China Airlines : Rome en Airbus A350 début décembre

air-journal_China Airlines A350-900

La compagnie aérienne China Airlines déploiera en décembre prochain un Airbus A350-900 entre Taipei et Rome, supprimant au passage l’escale de Delhi. L’A350 partira également vers Amsterdam, sans escale également, et vers Vienne qui est déjà desservie en direct.

Comme annoncé la semaine dernière, la compagnie nationale taïwanaise a modifié à partir du 3 décembre 2016 la liaison entre sa base à Taipei-Taoyuan et l’aéroport de Rome-Fiumicino, sur laquelle sera déployé un A350-900 configuré pour accueillir 32 passagers en classe Affaires, 31 en Premium et 243 en classe Economie (dont 12 Skycouch), soit 306 places au total. Il décollera alors mardi et samedi à 9h00 pour arriver à 17h20, les vols retour quittant l’Italie à 19h20 pour atterrir le lendemain à 15h25. China Airlines est sans concurrence sur cette route.

La compagnie de l’alliance SkyTeam n’a pas encore modifié ses horaires sur la ligne vers Amsterdam via Bangkok mais elle a confirmé mardi que l’aéroport néerlandais aura droit au même traitement en décembre : suppression de l’escale en Thaïlande et déploiement de l’A350 sur les quatre rotations hebdomadaires. Enfin Vienne-Schwechat, déjà desservi en direct trois fois par semaine, sera la troisième destination européenne des A350, qui remplaceront dans chaque cas des A340-300 ; la quatrième et dernière destination de China Airlines sur le vieux continent, Francfort, restera l’hiver prochain opérée en direct tous les jours en Boeing 777-300ER (40 places en classe Affaires, 62 en Premium, 30 en Skycouch et 226 en Economie).

Le premier des quatorze A350-900 commandés fermes par China Airlines (plus six options) devrait être livré en juillet ; il est entré en assemblage final en janvier. Elle espère le déployer le 1er aout entre Taipei et Hong Kong, à raison de deux puis quatre rotations quotidiennes. Après Amsterdam, Rome et Vienne, les A350 devraient être envoyés à Auckland via Sydney ou Brisbane, et à Honolulu. Sont également étudiées des destinations aptes au rayon d’action des A350, comme Londres, Seattle ou Houston (rappelons que China Airlines ne dessert pas Paris, contrairement à sa rivale EVA Air). Quatre exemplaires doivent être livrés cette année, six l’année prochaine et les quatre derniers en 2018.

air-journal_China Airlines A350-900 presentation

http://www.air-journal.fr/2016-03-25-china-airlines-rome-en-airbus-a350-debut-decembre-5160220.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 25 mars 2016

    Très bonne compagnie avec un bon produit en Affaires, pas aussi bon que SQ bien sûr…

  2. Ils pourraient venir à CDG , il n’y a aucune concurrence et retrouveraient AF leur partenaire d’alliance pour les correspondances dans le monde entier.

  3. Publié le 27 mars 2016

    Je pense qu’ils vont continuer a ne pas pouvoir survoler la chine pour les routes europeennes. C’est plutot penalisant.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter