Transavia lance cinq routes à Paris

air-journal_Transavia planes2

La compagnie aérienne low cost Transavia France a inauguré ces derniers jours cinq routes à Paris, vers Dubrovnik et Split en Croatie, Londres-Luton et Edimbourg au Royaume-Uni, et vers Corfou en Grèce.

Après avoir lancé des vols vers Vienne et Vérone depuis le début de l’année, la filiale française spécialisée dans le vol pas cher d’Air France-KLM continue son expansion depuis sa base à l’aéroport de Paris-Orly. Dubrovnik est désormais et jusqu’à la fin octobre desservie le jeudi et le dimanche avec les habituels Boeing 737-800 de 189 places, en concurrence avec easyJet (Orly), Croatia Airlines et ASL Airlines France (CDG). Toujours en Croatie, Transavia se pose à Split les mardi, jeudi et dimanche pendant toute la saison estivale, face à easyJet (CDG, Orly) et Croatia Airlines (CDG). La low cost dessert également Zadar au départ d’Orly.

En Grande-Bretagne, Transavia propose depuis vendredi et pendant toute l’année deux rotations quotidiennes vers Londres-Luton (un seul vol le weekend), en concurrence avec easyJet (Luton – CDG) et toutes les compagnies reliant les deux capitales. A Edimbourg, ses vols du lundi, mercredi, vendredi et dimanche font face à ceux de HOP! Air France, easyJet, Flybe (CDG) et Vueling (Orly). Enfin depuis hier et jusqu’au 9 octobre, Transavia France dessert Corfou jeudi et dimanche, face à la seule easyJet (CDG).

Au total, Transavia propose cet été à Paris 50 routes, dont 13 opérées deux fois par jour : Londres-Luton donc, Dublin, Munich, Amsterdam, Madrid, Barcelone, Séville, Porto, Lisbonne, Prague, Venise, Tunis et Marrakech. Quatre avions supplémentaires sont basés à Orly pour accompagner cette croissance. Rappelons que la low cost inaugurera à Lyon deux nouvelles liaisons le 12 mai vers Lisbonne et Valence, plus une troisième vers Agadir deux jours plus tard.

Le programme d’hiver de Transavia France sera ouvert à la réservation mardi.

http://www.air-journal.fr/2016-04-25-transavia-lance-cinq-routes-a-paris-5161941.html

Commentaire(s)

  1. Vincent
    Publié le 25 avril 2016

    Personne ne se plaindra de la croissance de TRANSAVIA, mais de sa lenteur.

  2. LSO
    Publié le 25 avril 2016

    a quand l’arrivée à la rentabilité ??

  3. pet
    Publié le 25 avril 2016

    @LSO & Vincent: Transavia n’attend que vous. plus vite, bénéficies immédiats, records ds tous les domaines.
    que ne postulez vous pas ???
    etes vous aussi rentables ds vos jobs respectifs ? vos résultats sont immédiats ? donnez moi la recette..

  4. FRED LE CORSE
    Publié le 25 avril 2016

    science infuse

  5. Publié le 25 avril 2016

    encore une fois tout est majoritairement concentré à paris , avec des miettes à nantes et lyon et rien pour les autres! on ne sortira jamais de ce système jacobin!
    je ne risque pas de prendre transavia: cette compagnie n’est pas visible chez moi , elle n’existe pas!

    • Et pourquoi?
      Publié le 26 avril 2016

      Et pourquoi attendez vous vous meme tout de Transavia?
      Pourquoi vouloir que ce soit Transavia qui vous desserve? N’y a t il pas d’autres compagnies qui vous satisfasse? N’y a t il aucune autre compagnie qui vienne chez vous? Si: eh bien utilisez les ? Non: personne, vraiment ,alors demandez vous pourquoi…..
      Laissez Transavia se développer selon son propre business plan : si un jour chez vous ca l’intéressé pas mal,elle viendra…si chez vous ca ne l’intéresse que très peu voire pas du tout, elle ne viendra pas…et ce sera très bien comme ça!

      • Publié le 26 avril 2016

        je n’attends rien de transavia; je constate simplement que seules les compagnies étrangères se posent en région et que la low cost française concentre tout à paris où air france a déjà tout ses vols; je n’irai pas faire un détour à paris prendre un vol transavia!!les aéroports de bordeaux , toulouse, marseille et nice mériteraient d’être pris en considération, surtout si transavia compte se développer; peut être qu’après il sera trop tard !

  6. cm69
    Publié le 25 avril 2016

    c’est vrai, @AMNON, on peut parfois s’étonner de la façon dont s’étoffe le réseau de Transavia…
    Paris, en effet, est toujours l’ogre, et les aéroports de province, de petits poucets… Même à Lyon, les liaison estivales, bienvenues mais pas suffisantes pour renforcer vraiment l’attractivité d’une plate-forme aéroportuaire, sont en nombre supérieur aux 3 ou 4 liaisons à l’année (Porto, Funchal, Tel-Aviv…). mais sans doute faut-il patienter.
    Après tout, Marseille, Nice, semblent plus mal loties encore … la faute, pour la première, à la forte présence de Ryanair ? et pour la deuxième, à une très forte implantation des compagnies européennes ?

    • L'effet "masse critique" - 26 avril 2016 à 8 h 31 min
      L'effet "masse critique"
      Publié le 26 avril 2016

      Lorsque l’on a somme toute assez peu de possibilités opérationnelles ( nombre d’appareil restreint entre autre) on ne peut pas aller partout….on essaie de concentrer ses efforts marketing,commerciaux,financiers, opérationnels et humains la où voit la meilleure opportunité de succès. La gestion des appareils ,leurs équipages,leurs stock minimum de pièces de rechange ,les contrats avec les sociétés d’assistance en tout genre ( des bagages au vidanges toilettes ,essenciers ou autres) : tout est toujours plus intéressant si l’on atteint une masse critique qui permet une négociation des prix plus à votre avantage….donc parfois s’éparpiller n’est pas la bonne solution….du moins, il faut attendre l’expansion des moyens qui elle, ne se fait qu’avec le temps…et ceci est valable pour tout le monde: Volotea ne va pas partout en France ,pas plus que Aigle Azur ou quiconque d’autre…

  7. Publié le 26 avril 2016

    Je ne vois pas pourquoi Dubrovnik & Split sont présentées comme des nouvelles destinations alors qu’elle sont dans le réseau depuis au moins 2013.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum