Ryanair: trente ans, Aer Lingus, Chypre et les aéroports

air-journal_Ryanair aircrafts

La compagnie aérienne low cost Ryanair a lancé hier les célébrations pour son trentième anniversaire, annonçant au passage qu’elle cherchait se débarrasser des ses parts dans Aer Lingus, comptait poursuivre son expansion à Chypre malgré la mort de Cyprus Airways dont elle s’était portée candidate au rachat. Et elle a confirmée son intérêt pour les aéroports de Londres-Heathrow et Paris-Orly.

Le 14 janvier 2015 a été l’occasion pour la spécialiste irlandaise du vol pas cher de lancer ses premières célébrations marquant son 30ème anniversaire avec quelques rappels statistiques. Depuis son premier décollage en 20185, elle est passée d’une ligne (entre les aéroports de Waterford et Londres-Gatwick) à plus de 1600, de 2 à 30 pays à travers l’Europe et l’Afrique du Nord, et de 4 vols quotidiens à plus de 1600 vols quotidiens. Sa flotte a augmenté de 1 à plus de 300 avions, (sans oublier les commandes fermes de 175 Boeing 737-800 et 100 737 MAX 200 plus cent options), le nombre de ses bases est passé de 1 à 72 ; son effectif a grimpé depuis quinze ans « de 51 à plus de 9500 représentant 45 nationalités », et son trafic de 5000 à 86,4 millions de passagers l’année dernière.

Ryanair en 2014 a représenté « une économie de plus de 10,1 milliards d’euros pour ses clients », tout en ouvrant 8 nouvelles bases et en lançant des vols vers/depuis 19 nouveaux aéroports, en parallèle du dévoilement de son programme d’amélioration du service à la clientèle et de l’expérience client, Always Getting Better. Kenny Jacobs, Directeur du Marketing de Ryanair a déclaré : « Ryanair a révolutionné et démocratisé le voyage aérien en Europe. 2015 sera une année riche en événements pour marquer notre 30ème anniversaire, et marquera la prochaine phase de notre programme Always Getting Better, tandis que nous continuons le développement de notre réseau de lignes, l’amélioration de l’expérience client, le développement de nos plateformes digitales et l’élargissement de notre offre. La seule chose qui ne changera cependant pas est notre offre de tarifs bas. Nous continuons d’offrir les prix les plus bas d’Europe, avec le plus grand réseau de lignes et le meilleur service ».

Kenny Jacobs est aussi revenu hier sur sa participation dans la compagnie nationale irlandaise Aer Lingus : il affirme « rechercher activement » un repreneur pour les 29,9% du capital détenus par Ryanair, et estime que le groupe IAG va présenter une troisième offre après avoir essuyé deux refus. Un succès d’IAG ne lui pose « aucun problème », laissant entendre que la low cost ne s’opposera pas pour le principe à l’arrivée du groupe dans Aer Lingus – si le prix est acceptable. La vente de ses parts permettrait à Ryanair de « prendre plus de parts de marché en Europe », ajoute le directeur du marketing,

Autre axe de développement pour Ryanair, Chypre : même si elle n’a pas pu racheter Cyprus Airways (depuis mise en faillite car devant rembourser les aides de l’état), la low cost va demander une licence d’opération (AOC) « afin d’ouvrir des marchés dans la région comme Israël, la Turquie et peut-être des régions du Moyen-Orient », explique Kenny Jacobs dans les colonnes de l’Irish Times. L’est de la Méditerranée est l’une des trois princiaples zones de croissance envisagée par Ryanair, avec la Scandinavie et l’Allemagne.

Enfin le dirigeant est revenu sur le principe des déménagements vers les principaux aéroports, mentionnant en particulier Londres-Heathrow en cas de reprise d’Aer Lingus par IAG (qui devrait probablement céder des créneaux de vols), même si le problème du temps de rotation de 25 minutes y parait difficilement surmontable. Il est aussi revenu sur le cas de Paris-Orly – si des créneaux sont finalement disponibles (CDG étant hors de question, tout comme Francfort d’ailleurs). Rappelons que la low cost dessert la région parisienne depuis Beauvais-Tillé avec 48 routes et 236 allers-retours par semaine cet été, et beaucoup plus loin à l’est depuis Vatry (deux routes).

http://www.air-journal.fr/2015-01-15-ryanair-trente-ans-aer-lingus-chypre-et-les-aeroports-5133458.html

Commentaire(s)

  1. A380MSN001

    Créneaux à Orly. Nous y voilà. Que dit la COHOR?

    • Il faudrait, je cite, « suffisamment de créneaux disponibles ». Il faudrait aussi qu’il n’y ait pas de candidats.
      Pour qu’il y ait suffisamment de créneaux disponibles il faudrait qu’une compagnie basée à Orly disparaisse (je vois mal une compagnie basée à Orly déménager) soit :
      – une compagnie française telle que AIGLE AZUR, AIR FRANCE, CORSAIR. Ca je ne le souhaite pas
      – Une compagnie étrangère telle EASYJET, IAG, AIR PORTUGAL, RAM, AIR ALGERIE, etc. En plus de ne pas y croirs ce sont de grosses compagnies qui génèrent plus d’emplois pour Orly que Ryanair (fret, personnel employé sur place, assistance au sol plus complète, etc).
      Conclusion : RYANAIR est très bien à Beauvais (ce dernier ayant en plus beaucoup investi pour RYANAIR) et Vatry. Après c’est sûr que pour le trafic affaires Orly est beaucoup plus intéressant pour une compagnie.

  2. easy sleeping pilot - 15 janvier 2015 à 9 h 02 min
    easy sleeping pilot

    Ryanair a des « représentants  » pas des employés ….foutage de gueule social !

  3. Rwan

    Bravo Ryanair!

    Merci d’avoir révolutionner le transport aérien en europe à petit prix, que du bonheur!

  4. J'me marre

    @ Mr. Duclos,
    Plutot qu’une photot d’une lignée de 737 de RyanAir que nous voyons a chaque article sur cette compagnie,peut être le clin d’œil a l’Histoire aurait été plus fort ,et la sensation du chemin parcouru plus intense,avec pour illustrer l’article une photo du seul et unique appareil Bandeirante EMP 110 des débuts en 1985…..quote a  » en acheter les droits » le cas échéant!

    • Erik de Nice

      Je doute qu’ils fassent ORY/NCE. Ici, personne n’est trop pour et l’Orange du coucher de soleil, va bien à la région…avec quelques nuances de Bleu.

  5. Il faut oser voyager avec Ryanair , je l’ai fait une fois certainement pas deux
    Les hommes d’affaires qui sont exigeants car ils se croient au centre du Monde ne vont pas être déçus par cette compagnie pour fauchés ou radins

    • pourquoi ce mépris vis à vis des passagers? ce n’est parce que l’on est fauché que l’on n’ pas le droit de voyager! pour les jeunes c’est qd même une possibilité de découvrir d’autres horizons ; par ailleurs les compagnies traditionnelles en vols courts et moyens courriers ne proposent pas forcément une meilleure qualité: voyager dans un canadair ( très bruyant) ou un embraer 145 ( très étouffant)pendant deux heures ce n’est pas non plus la panacée, mais le prix lui est haut!!

  6. C’est inéluctable, Ryanair viendra à ORLY et plantera BVA. C’est une spécialiste. De plus, AF ne doit plus avoir le monopole sur les plateformes de CDG & ORY. Il faut choisir. C’est comme si BA monopolisait encore Heathrow et Gatwick. A trop s’occuper du blocage de ORY (depuis des décennies), AF va bientôt se retrouver dans l’impasse totale. AF devrait se concentrer sur son réseaux de et vers CDG en offrant un service Haut de Gamme. Un ex employé IJ ORY.

  7. Ryanair à Orly? Il faudrait pour ca qu’Orly lui fasse des ristournes, des prestations de sécurité gratuites et que les autorités lui accordent des créneaux.
    C’est mal engagé. Impossible pour ORY de faire des ristournes, sans voir les autres compagnies en demander.
    Et Air France (ni même EZY) ne laissera pas Ryanair s’installer, quitte à bloquer ad vitam aeternam des créneaux. Des créneaux qu’Air France utilisent ou concèdent à TO.

    Bref. Ryanair rêve complètement. Et si elle s’installe à ORY, elle verra ses prix augmenter d’un coup. Pas sûr qu’elle reste la compagnie la moins chère d’Europe. Merci qui d’ailleurs pour ca? Merci les collectivités locales et les PN qui se font marcher dessus. Sans parler de l’évasion fiscale et du dumping social.

    Et il y a toujours des gens pour défendre cette compagnie. Aucune éthique.

  8. 1234

    Un grand merci à Ryanair, et au diable les râleurs et polémiqueurs. Dans 10 ans vs serez encore là, pas les AF and co !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum