Disparition du vol MH370 : deux ans de mystère

air-journal_Malaysia Airlines MH370 puzzle

Ce mardi marque le deuxième anniversaire de la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines, qui transportait 239 personnes dont 153 Chinois et 4 Français de Kuala Lumpur à Pékin. L’avion n’a toujours pas été retrouvé même si le directeur de l’enquête assure être sur la bonne voie, et de nouvelles plaintes ont été déposées par les familles de victimes chinoises.

Le Boeing 777-200ER de la compagnie aérienne malaisienne avait décollé le 8 mars 2014 de l’aéroport de Kuala Lumpur et Pékin, puis disparu des écrans radars après une heure de vol au sud du Vietnam. A ce jour, l’enquête officielle indique que l’avion s’est abîmé quelque part dans le sud de l’Océan Indien, où quatre navires continuent de scanner les fonds marins dans l’espoir de localiser l’épave. Le seul débris provenant du 777-200ER de Malaysia Airlines identifié à ce jour est un flaperon retrouvé l’année dernière à La Réunion. Les théories se sont elles multipliés sur les raisons de cette disparition, allant du suicide d’un pilote au détournement ordonné par la Russie en passant par les USA qui auraient abattu l’appareil au large de Diego Garcia, un coup des extraterrestres ou de la CIA ou de la Corée du Nord ou du Kazakhstan ou du Pakistan– sans la moindre preuve. Le rapport d’enquête préliminaire de la Malaisie a qualifié la catastrophe en accident, afin de permettre une indemnisation des familles de victimes ; le Centre de coopération des agences (JACC) australien considère très probable la théorie d’un avion en pilotage automatique qui se serait écrasé en pleine mer, au vu de la régularité du trajet indiqué par les données satellites d’Inmarsat. L’ATSB (Australian Transport Safety Board) qui chapote l’enquête estime « hautement probable » un manque d’oxygène dans la cabine, qui aurait entrainé une hypoxie fatale à toutes les personnes à bord de l’avion.

A la tête des enquêteurs australiens qui poursuivent les recherches dans l’Océan Indien, Martin Dolan déclarait hier qu’il y avait de « fortes chances » que l’avion soit retrouvé d’ici la fin juillet – date à laquelle ces recherches sont censées s’arrêter. Trois-quarts de la zone de recherche ont été passés au crible, ce qui « renforce les possibilités que l’appareil se trouve là où nous ne sommes pas encore passés », explique-t-il. Les recherches ont à ce jour coûté plus de 150 millions de dollars.

Les familles de 12 victimes chinoises ont déposé plainte à Pékin contre Malaysia Airlines, Boeing, Rolls Royce et les compagnies d’assurance, ce mardi étant la date limite pour cette procédure selon les accords internationaux. Leur avocat a décrit une action en justice « déchirante » pour les plaignants, qui veulent toujours croire que leurs proches sont toujours en vie ; les familles craignent toutefois qu’accepter les indemnités de la compagnie reviendrait à mettre fin à l’enquête, Malaysia Airlines pouvant alors se dégager de toute responsabilité.

http://www.air-journal.fr/2016-03-08-disparition-du-vol-mh370-deux-ans-de-mystere-5159189.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 8 mars 2016

    On ne sait toujours rien mais continuons à brasser du vent

  2. Vincent
    Publié le 8 mars 2016

    En mêlant les théories les plus excentriques à la plus probable, on ridiculise ainsi toute réflexion : enfumage efficace, que la presse reprend en bon élève sans modifier la moindre virgule.

    Qu’est devenu la presse d’investigation ? Elle semble avoir disparue avec le XXème siècle.

  3. Ce soir, sur RMC Découverte à 20h30 :
    « Enquête sur la disparition du Vol MH370 ». On va voir ce qu’en pensent certains experts..

  4. En effet ! Ils vont parler dans le reportage de la théorie de Diego Garcia !

    • Publié le 8 mars 2016

      RMC ne donne pas l’impression de faire ni reportages ni enquêtes mais de les racheter à d’autres media , il est donc probable qu’ils nous reservent à l’identique la même sauce qu’il y a 6 mois , sans même tenir compte des 2 dernières pièces recement trouvées sur des littoraux …. mais je peu me tromper ..

  5. La théorie Diego Garcia semble en effet tenir la corde..

    • Publié le 8 mars 2016

      la théorie de Diego-Garcia c’est la théorie du complot à l’état pur ,
      elle n’est appuyée par aucun fait avéré ni aucune information intéressante mais est relayée par toutes sortes de « croyants » sur le web , et comme dans toute bonne théorie alleguée on prend quelques vérités sans interet et on en tire toutes sortes d’assertions invérifiables puis on cible toujours les mêmes : les Américains avec la complicités de leurs copains Anglais , Australiens , Israeliens et Français…mais les Malaisiens eux sont blancs comme neige , ils ne sont même pas capables d’intercepter un avion non identifié au dessus de leur territoire …………..….il est grand temps pour eux d’acheter des rafales .

  6. &Airlito
    Gérard Feldzer ancien CDB et consultant aéronautique à confirmer l’hypothèse de Diego Garcia! La thèse de Diego Garcia et tout à fait possible ! Il suffit que les américains abattent le 777 avant l’arrivée sur la base! Mais pour éviter le scandale plus toute les poursuites à avenir ils ont cachés la vérité.

    Moi je pense que c’est vous qui vivez dans le monde des Bisounours, si vous pensez que le gouvernement americain et français n’ont pas de programme secret et autre! Et bien un bon naïf

    Il aura toujours des secrets et des complots dans le monde c’est comme ça!

    La vérité est ailleurs !

  7. Nom
    Publié le 8 mars 2016

    C du n’importe quoi si les usa ou quiconque auraient abbatu l’appareil ils l’auraient dit si c’est pour proteger autrui comma le vol air france en provenance d’alger les autorités n’ont jamais caché et annoncé qu’il l’aurait abbatu en mediterranee si l’appareil ne s’ etait pas posé a marseille c’est tout .

  8. jacques
    Publié le 8 mars 2016

    Trois-quarts de la zone de recherche ont été passés au crible, ce qui « renforce les possibilités que l’appareil se trouve là où nous ne sommes pas encore passés »

    pourquoi ne pas effecteur les recherches dans le Pacifique , puisqu l’on nus prend pour des cons …..

    je suis expremement surpis de voir le mutisme assourdissant des américains sur ce sujet
    ils sont capables de lire la marque des lunettes des enquêteurs , et n’ont aucune idée de l’endroit ou se trouve un avion construit aux USA.

    la théorie de la route au SW après un virage à droite , ne repose que sur des pings inmarsat , qui indiquent que l’avion a bien continué à oler , mais vers ou , personne ne le sait.

    ce qui est pour le moins étrange , vient du fait que tous les systèmes de transmissions se sont trouvés  » en panne » .

    faire dépenser des centaines de millions de dollars aux australiens et indonésiens dans une zone où on ne trouvera rien est un jeu dangereux.

    je pense que d’ici la fin de l’année , les services de renseignement américains auront besoin d’un porte parole adroit

  9. @AIRLITO : BEN SI.
    CE REPORTAGE N’À PAS ÉTÉ ACHETÉ AUX US, LES « EXPERTS » ÉTAIENT TOUS BIEN FRANÇAIS.
    LE DÉVELOPPEMENT DE LEURS THEORIES TENAIENT LA ROUTE ET EUX N’AFFIRMENT RIEN..
    TRÈS BONNE ÉMISSION.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum