La Réunion : la continuité territoriale également depuis Paris

air-journal_Air Austral 787-8 vol

Le dispositif d’aide au voyage dans le cadre de la continuité territoriale est étendu depuis mardi aux vols entre Paris et l’île de La Réunion. Les îliens vivant dans l’hexagone vont pouvoir bénéficier de réductions sur le prix du billet d’avion, pouvant atteindre 450 euros.

Depuis le 16 aout 2016, le dispositif voté en février dernier par la région permet aux Réunionnais résidant en métropole de bénéficier d’une aide au voyage, dont le montant est calculé selon les ressources : jusqu’à 450 euros par personne pour un quotient familial inférieur ou égal à 6.000 euros, et jusqu’à 300 euros pour un quotient familial compris entre 6.000 et 26.030 euros. Ce nouveau volet de la Continuité Territoriale « vient compléter celui déjà existant dans le sens Réunion/Métropole mis en œuvre depuis 2010 », explique la région pour qui l’objectif est de « favoriser la liberté de circulation entre La Réunion et la métropole en permettant à des Réunionnaises et Réunionnais vivant en Métropole de retrouver leurs familles et conserver ainsi le lien familial ». Le dispositif a déjà été utilisé par plus de 500.000 personnes depuis 2010 selon Les Echos, pour un budget global de 10,67 millions en 2015. Il est réservé aux personnes nées à La Réunion, ou dont le père ou la mère sont nés dans l’île, ainsi qu’à celles domiciliés dans l’île, « soit au total quelques 247.000 bénéficiaires potentiels en métropole, selon les chiffres de l’Insee ».

Le PDG de la compagnie aérienne Corsair International Pascal de Izaguirre déclare dans un communiqué qu’il s’agit d’une « excellente nouvelle pour l’ensemble de l’écosystème de l’île de la Réunion, et particulièrement pour le développement économique et touristique. Cette nouvelle disposition va participer significativement au rapprochement des familles en optimisant les conditions de transport pour le plus grand nombre. Une politique que Corsair s’attache à mettre en œuvre au quotidien au travers de ses différentes offres de services et de prix ». Pas de commentaire cette semaine de la part d’Air Austral, qui propose en ligne une page spécifique dédiée aux passagers voulant bénéficier de l’aide.

 

http://www.air-journal.fr/2016-08-18-la-reunion-la-continuite-territoriale-egalement-depuis-paris-5167980.html

Commentaire(s)

  1. Tu parles, Pascal.... - 18 août 2016 à 7 h 57 min
    Tu parles, Pascal....
    Publié le 18 août 2016

    …pour ce qui est de  » l’ensemble de l’écosystème de l’île de La Reunion, je ne sais pas, mais pour l’ensemble des écosystèmes financiers des diverses compagnies desservant La Réunion, c’est assurément une bonne nouvelle: pensez donc, de l’argent public rentrant facilement dans les caisses: ca ne se refuse pas et on serait joyeux à moins que ca, hein Pascal?……

  2. un plus de 3000 h de vol - 18 août 2016 à 8 h 17 min
    un plus de 3000 h de vol
    Publié le 18 août 2016

    Pourquoi rien pour Saint Pierre et Miquelon ? Il faut compter près de 1300 Euros pour aller de Paris à Saint Pierre (A R)( Vol AF sur Montréal puis correspondance Air Saint Pierre monopole Hors de Prix ..),le même prix que pour aller à Papeete ou Nouméa!! à 15000 km au lieu des 5000 Km pour Saint Pierre et Miquelon …….

    • il faut juste demander , si vous ne demander rien , vous n’aurez rien .
      Les réunionnais l’ont compris , on a des politiciens tellement gentils qu’il faut demander , c’est tout .

    • Anna Liz
      Publié le 18 août 2016

      C’est vrai, mais les enjeux économiques et politiques ne sont pas les mêmes. Moindre population, donc moins d’électeurs, stratégiquement parlant moins d’intérêt etc..
      Alors que l’Indien ça chauffe tout le temps, et la France fait son possible pour y demeurer présente et active.
      En finançant les vacances ça écarte les concurrents indésirables ( voir la Corse..) et on reste entre nous, en parfaite contradiction des traités et accords que l’on a pu signer avant.

  3. FRED LE CORSE
    Publié le 18 août 2016

    elle a toujours existé entre la metropole et les dom-tom et la Corse

  4. philippe
    Publié le 18 août 2016

    Cela concerne les vols Paris Réunion et on oublie que Marseille et Lyon sont aussi relié en direct et vont donc perdre des clients puis on annoncera une fermeture de ces lignes……

  5. Publié le 18 août 2016

    Et les compagnies aériennes qui se frottent les mains pour encore plus obtenir d’argent public…

  6. GLLOQ
    Publié le 18 août 2016

    On comprends pourquoi Air Austral a investi dans trois « dreamliner »!
    C’est quand même incroyable, car cet aide doit s’ajouter à l’OSP que touchent les compagnies du territoires et AF plus tous les billets gratuits des fonctionnaires et étudiants qui sont une subvention indirecte…..alors que chez nous en province on nous seringue qu’ils n’y a plus d’argent pour les OSP ‘alors que les relations par trains se dégradent ixexorablement). Ajoutons aussi l’amortissement fiscal en cinq ans des achats de ces avions, on comprends que certains font de bonnes affaires (je m’en réjouis pour eux).
    Vive l’Egalité!

  7. juju
    Publié le 18 août 2016

    Ca veut dire quoi « OSP » ?

  8. Publié le 18 août 2016

    Le Premier ministre Mauricien avait dit que la Réunion était « une nation d’assistés ». En voilà une nouvelle preuve.

  9. juju
    Publié le 18 août 2016

    merci

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum