LATAM quitte à son tour le Venezuela

air-journal_LATAM new look A350b

La compagnie aérienne LATAM Airlines a suspendu samedi sa liaison entre Sao Paulo et Caracas, ses deux autres lignes vers la capitale du Venezuela devant suivre le même sort en raison de la crise économique.

Dans son communiqué du 30 mai 2016, la compagnie née de la fusion de LAN Airlines, TAM Brazilian Airlines et leurs filiales annonce la suspension « temporaire et pour une durée indéterminée » de ses vols à destination de l’aéroport de Caracas-Simon Bolivar, pour cause de crise économique qui va en empirant. La ligne au départ de Sao Paulo-Guarulhos au Brésil est déjà suspendue depuis samedi, tandis que celles depuis Santiago du Chili et de Lima au Pérou vont prendre le même chemin « progressivement » d’ici la fin juillet. Ces ajustements du réseau sont dus à « un scénario macroéconomique complexe dans la région », explique LATAM Airlines, mais les vols vers le Venezuela reprendront « dès que possible ».

Première compagnie d’Amérique latine, LATAM rejoint ainsi Lufthansa qui annonçait ce weekend l’arrêt des vols vers Caracas le 18 juin prochain (pour cause de difficulté à rapatrier ses devises en dollars ainsi que de conjoncture économique catastrophique), ou la low cost GOL avait pris la même décision en février dernier. Au départ de l’Europe, le Venezuela reste desservi par Air France, Air Europa, Iberia et TAP Portugal.

La chute des prix du pétrole a précipité la crise au Venezuela, 96% de ses devises en dépendant. La demande de vols y est en baisse constante depuis l’année dernière, et les compagnies aériennes étrangères doivent en outre lutter pour rapatrier plusieurs milliards de dollars de revenus payés en monnaie locale, le bolivar, en raison de taux de change exorbitants fixés par l’état. Alitalia a ainsi interrompu en avril dernier sa liaison entre Rome-Fiumicino et Caracas, les Air Canada, Air Europa, Avianca, Copa Airlines, TAME ou American Airlines ayant soit fortement réduit leurs capacités vers le pays, soit carrément suspendu leurs vols.

http://www.air-journal.fr/2016-05-31-latam-quitte-a-son-tour-le-venezuela-5163803.html

Commentaire(s)

  1. czl
    Publié le 31 mai 2016

    Plusieurs milliards de $ de revenus ?????????????????

    Ce n’est pas un peu exagéré?

    En combinant tous les vols de toutes ces compagnies vers Caracas, on n’arrive pas à ces montants astronomiques

  2. JUAN TRIPPE
    Publié le 31 mai 2016

    Combien de temps peut durer cette situation ?? Difficile de croire que la population (qui passe des heures à faire la queue devant les magasins) puisse soutenir un gouvernement semblable…

  3. un plus de 3000 h de vol - 31 mai 2016 à 12 h 44 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 31 mai 2016

    A part Iberia et la TAP, je ne vois pas à terme Air France continuer à desservir Caracas , ce pays étant en pleine décomposition politique ……et bientôt au niveau la Corée du Nord si le peuple n’arrive pas à faire changer les choses …. Cuba s’ouvre au monde extérieur en général et aux USA en particulier , alors que le Venezuela se referme sur lui même ….. L’expérience des uns ne servant pas malheureusement aux autres !Pauvres Vénézueliens….

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter