IGavion reliera Lyon depuis Angers via Châteauroux

air-journal_IGAvion Saab 340

La compagnie aérienne SkyTaxi, opérant sous la marque commerciale IGavion, lancera le mois prochain une nouvelle liaison vers Lyon, depuis Angers en passant par Châteauroux.

A partir du 16 septembre 2016, la compagnie polonaise proposera trois vols par semaine entre Angers-Loire, l’aéroport de Châteauroux-Centre et Lyon-Saint Exupéry, opérés en Saab 340 de 34 places. Les départs sont programmés mardi et mercredi à 7h30 pour arriver à 8h10 à Châteauroux, en repartir à 8h30 et se poser à 930 à Lyon ; la rotation du dimanche décollera d’Angers à 15h00, puis de l’aéroport Déols à 16h00 pour arriver à 17h00. Dans l’autre sens, les vols quitteront Saint Exupéry mardi, mercredi et dimanche à 17h30, puis Châteauroux à 18h50 pour atterrir à Angers à 19h30 (ces horaires sont valables jusqu’au 18 décembre).

IGavion sera sans concurrence sur ces deux routes, Lyon devenant la septième destination de son réseau qui inclut également Bergerac, Epinal, Nice et Toulouse. Rappelons qu’elle avait annulé en avril dernier les trois routes opérées à Dole-Jura (Nice, Bordeaux et Toulouse).

Angers propose désormais trois routes, les deux autres étant assurées par IGavion (Nice jusqu’au 25 septembre; Toulouse a été annulée) et par British Airways CityFlyer (Londres-City jusqu’au 28 octobre) ; à Châteauroux, l’aéroport Déols n’est relié de façon régulière qu’à Nice par IGavion (jusqu’au 1er octobre).

 

http://www.air-journal.fr/2016-08-19-igavion-reliera-lyon-depuis-angers-via-chateauroux-5168056.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 19 août 2016

    Je ne sais pas comment une compagnie pourrait créer un marché et se constituer une clientèle régulière en changeant ses lignes tous les 6 mois…

    • Époque révolue... - 19 août 2016 à 12 h 49 min
      Époque révolue...
      Publié le 19 août 2016

      L’épique où une compagnie défrichait une ligne à perte, labourait le terrain commercial pour se creer une clientèle fidèle puis engrangeait des bénéfices pendant des Annees est une époque révolue…..L’ouverture des marchés à la concurrence en est la cause: défricher,labourer,semer et laisser pousser et mûrir: tout ca est synonyme d’argent perdu…..Plus aucune compagnie n’est prête à faire cela car 1) les trésoreries disponibles ne le permettent plus et 2) car toute compagnie sérieuse sait pertinemment que juste au moment de récolter et engranger ( gagner des sous, en un mot!) une autre compagnie viendra la concurrencer au moment opportun…comme un coucou qui vient profiter du travail des autres….
      Aussi, comme aucune compagnie ne veut plus faire cela, la seule solution pour défricher des lignes , c’est que ce soient les collectivités (CCI, Communautés Urbaines/ Agglomérations, Département/Région…) qui paient….mais alors, ça veut dire éventuellement appel d’offre ( pas toujours…) et peu importe quel exploitant gagné/effeçtue le transport au fil des appels d’offre successifs dans le temps ( cf. Ligne Lorient-Lyon récemment…)

  2. Flagoo
    Publié le 20 août 2016

    Le service du contrôle aérien cessera à Angers dans quelques semaines (après le dernier vol BA probablement) suite au désengagement de la DSNA. Donc la pérennité de ces lignes semble douteuse…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter