Air France a converti deux Airbus A380 en A350

air-journal_air france a380 3

La compagnie aérienne Air France a finalement renoncé à prendre livraison de ses deux derniers Airbus A380, les échangeant contre trois A350-900. Elle a d’autre part ouvert un nouvel espace La Première à l’aéroport de Genève.

La compagnie nationale française avait de longue date affiché son envie de n’opérer que dix Airbus A380, la livraison des deux derniers commandés ayant été repoussée à 2018. Ce souhait a été exaucé : le groupe Air France-KLM précise dans le détail des plans de flotte apparaissant dans son compte de résultats 2015 qu’il a « substitué » trois A350 au deux A380 en commande. Le total des A350 attendus par Air France s’élève désormais à 28, dont 25 A350-900 ; les trois nouveaux appareils pourraient être des A350-900 ou A350-1000. Les livraisons devraient débute en 2019, avec six appareils la première année et huit l’année suivante. KLM recevra de son côté 25 Boeing 787 Dreamliner (un 787-9 est déjà en service) ; le groupe avait également encore en commande propre fin décembre quatre 777-300ER pour KLM, dix-sept 737-800 pour Transavia, trois A320 pour Air France et 18 Embraer 175 pour KLM Cityhopper (les avions pris en leasing ne sont pas comptés).

air-journal_Air France A350-900Selon Les Echos, « l’engagement financier » est comparable entre les deux Airbus A380 et les trois A350, Air France ne devant donc pas souffrir de pénalités pour l’annulation des superjumbos ; mais les premiers sont difficiles à remplir, alors que les seconds sont plus petits, plus économes (même si le prix du pétrole rend l’A380 plus facilement rentable) et seront livrés plus tard, repoussant d’autant la sortie de cash. La compagnie de l’alliance SkyTeam devrait présenter avant la fin de l’année un nouvel aménagement des cabines d’A380 (avec peut-être la Première au pont supérieur selon Les Echos), l’installation des BEST devant débuter une fois la reconfiguration des 777 achevée.

Air France a d’autre part inauguré lundi un nouvel espace privatif spécialement conçu pour les clients La Première, au sein du salon Air France-KLM de l’aéroport de Genève-Cointrin. Aménagé avec du mobilier aux teintes claires, cet espace « est pensé pour offrir un moment de calme, de sérénité et garantir une intimité préservée », les passagers de Première classe y bénéficiant également « d’une restauration adaptée et d’un service d’excellence ». Ce nouveau service est complémentaire à ceux déjà offerts par la compagnie aux clients La Première au départ de Genève, précise Air France dans un communiqué, dont le service gratuit de limousine avec chauffeur depuis mars dernier (dans un rayon de 190 km autour de l’aéroport de Genève) pour tous billets achetés en Suisse. Elle propose également à ses clients suisses de rejoindre Paris-Charles de Gaulle en jet privé depuis n’importe quel aéroport suisse (trajets opérés par Wijet en Cessna Citation Mustang).

air-journal_Air France Geneve salon Premiere

 

http://www.air-journal.fr/2016-03-17-air-france-a-convertit-deux-airbus-a380-en-a350-5159634.html

Commentaire(s)

  1. webby
    Publié le 17 mars 2016

    Une preuve de plus que le 380 ce n’est pas le bon plan mais alors pas du tout. L’A380 ne désengorge pas les aéroport il ralentit le trafic autour de lui surprime des vols et donc des créneaux horaires pour la clientèle bizness et pose d’énormes problèmes de logistiques aux compagnies et aux infrastructures qui le reçoivent, sans oublier les inquiétants problèmes de fiabilité.

    A lire : http://www.usinenouvelle.com/article/l-a380-peut-encore-eviter-la-sortie-de-piste.N359171

  2. DOUDOU
    Publié le 17 mars 2016

    Au moins la situation est clarifiée pour la suite et c’est tant mieux

  3. Depuis leur arrivee dans la flotte AF rencontre de reels problemes de rentabilite de l’exploitation des A380, souci lie au load factor moyen sur les lignes ou il est affecte et a des couts d’exploitation tres eleves.
    Le profil de flux des lignes AF fait que les bi-moteurs sont plus efficaces.

  4. Franckie V
    Publié le 17 mars 2016

    Ca aurait été plus logique de passer a des 777-300ER qui font très bien le job plutôt que des 350.
    D’ailleurs à tel point que le 777 est le fer de lance très gros porteur dans toutes les grandes compagnies aériennes.

    Pour l’abandon des commandes de 380, je comprends AF : avec tous les investissements en infrastructure dédiées et la très lourde logistique d’exploitation que cela implique, l’A380 est tout bonnement impssible à rentabiliser.

    D’ailleurs Il ne marche pas très bien c’est aussi pour toutes ces raisons.

    Bien sur Tout le monde va dire que c’est une belle machine mais bon personne n’a attendu Airbus pour faire de très gros avions. Ils font croire que l’A380 un scoop mais on voit bien qu’au final il n’y a pas grand monde qui se bouscule pour en acheter les faits sont la.

    • Alors qu’AF peine avec ses 380, ce n’est pas le cas de BA qui pourrait en transformer ses options en commandes fermes.

      Une fois les négociations terminées pour le Transform 2015, je ne serais pas surpris de voir AF commander une vingtaine de 777-9….au grand déplaisir d’Airbus. AF a toujours eu une préférence pour les boeing pour ces vols long-courrier à haute densité.

  5. Si une version du A380 avait été envisage par airbus, AF aurait-il agi autrement?

  6. Raymond de Clermond - 17 mars 2016 à 7 h 29 min
    Raymond de Clermond
    Publié le 17 mars 2016

    l’A380 pose tant de problèmes d’exploitation à Air France que cette décision était courue d’avance. Il est d’une fiabilité catastrophique. A tel point qu’il a été surnommé A180 en raison des très nombreux QRF qu’il doit faire en raison des multiples problèmes techniques qu’il a à subir. Le taux de disponibilité des A380 -données primordiales pour toute compagnie -reste en effet nettement en deçà des attentes occasionnant de trop nombreux retards et annulations. Les huit A380 aux couleurs d’Air France, qui transportent chaque jour plus de 4.000 passagers, afficheraient encore un taux de panne moyen d’environ 3%, soit près du double du taux communément admis. ( défaillances moteur, micro-fissures sur les ailes, etc, etc )

    • un plus de 3000 h de vol - 17 mars 2016 à 8 h 15 min
      un plus de 3000 h de vol
      Publié le 17 mars 2016

      Je crois plutôt que Air France possède et fait voler 10 A380 …pas huit ….et transporte près de 10000 PAX par jour , en étant en vol 14 h par jour en moyenne ….( 3 Millions de passagers par an donc …très satisfaits du silence en cabine en vol!

  7. ainsi soit il
    Publié le 17 mars 2016

    KLM se distingue en Europe par son rejet d’Airbus ( sauf 4 ou 5 A330) et elle le communique a Transavia . Elle bat BA qui a fini par succomber. Pour AF on comprend……..et on compatit sans commentaires.

  8. tgv
    Publié le 17 mars 2016

    Le fait que AF ne remplit pas l A380 ne veut pas dire que c est un mauvais avion, juste qu il n est pas adapté a AF. D autres compagnies arrivant a les remplir, on peut aussi se poser la question : pourquoi AF n y arrive pas ?

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum