-ce qu’aux Indes, la classe moyenne (+ de 3000$/mois selon l’OMT) est supérieure en nombre à celle de l’Europe OU des Etas-Unis. Je ne parle même pas de la zone Asie/Pacifique.
    Pour ne citer que cet exemple..
    Iran Air également se positionne sur ces nouveaux marchés et c’est, au regard de la Méga commande d’hier chez Airbus, clairement ce qu’ils ont l’intention de faire.
    Les Majors européennes on du soucis à se faire, vous pouvez le croire.

  5. czl

    Le PDG de QR devrait apprendre à tenir sa langue
    C’est lui qui annonce le projet du vol direct DOH-AKL et une semaine après EK annonce la ligne DXB-AKL

  6. FRED LE CORSE

    heureusement que EK a recu plus de 12 milliard d’€ pour financer le deficit en 10ans

  7. Sinon, pour aller à Auckland, j’ai testé Paris Guanghzou Auckland avec China Southern. Gros avantage: 2 vols exactement de même durée : 10h50 et 10h53. Peut être mieux que d’atterrir et décoller de Dubai au milieu de la nuit pour un très long vol. Mais ce n’est qu’un avis personnel…

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum