EasyJet renforce Dubrovnik, Tivat et le Paris-Tel Aviv

air-journal_easyJet_A320_250th

La compagnie aérienne low cost easyJet va lancer deux nouvelles liaisons vers les Balkans, reliant Londres à Dubrovnik en Croatie et à Tivat dans le Monténégro. Son Paris – Tel Aviv passera de trois à cinq vols par semaine dès le mois prochain.

A partir du 24 mai 2016, la spécialiste britannique du vol pas cher proposera deux vols par semaine entre sa base à Londres-Luton et l’aéroport de Dubrovnik, opérés en Airbus A320. Les départs sont programmés mardi et samedi à 17h50 pour arriver à 21h40, les vols retour quittant la Croatie à 22h15 pour se poser à 0h05. EasyJet dessert déjà Dubrovnik depuis Gatwick et Stansted, face à la concurrence de British Airways, Monarch Airlines, Norwegian Air Shuttle et Thomson Airways (toutes depuis Gatwick),

A compter du 16 juin, la low cost déploiera un A320 deux fois par semaine entre Gatwick et Tivat, avec des départs lundi à 6h45 et jeudi à 10h00 (arrivées 10h40 et 13h55), les vols retour quittant le Monténégro lundi à 11h15 et jeudi à 14h30 (arrivées 13h10 et 16h25). EasyJet inaugurera ses opérations à Tivat le 27 mars avec une route depuis Manchester, ajoutant alors un 32e pays à son réseau ; elle sera depuis Londres en concurrence directe avec Montenegro Airlines (Gatwick).

Le directeur commercial de la low cost Neil Slaven rappelle dans un communiqué que « lors de l’annonce du Manchester – Tivat nous étions sûrs que cette ligne deviendrait rapidement une favorite parmi les destinations estivales faciles et abordables ; son succès a été tel que nous croyons que la demande existe pour des vols depuis Londres ». EasyJet espère transporter 19.000 passagers pendant l’été sur la nouvelle liaison ; elle propose désormais 105 destinations à Gatwick. Sur le Luton – Dubrovnik, ce sont 21.000 voyageurs qui sont attendus, la ligne étant la 52e de la low cost depuis l’aéroport londonien. EasyJet dessert également la ville sur la côte Adriatique depuis Amsterdam, Berlin-Schönefeld, Edimbourg, Lyon, Milan-Malpensa, Paris-Orly, liste à laquelle il faut ajouter Toulouse à partir du 1er juillet et Bristol à compter du 19 juin.

EasyJet va d’autre part renforcer la liaison entre Paris-Charles de Gaulle et l’aéroport de Tel Aviv-Ben Gurion : à partir du 1er avril, elle opèrera tous les jours sauf mardi et vendredi, avec des départs de France à 12h40 (arrivée 18h15) sauf dimanche à 7h30 (arrivée 13h05), et des retours d’Israël à 19h10 (arrivée 23h25) sauf dimanche à 14h00 (arrivée 18h15). La low cost est en concurrence sur cet axe avec Air France, Arkia, El Al et Transavia France.

http://www.air-journal.fr/2016-03-11-easyjet-renforce-dubrovnik-tivat-et-le-paris-tel-aviv-5159367.html

Commentaire(s)

  1.  » Son Paris – Tel Aviv passera cet été de trois à cinq vols par semaine dès le mois prochain  » … Euh pour vous Avril c’est l’été ?

  2. Dans l’aérien, la saison estivale pour les compagnies aériennes dure de fin mars/début avril jusqu’à fin octobre.

  3. 5h de vol en a320 : dur, dur mais c est pas la seule compagnie a desservir TLV avec ce type d’appareil .

    • Publié le 11 mars 2016

      Ca va c’est pas la mort non plus de faire 5h de vol dans un A320. A un moment si on veut payer moins cher faut faire des concessions (pour un vol à l’année plus facile de rentabiliser un A320 ou B737 qu’un gros porteur … d’autant plus quand la compagnie ne possède ou n’exploite que des A320).

  4. bimbo
    Publié le 11 mars 2016

    Sur TelAviv, rien ne vaut les délices de la ringarde Swiss.
    Avec ce je ne sais quoi dans l’excellence, qui fait agréablement passer les quelques heures de service vers le Moyen Orient.
    L’alignement à TLV des low costs et autres ‘narrow bodies airlines’ laisse aux 330 de Swiss une aura de classe.
    Simple remarque: si les Suisses pouvaient supprimer la cloche et le meuglement dans la navette entre les terminaux, cela serait bienvenu.

    • Vincent
      Publié le 11 mars 2016

      « si les Suisses pouvaient supprimer la cloche et le meuglement dans la navette entre les terminaux, cela serait bienvenu. » : et ça fait un moment que ça dure, surtout dans le petit métro de l’aéroport de Zurich.

  5. Dans les faits, hors tarifs d’appel proposés en quantité très limitée, EasyJet est une compagnie quasiment aussi chère que les compagnies traditionnelles, parfois même plus chère. En revanche, le service c’est vraiment du très très low cost. Testée pour la première fois cette semaine sur un NCE-ORY-NCE payé par mon employeur… On ne m’y reprendra plus ! Une heure de retard, des pimbêches en guise de PNC, l’ordinateur portable considéré comme bagage à main complémentaire payant… Et dire qu’il est de bon ton ici de dénigrer Air France…
    La même prestation sur un vol moyen courrier ? Non merci.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum