Un A320 d’Air France à cinq mètres d’un drone

air-journal_drone@FAA

Un drone s’est approché à cinq mètres d’un avion de la compagnie aérienne Air France alors qu’il était en phase d’approche de l’aéroport de Paris-CDG. L’atterrissage s’est déroulé sans autre problème.

L’Airbus A320 de la compagnie nationale française avait décollé le 19 février 2016 de l’aéroport de Barcelone-El Prat avec un nombre inconnu de passagers, et se préparait à atterrir à Roissy-Charles de Gaulle quand l’incident est arrivé. Selon le rapport du BEA, « lors de l’approche, en vent arrière pour la piste 26L, à une altitude de 5500 ft et un taux de descente d’environ 1000 ft/min, pour une vitesse de 220 kt et un cap à l’est, le copilote (PF) aperçoit un drone dans ses 11h. Il déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple tout en informant le commandant de bord de la présence du drone. Le commandant de bord voit le drone et estime qu’il passe environ cinq mètres en dessous de l’aile gauche de l’avion. L’équipage informe de la présence du drone le contrôle aérien. L’équipage réengage le pilote automatique et reprend l’approche ». L’atterrissage s’est déroulé sans encombre.

Le drone et son utilisateur n’ont pas été identifiés ; leur présence près de l’aéroport est évidemment interdite, mais plus de 200 cas similaires ont été enregistrés par les autorisés de l’aviation civile dans le monde depuis six ans – jusque là sans conséquence grave.

http://www.air-journal.fr/2016-03-04-un-a320-dair-france-a-cinq-metres-dun-drone-5158951.html

Commentaire(s)

  1. webby
    Publié le 4 mars 2016

    Trop forts les Top guns de la Nasa ! Assurer une manœuvre d’évitement et en plus arriver a aller voir ou passe le drone, de plus sous l’aile.
    Peut on voir l’aile d’un A320 depuis le cockpit ? Pas sur !!!

  2. Pour une foix ils font quelquechose de bien ces pilotes

  3. Publié le 4 mars 2016

    (Un drone à cinq mètres d’un A320 d’Air France)
    . »Il existe depuis très longtemps une immense secte d’imbéciles qui opposent sensualité et intelligence. »
    .
    http://www.lepetitjournal.com/istanbul/societe/205236-securite-un-drone-survole-l-aeroport-ataturk-sans-etre-inquiete
    .
    https://www.youtube.com/watch?v=TfA79gb7zMU&app=desktop

  4. Communiqué du BEA: Incident grave d’un Airbus A320 immatriculé F-GKXT exploité par Air France survenu en vol le 19/02/16
    Progression de l’enquête En cours

    Résumé

    Vol de transport public AD Barcelone (Espagne) – AD Paris Charles De Gaulle (95).

    Lors de l’approche, en vent arrière pour la piste 26L, à une altitude de 5500 ft et un taux de descente d’environ 1000 ft/min, pour une vitesse de 220 kt et un cap à l’est, le copilote (PF) aperçoit un drone dans ses 11h. Il déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple tout en informant le commandant de bord de la présence du drone. Le commandant de bord voit le drone et estime qu’il passe environ cinq mètres en dessous de l’aile gauche de l’avion. L’équipage informe de la présence du drone le contrôle aérien. L’équipage réengage le pilote automatique et reprend l’approche.

  5. Faut-il attendre une catastrophe aérienne avec des dizaines de morts pour vraiment agir ??? Il est stupéfiant que n’importe qui peut acheter ce genre de chose sans licence, sans contrôle, etc…. la vente de drome devrait être plus que sérieusement contrôlée voir sérieusement limite a des appareil ne pouvant pas voler a plus de 50 metres d’altitude. Voir un drome, proche d’un aéroport a 5500 feet est totalement scandaleux. Pourquoi ne pas mettre en place des brouilleurs d’ondes pour eux???
    Bref il est temps d’agir sinon un accident va arriver sous peu

    • Vincent
      Publié le 4 mars 2016

      + 1

      C’est hélas facile à prévoir : il se produira un drame avec ces drones, les autorités étant incapables d’agir !

      Il ne semble pourtant pas sorcier de limiter la vente et l’utilisation des drones.

  6. flyrelax
    Publié le 4 mars 2016

    plusieurs questions :

    – quel type de drone, classique ou quadricopter ?

    -quelle taille et poids de celui ci, lui permettant d’évoluer à 5500 ft ?
    obligatoirement une belle bête, donc pas dans le  » registre » amateur, non ?

    – son propriétaire ?

  7. superyoda86
    Publié le 4 mars 2016

    On devrait être plus sévère avec ces personnes irresponsables. Confiscation du matériel, destruction et prison avec sursis avec amende de 5000€. Si récidive, prison ferme ou centre de rééducation avec forte amende. Si récidive une troisième fois, peine capital pour mise en danger de la vie d’autrui. Ils comprendraient vite.
    Tous les drones devraient être achetés dans des magasins spécialisés (vente interdite sur internet) avec formation obligatoire et enregistrement de chaque drone avec un code barre qui le relis à son propriétaire, comme ça on pourrait vite retrouver ces personnes lors d’une effraction. Ces gens ne se rendent pas comptent si un drone passe dans un moteur ou casse un bout d’aile, les conséquences que ça peut avoir surtout en phase d’atterrissage, ils mettent la vie de plusieurs centaines de PAX en danger ! Il faut sévir !

  8. N’importe quoi…

    Pour voir un drone à 5500ft (1700m) faut que ce soit un sacré drone!
    Surtout pour avoir le temps de le voir à 220kt (400km/h) et estimer qu’il était à 5m de l’aile.
    Ils devraient être à la NASA ces pilotes pas chez AF!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum