Violente dispute et déroutement d’un vol United à cause du Knee Defender (vidéo)

Air-journal_knee defender

Le « Knee Defender » a encore frappé. Ce clip, permettant de bloquer l’inclinaison du siège avant, garantissant un espace maximal pour le passager utilisateur, a été l’objet d’une dispute entre deux passagers sur un vol United. Le commandant de bord a choisi de les débarquer après déroutement.

Un passager au 12ème rang d’un vol United, dimanche 24 août entre Newark (New Jersey) et Denver (Colorado), avait installé son Knee Defender (littéralement « défenseur de Genou ») empêchant tout basculement du siège de la passagère devant lui, lorsque sa tablette est elle-même baissée. Pour info, le kit Knee Defender, petit gadget vendu depuis 2003  sur Internet pour 22 $ (17 €), est composé de deux clips s’insérant sous les bras de la tablette intégrée, et bloquant tout basculement du siège avant. L’intérêt est de préserver un espace maximal pour les jambes dans des classes Economie au pitch de plus en plus étroit.

L’homme a refusé de le retirer quand il lui a été demandé par le personnel de cabine, préférant continuer son activité sur son ordinateur portable. Ce qui a eu le talent de faire exploser de colère la passagère. Cette dernière s’est alors levée, s’est tournée et lui a jeté son verre d’eau à la figure. Les deux  passagers se seraient alors violemment disputés avant que le personnel de cabine les sépare.

Le commandant de bord a finalement décidé de se dérouter sur l’aéroport de Chicago O’Hare, pour déposer les deux passagers, remontés plus que jamais l’un contre l’autre, et reprendre (sans eux) son vol vers sa destination finale.

Ironie du sort, les deux passagers étaient en classe Economie Plus, ce qui leur garantissait pourtant quelques centimètres d’espace supplémentaire, comparativement aux sièges de classe Economie. A priori insuffisant pour ce passager, qui utilisait alors son ordinateur portable, positionné sur la tablette devant lui. Les deux trublions n’ont pas été arrêtés par la police à leur descente d’avion mais la Fédération de l’aviation civile aux Etats-Unis (FAA) pourrait leur infliger jusqu’à 25 000 dollars pour comportement indiscipliné.

Bien que ces Knee Defender ne soient pas officiellement interdits par la FAA, la plupart des compagnies américaines les ont interdits, ce qui était le cas de United Airlines. Suite à ce fait-divers aérien, Qantas et Virgin Australia ont fait savoir qu’elles interdiraient elles aussi l’utilisation de ces clips de discorde entre passagers.

Voici une animation vidéo quelque peu humoristique de ce fait divers par TomoNews US :

http://www.air-journal.fr/2014-08-30-violente-dispute-et-deroutement-dun-vol-united-a-cause-du-knee-defender-video-5113356.html

Commentaire(s)

  1. Il est tentant de comparer l’entassement des PAX en ECO avec l’élevage de poulets ou de veaux en « Batterie »… surtout avec des PITCH insensés ..et je ne parle pas simplement des « Low cost » …la preuve …
    Il existe maintenant des fauteuils (allégés en +) permettant un meilleur confort avec des PITCH identiques ..De là à se battre pour quelques centimètres?
    Je précise que je mesure 1m86 et que je ne me suis jamais battu avec personnes …en vol ! au contraire j’y ai même fait des rencontres intéressantes …mais malheureusement à notre époque certains PAX arrivent à passer 12 en vol …sans s’adresser une simple parole !!
    Vive la convivialité !
    Un Papy voyageur

  2. Publié le 30 août 2014

    Ils n’ont qu’à être moins gras ils auront plus d’espace!

  3. A quand une norme internationale régissant l écart minimal entre les sièges?
    La cupidité des de certaines compagnies aériennes est à l origine de ces tensions.
    Elles pourraient se multiplier à l avenir.

  4. xxtimtimxx
    Publié le 30 août 2014

    Avec United et American c’est toujours comme ça, un petit quelque chose ne va pas, on procède à un atterrissage d’urgence! Lamentable cette compagnie! Si on devait arrêter un vol chaque fois que deux ou trois passagers se dispute on arrêterait plus! Une chose est sure, je ne voyagerai jamais sur une de ces deux compagnies.

  5. Il serait temps que les passagers comprennent qu’on est tous sur le même siège, avec les mêmes avantages et les mêmes contraintes… par ailleurs tous les sièges sont conçus pour que la tablette dépliée demeure toujours horizontale et laisse suffisamment d’espace pour un plateau repas, même si le siège de devant est incliné. Les PNC qui demandent aux passagers de remonter son siège en position verticale n’ont visiblement pas été briefés par les caractéristiques des constructeurs des sièges avion. Un siège incliné n’empêche en rien le passager de derrière de profiter de son repas… c’est purement « psychologique ». Enfin de quel droit réveiller le passager en position incliné qui dort et ne souhaite pas déjeuner ou diner pour répondre à la demande idiote du passager de derrière… le jour où ce dernier dormira, il verra d’un mauvais oeil qu’on le réveil pour cette même raison…. Il est sur qu’à force de réduire les pitch, d’essayer d’entasser un maximum de passagers dans les avions au détriment d’un élémentaire confort, ce genre d' »incivilités » vont également se multiplier… les compagnies aériennes récoltent ce qu’elles sèment… quand on sait qu’on va passer 12h dans un 777-300 d’AF avec une configuration 3-3-3 (jadis 2-4-2), on n’a qu’une envie… se barrer!!! cqfd!

    • Publié le 30 août 2014

      Les B777 d’AF sont configurés en 3-4-3 et non 3-3-3, et personnellement je n’ai jamais vu un 777 en 2-4-2. Vous parlez peut-etre d’A330 ou A340.
      Sinon ce n’est pas que le cas d’AF mais de quasiment toutes les majors dans le monde les 3-4-3 en eco. Il faut evidemment considerer les differents pitch pour comparer.

      Sinon c’est vrai que ce qu’il faut ce n’est oas forcement plus d’espace (car lui calculé en fonction du prix et donc de la demande … Des clients) mais plus de civisme et de savoir vivre ensemble.

  6. triste réalité de ce monde de plus en plus égoïste, où c’est le chacun pour soi. Rien à « f..tre » des autres, moi d’abord… Au travers des articles de Air Journal, on voit de plus en plus d’incivilités dans les avions, mais ce n’est que le reflet de ce qu’il se passe au sol aussi. Les individus ne sont pas différents à 30 000 pieds.

  7. Que ces bidules soient imaginés, fabriqués et achetés me laissent sans voix !

  8. Exact, c’est surtout le triomphe de l’égoïsme ces petits dispositifs.
    Si no veut de l’espace et de la tranquillité, on va en business, et lorsque l’on a pas les moyens (comme moi pour mes voyages loisirs) on s’écrase !
    Maintenant on peut être malin en choisissant sa compagnie où le pitch est un peu meilleur, et où la densité est plus acceptable (en boycottant les configurations comme le COI d’AF qui est clairement une insulte faite aux voyageurs !)

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum