Après Johannesburg, Air Zimbabwe suspend Londres

aj_Air_Zimbabwe_737-200

Après s’être vue confisquer deux avions en moins d’un mois, l’un à Johannesburg et l’autre à Londres, la compagnie aérienne du Zimbabwe a décidé de suspendre ses vols vers les deux capitales, à la demande du gouvernement.

Jusqu’à nouvel ordre, Air Zimbabwe ne desservira plus Londres – Gatwick et Johannesburg. Cette dernière destination avait déjà été suspendue mi-décembre, mais la compagnie assurait reprendre ses vols au plus vite. Il faudra donc attendre encore.

Le ministre des Transports zimbabwéen a sommé la compagnie d’arrêter ses routes, semble-t-il à la demande du président, Robert Mugabe. Air Zimbabwe ne pourrait en effet prendre le risque de se retrouver à nouveau privée d’appareils, suite à la saisie de ses créanciers (un Boeing 737 en novembre dernier saisi en Afrique du Sud pendant une journée, un B767 saisi en Angleterre pendant plus d’une semaine), et ce d’autant plus que Robert Mugabe ne dispose pas son propre avion et utilise donc ceux de la compagnie nationale.

Air Zimbabwe fait face à une dette colossale par rapport à sa taille de 140 millions de dollars selon The Herald. En juin dernier, la compagnie avait déjà annulé des vols vers Londres et l’Afrique du Sud après qu’un fournisseur a arrêté de lui fournir du carburant pour factures impayées.

Sa flotte se compose aujourd’hui de deux B767-200, trois B737-200 et trois Xian MA60s (des bi-turbopropulseurs chinois).

http://www.air-journal.fr/2012-01-04-apres-johannesburg-air-zimbabwe-suspend-londres-542194.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter