Aegean Airlines atterrit à Lille

air-journal_Aegean Airlines A320ceo

La compagnie aérienne Aegean Airlines a inauguré hier une nouvelle liaison saisonnière entre Athènes et Lille, sa onzième destination en France en attendant Nice qui ouvrira le mois prochain.

Depuis le 14 avril et jusqu’au au 6 octobre 2016, la compagnie nationale grecque propose un vol par semaine entre sa base d’Athènes-Eleftherios Venizelos et l’aéroport de Lille-Lesquin, opéré en Airbus A320 pouvant accueillir 174 passagers en une classe. Le départ est programmé jeudi à 8h15 pour arriver à 10h40, le vol retour quittant la France à 11h20 pour atterrir à 15h25. Aegean Airlines est sans concurrence sur cette route ; rappelons qu’elle connait désormais bien l’aéroport Lesquin, l’ayant utilisé après la fermeture de Bruxelles-Zaventem suite aux attentats du 22 mars.

Rappelons qu’à compter du 17 mai 2016, la compagnie de Star Alliance proposera deux rotations hebdomadaires entre sa capitale et Nice-Côte d’Azur. Les départs de Grèce en A320 sont programmés mardi à 13h40 (arrivée 15h20) et jeudi à 8h35 (arrivée 10h15), les vols retour quittant Nice mardi à 16h20 (arrivée 19h40) et jeudi à 11h05 (arrivée 14h35). Aegean Airlines sera cette fois en concurrence avec Air France.

Elle dessert aujourd’hui en France les aéroports de Bordeaux, Brest, Deauville, Lille donc, Lyon, Marseille, Metz/Nancy, Nantes, Paris-Charles de Gaulle, Strasbourg et Toulouse.

http://www.air-journal.fr/2016-04-15-aegean-airlines-atterrit-a-lille-5161491.html

Commentaire(s)

  1. Pet
    Publié le 15 avril 2016

    Succès plein pot pour la Grèce!
    Soleil et relax garantis.

    L’Europe du Nord y oublie ses difficultés ..
    La Grèce a récupéré une bonne partie du tourisme du Maghreb/Egypte/Moyen Orient.
    Carton plein pour Aegean

    • Clo2B
      Publié le 15 avril 2016

      Je ne veux vexer personne, mais j’ai appris qu’un aéroport existait à Grenoble, le jour ou un article avait paru dans la presse indiquant qu un comité de soutient s’était mis en place, pour empêcher l’expulsion d’un malheureux opposant Congolais, que l’on allait remettre à cette infâme dictature…
      Renseignement pris, il s’agissait en fait d’un Rwandais, préfet de la région ou Diane Fossey avait été assassinée, mais surtout soupçonné d’avoir été le prinipal instigateur du massacre des Tutsis sur le plan local…
      Je n’ai pas eu connaissance des suites de cette affaire, mais je suppose que les dirigeants de cet aéroport auraient souhaité une meilleure publicité….

      • Clo2B
        Publié le 16 avril 2016

        Petite précision à ce que j’indique un peu plus haut : l’histoire à retenu que ce sinistre individu à été arrêté à l’aéroport de Bruxelles, mais en fait, il était en transit pour être expulsé vers le Congo Kinshasa à l’époque.
        A noter qu’à ce moment la, les autorités Belges n’avaient pas été aussi naïves que les autorités Françaises, qui n’avaient pas réussi à le démasquer….

      • sans être vexe, Grenoble reçoit tout/chaque hiver des charters entrant!! ou vols low costs, pourquoi pas toute l’année des vols sortant! Terminal conçu, et payé (par les isérois) pour recevoir 1 000 000 passagers par an!!!! pourquoi devoir entretenir un tel investissement pour les nordistes?

    • Publié le 15 avril 2016

      Il y a LYS à côté et une liaison Grenoble-LYS, ça ne servirait à rien…

    • Vincent
      Publié le 16 avril 2016

      Rhône Alpes est d’une richesse inouïe en aéroports publics : Lyon Saint Exupéry, bien sûr, mais aussi Genève Cointrin (une partie étant bel et bien française), Saint Etienne, Grenoble, Chambéry, accessoirement encore Valence, Annecy et Oyonnax, ou des lignes régulières ont échouées.

      Il est évident que cela fait beaucoup trop, mais puisque chaque élu autocrate voulait son « international airport » ! ! !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter